Accueil > Actualité > Hocine Aït-Ahmed n’est plus !
Hocine Aït-Ahmed n'est plus !
jeudi 24 décembre 2015
par Masin
C’est des suites d’une longue maladie que Hocine Aït-Ahmed est décédé ce mercredi 23 décembre 2015 en Suisse. Il y a passé sa vie en exil.


Au cimetière Père Lachaise en avril 2006


Très jeune il s’était engagé dans la lutte contre le colonialisme français et a fait partie de ceux qui ont déclenché la guerre en 1954. Devant les barbouses du FLN qu’il avait pourtant côtoyé plus de sept ans durant, puis qui se sont emparés du pouvoir à Alger de manière brutale, Aït-Ahmed crée le Front des Forces Socialistes (FFS). Lors du meeting fondateur du FFS, le 28 septembre 1963 à Tizi-Ouzou, Ait Ahmed dénonce en compagnie de Mohand Ouhadj la prise du pouvoir par la force militaire. Il exige l’instauration de la démocratie.

Un bras de fer s’entame entre la Kabylie et les autorités arabistes/islamistes d’Alger. Une guerre oppose dès lors les deux camps et durera près de deux ans. Une fois de plus, la Kabylie fut endeuillée, et en est sortie très fragilisée.
Arrêté et condamné à mort en 1964, il s’évade de la prison de Barberousse en 1966.

Avec André Mécili, il a fait du FFS le parti d’opposition démocratique au régime algérien, parti dont l’écrasante majorité de la base est issue de la Kabylie. N’en déplaise donc à ses responsables actuels ou anciens, le FFS est un parti de kabyles !

Esprit affranchi, Aït-Ahmed est demeuré un homme intègre. Fidèle aux principes qui ont animé sa pensée et sa vision politique, il a toujours combattu la junte militaire qui s’est assise sur l’Etat algérien.

Du parcours de ce guerrier démocrate, nous retenons que la Kabylie est désormais privée de l’apport de l’un de ses fils qui ont marqué l’Histoire contemporaine. Opter pour un combat perdu d’avance relève quelque part de la liberté de l’être…

Tamazgha s’incline devant la mémoire d’un grand homme et présente humblement ses condoléances à la famille de Hocine Aït-Ahmed et à ses proches. Nous les assurons de notre soutien en ces moments difficiles.

Tamazgha,
Paris, le 24 décembre 2015.

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


10 Messages

  • Hocine Aït-Ahmed n’est plus ! 24 décembre 2015 22:37, par MME BENATTABOU NOUZHA

    Toutes mes condoléances à la petite et grande famille Kabyle

    REPOSEZ EN PAIX fEU mass HOCINE AIT AHMED .......

    repondre message

  • Hocine Aït-Ahmed n’est plus ! 24 décembre 2015 22:40, par MME BENATTABOU NOUZHA
    TOUTES NOS CONDOLEANCES

    repondre message

  • Hocine Aït-Ahmed n’est plus ! 25 décembre 2015 02:46, par taous meziane
    Je suis triste sans jamais avoir ete en accord avec les idées du FFS . j’ai,marche contre l’état intégriste et l’état policier à alger a l’appel de Hocine Ait Ahmed ,auparavant ,j’ai ete l’accueillir à l’aéroport à son retour d’exil ,cet homme immense etait un veritable révolutionnaire ,un patriote ,un kabyle sans etre berberiste ,un ...ami de mon papa . sa disparition me chagrine , c’est une grande perte . Tawes .

    repondre message

  • Hocine Aït-Ahmed n’est plus ! 25 décembre 2015 20:05, par malika s
    Quelle perte pour le monde socialiste. pour ses partisans du FFS Il ira assurément rejoindre la place des grands hommes pour l’éternité auprès de Abane, Boudiaf,Mandela, Jean Moulin et tant d’autre.

    repondre message

  • Hocine Aït-Ahmed n’est plus ! 25 décembre 2015 21:03, par linda
    C est avec une grande tristesse que j ai appris la mort de DA le hocine notre pays vient de perdre un trésor un intellectuel et un démocrate j ai le coeur triste repose en paix et courage a sa famille .

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.