Accueil > Actualité > Azawad : le mépris de Laurent Fabius !
Azawad : le mépris de Laurent Fabius !
samedi 6 avril 2013
par Masin
Comme si la France de Hollande n’a rien à se reprocher concernant la situation dramatique qui prévaut dans certaines régions de l’Azawad, notamment depuis le retour des militaires maliens accompagnés de leurs milices dans le sillage de l’opération Serval, Laurent Fabius s’est rendu à Bamako pour aggraver la position de la diplomatie française dans la région.



En effet, depuis le départ des hordes islamistes suite à l’intervention militaire de la France, l’armée malienne et ses milices se sont livrées à une barbarie qui n’a rien à envier à celle des groupes terroristes (AQMI, MUJAO et Ansar-Dine). Ces bandes racistes s’attaquent à toutes personnes au teint clair notamment les Touaregs ; ils les exécutent, ils les torturent, ils pillent leurs biens matériels et ils brûlent leurs habitations. L’armée française, présente sur place, a jusque-là fermé les yeux devant cette barbarie. Quant à la diplomatie française, elle n’a pas encore levé le petit doigt pour interpeller leurs partenaires maliens quant à leur attitude. Au lieu de les appeler afin de cesser les exactions qu’ils font subir aux Touaregs notamment, monsieur Fabius appelle plutôt le MNLA à déposer les armes. Ainsi, le porte-parole de la France n’a fait que reprendre à son compte le souhait du régime putschiste de Bamako.

Dans une conférence de presse tenue à Bamako le 5 avril 2013, selon l’agence française AFP, le ministre français des Affaires étrangères n’a pas trouvé mieux que de dire : "le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) devra, le moment venu, accepter d’être cantonné et renoncer à ses armes". Le ministre de la république française va plus loin en mettant le MNLA dans le même panier que les groupes armés présents dans l’Azawad. Autant dire que monsieur Fabius considère le MNLA comme un mouvement terroriste et islamiste. Dans son intervention, il dit ceci : "Le moment venu, il faudra que tout groupe - ça vaut pour le MNLA comme pour tout autre groupe armé - accepte d’être cantonné et de renoncer à ses armes".

Au moment où l’armée malienne est incapable de défendre les territoires que la France a libérés des terroristes notamment Gao, l’armée française s’est largement appuyée sur les forces du MNLA dans la région de Kidal qu’il contrôle. Même si la France, certainement par mépris, ne le reconnaît pas publiquement, c’est grâce au MNLA que l’armée française mène les combats contre les groupes terroristes dans le massif des Ifoghas. Mais l’ingratitude française envers les Touaregs a conduit monsieur Fabius à nier toute connexion entre l’armée française et le MNLA.

Nous l’avons dit dès le début de l’opération Serval, la France est bien partie pour trahir les Touaregs. Tous les indices montrent que la trahison sera le "cadeau final" de la France pour les Touaregs. La trahison française a commencé en 1960 et François Hollande est sur les pas de ses prédécesseurs : il semble décidé à "honorer" l’engagement de la France d’œuvrer pour l’éradication de l’amazighité en Afrique du Nord et au Sahel.

Les liens actuels, notamment à Kidal, qui existent entre l’armée française et le MNLA et que la France se refuse d’assumer publiquement, s’inscriraient dans une stratégie de manipulation des Touaregs et du MNLA. Une fois son objectif atteint, la France, comme à son habitude, abandonnera les Touaregs, non sans s’assurer de leur désarmement, après quoi elle les livrera poings liés aux barbares de l’armée malienne et ses milices.

Il reste au MNLA de prendre ses dispositions pour faire échouer ce plan diabolique. Que les femmes et les hommes de l’Azawad, décidés à libérer leur Pays, comprennent une bonne fois pour toutes que la France ne mérite pas leur confiance, que la France a choisi le camp de leurs bourreaux. Cela est vrai pour l’ensemble des Imazighen. Ils devront donc tous tirer la même conclusion : ce que fait la France dans l’Azawad, elle le fera (et elle l’a déjà fait) dans l’ensemble du pays amazigh.

Entre les porteurs de l’idéologie arabo-islamique, qui ravage le pays amazigh, et celles et ceux qui veulent libérer cette partie de la planète, la France a bel et bien fait son choix. Et aux Imazighen de faire le leur !


Masin Ferkal.

Signer la pétition "Halte aux exactions dans l’Azawad !"


Articles dans la rubrique :

Actualité
09/12/16
0
Le Centre international des cultures populaires (CICP) abritera une journée de solidarité avec (...)

Lire l'article

02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


9 Messages

  • Azawad : le mépris de Laurent Fabius ! 6 avril 2013 09:10, par La Mecreante !

    ce mec est un dindon qui fait la roue (chez les autres) en se prenant pour un paon (chez les autres), alors que chez lui il est un quasi-tricard après avoir bouffé de la "fraise des bois" par les trous de nez.

    faut pas lui en prêter plus qu’il ne vaut.

