Accueil > Actualité > Berbères aujourd’hui : Nord de l’Afrique, Sahel et (...)
Berbères aujourd'hui : Nord de l'Afrique, Sahel et Diaspora.
Table-ronde à Marseille, avec Hélène Claudot-Hawad, Salem Chaker et Abdellah Bounfour.
vendredi 21 mars 2014
par Masin
Tamazgha-Provence (ONG), AFK-13 et Assemblée des Kabyles de Marseille organisent à Marseille une table-ronde autour de la question amazighe à l’occasion du trente-quatrième anniversaire du Printemps berbère, le samedi 26 avril 2014.


Dans un environnement étatique toujours hostile, au nord de l’Afrique, au Sahara comme au Sahel, les Amazighs mènent un combat sans relâche pour la reconnaissance de leurs droits à l’existence, un combat qui leur coûte parfois cher : Goulmima 1994, Kabylie 1994 et 2001, Imider 2012, le Mzab 2013 et l’Azawad 2012-2013...

Dans un territoire balafré par des frontières taillées au couteau par la France coloniale, les Touaregs ont été divisés entre plusieurs Etats nés dans les années 1960. Les multiples événements récents montrent que l’enjeu de la question touarègue dépasse celui de la question culturelle et linguistique. C’est leur existence et leur avenir en tant que peuple qui sont menacés.

La question amazighe (langue, culture, identité et devenir) a investi le champ politique et socio-économique des États du Nord de l’Afrique et du Sahel. Elle n’y est pas entrée par effraction mais grâce à un combat populaire permanent.

Depuis les années 1990, sur fond d’arrières pensées, l’État algérien comme la monarchie marocaine se sont lancés à travers deux institutions, le HCA et l’IRCAM, dans une activité scientifique berbérisante caractérisée par une grande rivalité.

L’"irruption" amazighe en Libye lors de la guerre menée contre Kadhafi et la façon dont la question amazighe est posée au sein du nouvel État libyen, a sans doute bouleversé les données, impulsant une nouvelle approche de la question amazighe. Le combat amazigh en Libye ne sera pas sans influence sur la façon dont la question sera posée à travers tout le Nord de l’Afrique, dans les années à venir.

Dans le cadre d’un partenariat, Tamazgha-Provence (ONG), l’Association Franco-kabyle des Bouches du Rhône (AFK13) et l’Assemblée des Kabyles de Marseille vont réunir pour la première fois à Marseille, autour d’une table ronde, trois éminents acteurs des études berbères en France pour débattre de ces questions et du rôle du Printemps berbère, en tant que mouvement de contestation, dans l’évolution du combat amazigh à travers toute Tamazgha : Hélène Claudot-Hawad, Salem Chaker et Abdallah Bounfour.


Commémoration du Printemps Berbère 1980
Tafsut Imazighen 1980

Imazighen assa

Les Berbères aujourd’hui :
Nord de l’Afrique, Sahel et Diaspora


Table ronde-débat avec :


Hélène CLAUDOT-HAWAD
Anthropologue, spécialiste du Monde Touareg.
Directrice de recherche, CNRS.


Salem CHAKER
Directeur de l’Encyclopédie berbère.
Professeur de berbère, Université d’Aix-Marseille.


Abdallah BOUNFOUR
Spécialiste de littérature berbère,
Professeur des universités - INALCO, Paris



Le samedi 26 avril 2014, de 10h à 14h

Cité des associations
93, La Canebière - 13100 Marseille.

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.