Accueil > Annonces top site 2 > Azawad > Bientôt la république de l’Azawad
Bientôt la république de l'Azawad
Interview de Mossa ag Attaher (Blog - Le Monde.fr)
jeudi 5 avril 2012
par Masin
Dans un entretien qu’a réalisé Yidir Plantade avec Mossa ag Attaher, chargé de communication du MNLA, ce dernier annonce que le MNLA procédera à la proclamation de l’Etat de l’Azawad. Il a également répondu à ceux qui sèment la confusion voulant associer le MNLA au mouvement djihadiste Ansar Dine et autres islamistes.

La Rédaction.




Le MNLA procédera à la proclamation de la république de l’Azawad

Entretien avec Mossa Ag Attaher, chargé de communication du MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad). Il s’exprime sur la situation dans l’Azawad après la conquête, ces derniers jours, de tout ce territoire (qui constituait le nord du Mali) par le MNLA.

Y. P. Quelle est aujourd’hui la situation militaire dans l’Azawad ?

M. A-T : Actuellement, le MNLA contrôle l’intégralité du territoire des trois régions principales qui forment le territoire de l’Azawad, à savoir celles de Kidal, Gao et Tombouctou. Dans ces trois villes, les chefs politiques et militaires du MNLA sont installés au siège des gouvernorats, là où se trouvaient il y a peu les gouverneurs et fonctionnaires maliens. Dans chacune de ces villes, nous maîtrisons la situation : les forces du MNLA ont d’ailleurs rapidement mis fin aux pillages et saccages auxquels se sont livrés ce weekend certains éléments indésirables. Au-delà de ces centres urbains, tout le reste du territoire de l’Azawad est sous contrôle du MNLA. Lire la suite de l’interview sur le blog de Yidir Plantade "Voix berbères"

Rassemblement de solidarité avec l’Azawad : le 7 avril 2012 à Paris





Articles dans la rubrique :

Azawad
13/07/15
1
Un jeune touareg de l’Azawad ainsi que deux Amazighs de Meknès ont été arrêtés par la police de la (...)

Lire l'article

19/06/15
1
Les milices gouvernementales maliennes installées à Ménaka depuis le 27 mai ne cessent de (...)

Lire l'article

13/06/15
0
L’Observatoire amazigh des droits et libertés (OADL), basé à Rabat (Tamazgha occidentale), dénonce (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


4 Messages