    Le MNLA le sait. à lui d’en informer les touaregs.

    repondre message

  • Azawad : le mépris de Laurent Fabius ! 6 avril 2013 10:01, par Basta

    Des manoeuvres politiques qui consistent à neutraliser les
    touaregues conduiront inevitablement à un gigantesque incendie
    à travers de tout le Sahara.Le peuple touaregue a deja ete dupé par le mepris de la France coloniale et a débouché sur son asservissement par les populations négro-africaine voir à des tentatives de genocide avérées.

    C’est quoi le "Mali",c’est quoi le "Niger",c’est quoi "l’Algerie" c’est quoi la "Mauritanie" :un puzzle monté par le
    service geographique de l’armée coloniale française qui a désigné à la tete de chaque pièce soit des arabos-musulmant soit des bambaras ou bien des maures mais jamais des amazighes

    Pour faire taire à jamais les amazighes,il faut plus que des armées aguerries.Le réveil du monde amazighe est en marche et personne ne peut changer son cours

    Alors vouloir désarmer le MNLA tu peut toujours courir
    Disons VIVE LA REPUBLIQUE AMAZIGHE DE L’ AZAWAD

    repondre message

  • Azawad : le mépris de Laurent Fabius ! 6 avril 2013 10:45, par Saga des Gémeaux

    La république française a toujours été notre ennemmie et ce depuis 1857. Pourquoi s’étonner dès lors de la position française concernant l’Azawad ? N’est-il pas tant d’ouvrir les yeux, et de voir à quel point Marianne roule pour ses créations coloniales teintées d’idéologie islamiste ? Peut-on encore se revendiquer des "valeurs républicaines" françaises, lorsque l’on sait ces pseudo-valeurs sont d’essences maçonniques ? Doit-on défendre une république qui nous méprise, nous Imazigen ? La réponse est non. Nos frères et soeurs de l’Azawad ne doivent compter que sur eux-mêmes. Dès lors nous n’avons rien à attendre de la France républicaine puisque celle-ci ne veut que notre extermination, par le biais de ses pions en Afrique du Nord amazighe. Quant à ce criminel qui a été condamné par la justice française dans le cadre de l’affaire du sang contaminé, s’il avait un peu de dignité, il démissionnerai de son poste actuel, mais comme Marianne aime faire la pute, elle le garde. C’est ça le régime républicain français : un régime fondé sur l’impunité de ses dirigeants et on dit que la France est la patrie des droits de l’homme (sous-entendu maçonnique)et de la liberté (la bonne blague. Demandez aux Chouans ce qu’ils en pensent et aux Bretons, Basques, Alsaciens, Corses ce qu’ils en pensent aussi).

    Saga des Gémeaux

    repondre message

  • Azawad : le mépris de Laurent Fabius ! 6 avril 2013 14:35, par AGWZUL

    Azul akkwit s-umata,

    Ce n’est pas un scoop, il est des Imazighens comme des Amérindiens, la France ainsi que d’autres pays, ne permettront au grand jamais que leur géo-politique soit remise en cause par une nouvelle donne qui serait l’émergeance d’Etats Amazigh en Arique du Nord !

    Ce qui prîme avant tout c’est l’Etat économique, au jour d’aujourd’hui la France est en faillitte, la cris économique va s’amplifier, et par conséquent aucun gouvernement ne prendrait le risque d’obérer l’aspect économique e stratégique, car il est bien connu désormais que l’Azzawad et tout le pays Targui, recèle d’immenses richesses qui ne demandent qu’à être expoité, sans parler de l’immensité territoriale, qui pourrait être à l’avenir une terre paradisiaque.

    Bref, la messe est dite, et il appartient désormais aux Imazighe d’en trer les conclusions qui s’imposent...

    "Akken qqaren Imazighen = Win yeghsen amennugh ad yeksi Izzra gher laggwaj" maca ass a issefkk ad nessikid ar zdat akken ad nessbed Aghlan ennegh amaynut !!

    Ihi tagwmatts d’y’issegh lakkwd tadukli,ghas abrid d’azegrar, tardast, tardast ad nawedh s’angga yeghs w-ul !!

    Tanemmirt.

    AGWZUL

    au

    repondre message

  • Azawad : le mépris de Laurent Fabius ! 6 avril 2013 14:51, par torda

    Qui n’a rien a envier vous dites, plutot qui se multiplie par 100 :
    Les islamistes ont fouétté 5 personnes, tué 4 civils, dont une majorités de Touaregs(ca on l’oublie)
    L’arméée depuis le 15 janvier en a tué des milliers de civils Touaregs dont plus de 300 sont nominnement connus, faites la compairaison. Si on peu comparer des terreurs où va la race humaine....

    La haine contre les Touaregs est à son parxysme dans tous les cas il y avait une alliance de fait avec certains éléments du Mali qui ont esperer faire basculer dans les djihaddistes l’ensemble des Azawadien dans l’obscurantisme pour venir les faire tuer et les tuer eux mêmes afins de les massacrés tous,...quelle machination...
    On peut tromper un peuple pendant un temps mais pas tout le tems.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.