Accueil > Actualité > Il y a un siècle, le génocide arménien...
Il y a un siècle, le génocide arménien...
vendredi 24 avril 2015
par Masin
Il y a un siècle le peuple arménien subit un génocide commis par l’empire ottoman, l’un des empires ayant marqué ce qui est communément appelé "civilisation musulmane", un empire dont a hérité la Turquie.
Déportations, extermination et massacres selon un programme savamment planifié et préparé par les Turcs. Tel était le sort réservé aux Arméniens dont des dizaines de milliers ont été déportés par le simple fait qu’ils sont Arméniens.

Memorial du génocide arménien à Erevan



Tout a commencé dans la nuit du 23 au 24 avril 1915, lorsque le premier ministre de cet empire ottoman donna l’ordre d’arrêter des intellectuels arméniens. Ces derniers furent déportés et exécutés. C’est ainsi qu’est donné le feu vert pour une élimination systématique d’Arméniens qui a fait pas moins d’un million et demi d’individus, tués principalement entre 1015 et 1916. Le coup d’envoi d’un des plus grands massacres qu’a connu le XXe siècle fut alors donné ce 24 avril 10915.

A ce jour, seulement vingt Etats ont reconnu ce génocide. Si la Turquie reconnaît qu’il y a eu beaucoup d’Arméniens morts à cette période, elle refuse de parler de génocide évoquant une guerre civile en Anatolie dans un contexte de famine ayant provoqué quelques 300 à 500.000 morts du côté arménien et autant du côté turc.


Dans son discours du 24 avril 2015, à l’occasion des cérémonies du centenaire du génocide arménien, le président arménien, Serge Sarkissian, considère que la négation de ce genre de crimes et le refus de les qualifier de génocides engendre d’autres crimes, citant ce qui se passe aujourd’hui au Moyen Orient. ʺDe tels drames ne doivent plus se reproduireʺ a-t-il martelé.

L’Allemagne qui s’est toujours gardé de reconnaître ce génocide dont sont responsables leurs alliés de l’époque, a fini, par la voix de son président, le 23 avril 2015, par parler de ʺgénocide arménienʺ commis par l’empire ottoman ce qui n’a pas manqué de provoquer la colère des Turcs. Le président allemand, Joachim Gauck, a reconnu par la même occasion la "coresponsabilité" de l’Allemagne dans ce crime commis par son allié lors de la Première guerre mondiale.

Les Autrichiens, quant à eux, ont fait un pas vers la reconnaissance de ce génocide. Et c’est le Parlement autrichien qui, cette fois-ci, a observé, mercredi 22 avril 2015 – deux jours avant les commémorations du centenaire du génocide –, une minute de silence pour marquer ce massacre massif d’Arméniens. Il y a un siècle, à l’époque de ce génocide commis par els Ottomans, l’Autriche était allié de l’empire génocidaire.

Une soixantaine de délégations se sont rendues à Erevan, capitale arménienne, pour participer aux cérémonies du centenaire du génocide arménien et apporter leur soutien au peuple arménien. Quatre chef d’Etat dont le président français, François Hollande, ont fait le déplacement.
Dans son discours, François Hollande a tenu à faire savoir que la France a eu à réagir et à dénoncer ce massacre ayant visé les Arméniens dès le mois de mai 1915. Il a rappelé également le soutien et l’assistance que l France avait apporté aux Arméniens.
Dans son discours, François Hollande appelle "à la défense de toutes les minorités". Il faut dire qu’il est aisé aux responsables politiques français d’évoquer la question de "minorités" lorsqu’ils sont loin de l’Hexagone. Mais François Hollande va loin dans son discours mettant ainsi en exergue l’hypocrisie française. Ainsi, le président français affirme qu’à "chaque fois que des chrétiens sont tués parce qu’ils sont chrétiens, chaque fois que des juifs sont tués parce qu’ils sont juifs, chaque fois que des musulmans sont tués parce qu’ils sont musulmans, la France est présente". L’on ne peut que se réjouir de cette position de la France. Mais quel crédit peut-on lui accorder lorsqu’on sait que la France soutient activement des Etats qui ont mis en place des programmes d’éradication de d’identités et de civilisations millénaires ? C’est le cas de tous ces Etats qui, en Afrique du Nord, mobilisent leur arsenal étatique pour l’organisation de l’Amazighité et ce par tous les moyens. Il faut dire aussi que ces Etats sont des pures créations de la France coloniale. Quel crédit peut-on accorder à la France lorsqu’on sait qu’elle a toujours couvert les exactions et les exécutions extrajudiciaires massives commises par l’Etat malien, ou encore l’Etat nigérien, contre les Touaregs ?

