Accueil > Actualité > Défilé du premier mai : la voix amazighe libyenne à (...)
Défilé du premier mai : la voix amazighe libyenne à Paris...
mercredi 4 mai 2011
par Masin
Les centrales syndicales françaises ont placé les défilés du premier mai 2011 sous le mot d’ordre de la solidarité internationale. En effet, l’actualité internationale s’y prête.

Et comment parler de solidarité internationale sans évoquer la Libye, un pays qui, après avoir subi quarante deux ans de dictature d’un psychopathe, il fait face à la barbarie de ce dernier qui use des armes de guerre contre les populations. Et même la force de la communauté internationale n’arrive pas, pour le moment, à le faire taire.


Des associations amazighes de la région parisienne ont saisi cette occasion justement pour se joindre aux défilés parisiens et porter la voix amazighe.

Tamazgha qui, depuis le début du conflit en Libye s’est engagée aux côtés des Libyens qui se battent dans la guerre qu’ils ont été contraints de livrer au despote de Tripoli, a tenu à être présente à ce défilé pour sensibiliser l’opinion sur la gravité de la situation en Libye notamment à l’ouest, dans le pays amazigh.

D’autres associations également se sont jointes à Tamazgha, formant ainsi un carré amazigh dans ce grand défilé parisien.
Etaient représentées au défilé les associations suivantes : Tamaynut-France,
Tiwizi59, association Azal, association franco-amazighe de Mulhouse, association corso-berbère et l’association Ayt Umarg. Toutes font partie du Collectif des Amazighs de France pour le changement démocratique au Maroc.

Cette sortie publique était également l’occasion d’attirer l’attention sur les détenus politiques du Mouvement culturel amazigh (MCA) qui croupissent toujours dans les prisons de la monarchie marocaine. Et malgré l’amnistie annoncée par M 6 récemment et qui a vu plusieurs détenus politiques libérés, cela n’a pas été le cas des deux détenus du MCA. Les manifestants parisiens ont eu une pensée à eux et leur ont exprimé leur solidarité.



A cette occasion, Tamazgha a diffusé un document ayant trait à la situation en Libye et à Adrar n Infusen en particulier. Des échanges intéressants ont eu lieu avec des manifestants, et nombre de discussions ont porté sur l’amazighité et la Libye. En effet, l’opinion dans sa majorité ne fait aucun lien entre Libye et amazighité...


Les associations ainsi présentes à ce défilé étaient satisfaites de cette sortie parisienne et se sont donné rendez-vous pour l’année prochaine.


La Rédaction.


Document distribué lors du défilé

PDF - 329.8 ko


Défilé du 1er mai à Paris (2011) par Tamazgha_Paris

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
1
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


1 Message