Accueil > Actualité > Canaries : l’Espagne de l’arbitraire !
Canaries : l'Espagne de l'arbitraire !
jeudi 28 janvier 2016
par Masin
Les autorités coloniales espagnoles présentes sur l’Archipel canarien ne lésinent pas sur les moyens pour s’attaquer aux symboles nationaux canariens. ces derniers temps, c’est le drapeau canarien qui fait les frais de l’arbitraire des autorités coloniales espagnoles.
Nous publions ci-après le communiqué du Conseil national pour la décolonisation et la transition nationale (CDTN).

La Rédacion.




Le CDTN, dénonce les événements qui se sont déroulés dans l’Etat de Gran Canaria, notamment le retrait des drapeaux nationaux lors des derniers matchs, avec une belligérance particulière lors du match de coupe UDLP-Eibar, par la présence de la télévision, durant lequel, par ordre direct du Délégué d’Espagne au Canaries, Enrique Hernandez Bento, étroit collaborateur de José Manuel Soria, en même temps représentant de tous les intérêts de l’Etat espagnol aux Canaries (rappelez-vous les prospections pétrolifères sur nos côtes), disposant aussi de la coopération du Directeur de Sécurité, Commissaire de police, les signes nationaux avait été retirés. Ce drapeau représente les aspirations nationales, la dignité et la volonté de liberté démocratique dans laquelle notre Peuple trouve sa cohésion et à laquelle il s’identifie.

Face à ce grave événement qui exprime clairement :

- L’absence, avec le régime actuel, des moindres droits civiques, largement rognés par l’extrême droite espagnole dans l’expression évidente d’un intégrisme colonial, tels que la libre expression de notre incontournable souveraineté ;
- La persécution de n’importe quel mouvement et n’importe quel symbole qui exprime les revendications et les aspirations nationales ;
- Le contrôle et la censure des moyens de communication face à quelconque preuves des sentiments sains et justes de notre peuple.

Pour tout ce qui vient d’être relaté précédemment, nous réclamons au Président du gouvernement des Canaries que l’on définisse, que l’on reconnaisse le drapeau national et que l’on assume comme propre la défense de celui-ci comme symbole et représentation de nos exigences justes de pleine souveraineté.

La Commission du CDTN de l’Archipel des Canaries .

Taknara, le 26 janvier 2016.

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
0
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.