Toujours est-il que nous ne pouvons que nous réjouir qu’une puissance comme la France soit aux côtés du peuple arménien.

De notre côté, c’est sans aucune réserve que nous dénonçons ce génocide qui a visé le peuple arménien perpétré par l’empire ottoman il y a de cela un siècle, même si les massacres visant les Arméniens remontent à plus d’un siècle puisqu’entre 1894 et 1896 déjà, quelques 200.000 Arméniens sont massacrés en Anatolie centrale et orientale par les autorités ottomanes qui leur reprochaient leurs velléités autonomistes. Le peuple arménien qui faisait partie des peuples non musulmans, considérés par l’empire musulman comme dhimmis et qui étaient visés par une forte discrimination, était la cible privilégiée de l’empire. Et c’est à partir de 1878 que le sultan Abdülhamid II se focalise alors sur la population arménienne.


La Rédaction.

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
0
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


4 Messages

  • Il y a un siècle, le génocide arménien... 24 avril 2015 18:10, par Bellachhab

    La France ment comme d’habitude. La nature même de l’état français (centraliste, jacobin, expansionniste) en fait un mauvais candidat pour protéger les minorités (qui se souvient du Rwanda ?).

    Pour revenir au sujet, il s’agit principalement d’un génocide contre les chrétiens. Les arméniens ont été les plus nombreux, mais les syriaques, chaldéens, et grecques furent exterminés aussi.

    2.5 millions de chrétiens tués ; et Daech continue le boulot aujourd’hui.

    repondre message

    • Il y a un siècle, le génocide arménien... 26 avril 2015 15:41, par La Mécréante !

      - "La France ment comme d’habitude. La nature même de l’état français (...) en fait un mauvais candidat pour protéger les minorités"

      - 1) "l’état français", ne veut plus rien dire. c’est juste une sorte de Préfecture à la ramasse.

      - 2) "protection des minorités" ?!... pfffff ! La France est constituée, depuis très longtemps, de minorités asservies. Il n’y a plus que la Corse qui gigote encore et la Bretagne qui a envie de se réveiller. Quant à l’Alsace-Moselle annexée... elle ronfle dans son coin le Q toujours entre deux chaises...

      MoiJe le bouffi n’a pas de honte d’aller à Erevan dégoiser qu’il protège "chrétiens, juifs, musulmans" ! complètement à côté de la plaque !

      il picole quoi ? quelqu’un le sait ?

      repondre message

  • Il y a un siècle, le génocide arménien... 24 avril 2015 18:53, par Bellachhab

    A noter aussi que les Ottomans ont utilisé plusieurs régiments Kurdes dans leur massacre. Aujourd’hui les Kurdes se trouvent a leur tour opprimés par la Turquie qui cherche maintenant a faire disparaître leur langue et leur culture.

    Ceci doit servir de leçon a certains Amazighs qui pactisent avec le diable en jouant le jeu des états totalitaires (état Algérien, monarchie Marocaine) ou celui des groupes djihadistes (dans l’Azawad) : Vous ne serez que temporairement associes a leur victoire, ensuite ce sera votre tour !

    repondre message

    • Il y a un siècle, le génocide arménien... 5 mai 2015 17:55, par zerbib
      La France s’en fiche des minorités n’oubliez pas que si’ls sont minorés et ll y est pour beaucoup .Elle était la prmeière à les enterrer en favorisant les arabes et leur idéologiepour ce qui concercne l’Afrique du nord. Ailleurs, elle a fait autant ,favorisés les bourreaux et cette idéologie.Elle est mue uniqument par ses intérets.Si elle est solidaire des arméniens ,c’est parce qu’ils sont nombreux et visibles en FRANCE maintenant.Quant à la TURQUIE avec son idéologie islamique elle n’a fait que montre le vrai visage e cette idologie qui a causé des ravages et qui continue ancore de nos jours.Jamais ne dénoncera tous les crimes commis au nom de l’islam.Encore moins la traites des esclaves en AFRIQUE avec des lillions de morts.Chez les muslsmans ont détruit et interdit les chapeeels et églises,en FRANCE on accorde la construction d’émormes mosquées avec l’arenet deu peuple.Cherchez l’erreur ?

      repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.