Accueil > Actualité > Bouaziz Aït Chebib visé par une agression à Timizar.
Bouaziz Aït Chebib visé par une agression à Timizar.
vendredi 11 novembre 2016
par Rédaction-Tamazgha
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi 11 novembre 2016 a fait l’objet d’une tentative d’agression physique par trois éléments.


Selon le site Internet Siwel, qui est l’organe d’information du MAK, les agresseurs sont des éléments de la zaouia de Sidi Mansour : il s’agirait plus exactement, selon Siwel, de Yacine Bouache, secrétaire général de cette zaouia accompagné de deux personnes dont son frère Sofiane.

La Rédaction de Tamazgha.fr tient à dénoncer cet acte qui vise le président du MAK.

Nous n’avons pas particulièrement des atomes crochus avec le MAK, mais on ne saurait laisser passer l’acte et tenons à exprimer notre solidarité avec Bouaziz Aït Chebib.

Cet acte est tout simplement l’expression d’une haine entretenue par l’idéologie arabo-islamique qui est l’arme et l’âme du régime algérien. Les milieux religieux, comme les mosquées et les zaouias, très souvent instrumentalisés par le régime ou encore par son pendant l’islamisme dans toutes ses variantes (frères musulmans, salafistes, wahabites, malékites, sunites,…), ont toujours été des endroits privilégiés pour mener des campagnes de propagande contre l’Amazighité jouant ainsi le rôle de semeurs de haine.

A un moment où le régime algérien déploie tous les efforts pour la destruction de la Kabylité, notamment par son arabisation et son islamisation, les Kabyles qui défendent la dignité de la Kabylie et qui se battent pour sa souveraineté de fait par tous ces milieux supplétifs du régime comme étant un danger et une menace contre leur plan... Ce qui pourrait expliquer l’agression physique comme celle que vient de subir Bouaziz Aït Chebib.

Cet acte comme toutes les agressions et humiliations que subit la Kabylie au quotidien justifie la nécessité de la mobilisation des Kabyles pour la défense du pays et pour faire échouer le plan machiavélique du régime algérien.

Et le salut de la Kabylie ne pourrait venir que de son accès à la souveraineté et à sa libération du néocolonialisme arabo-musulman qui a pris la place du colonialisme français.

La Rédaction.

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/04/17
0
Chez Gallimard dans la prestigieuse collection Poésie/Gallimard, vient de paraître l’anthologie (...)

Lire l'article

17/04/17
0
Un collectif de cinq associations appellent à un rassemblement pour commémorer le Printemps (...)

Lire l'article

30/03/17
1
Il n’a pas fallu grand-chose pour que les habitants de Gsar Ouled Debbab, au sud de la Tunisie, (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.