Accueil > Dossiers et documents > Kabylie > MAK > Kabylie-Bouteflika : irréductibles énnemis
Kabylie-Bouteflika : irréductibles énnemis
Déclaration du 28 mars 2009
dimanche 31 mai 2009
par Masin

C’est avec un impressionnant dispositif de sécurité (des milliers de policiers et gendarmes et de soldats déployés, une flotte héliportée…) qui a été jusqu’à désactiver les téléphones mobiles pendant des heures, que Bouteflika s’est rendu dans une Kabylie assiégée depuis 2001. Le tout, pour une maigre petite foule de fonctionnaires, réunie par la force du chantage de la hiérarchie administrative. Un millier de personnes, à peine. Même un journal proche du président-candidat reconnait la difficulté qu’il ya à traiter la Kabylie autrement qu’en tant qu’entité à part. En effet le quotidien »Le Jour d’Algérie » dans un éditorial intitulé "Une région, une Algérie" » a écrit à cette occasion : « On a beau s’évertuer à désingulariser la Kabylie et lui trouver, ce qui est indéniable, les mêmes attributs, valeurs positives et aspects négatifs mêlées, rien n’y fait, elle est une région particulière" »

Bien que ce voyage s’inscrit dans le cadre de la campagne électorale des présidentielles du 9 avril prochain, Bouteflika l’a conçu comme un acte belliqueux, une agression supplémentaire contre le peuple kabyle martyr. Il s’y est rendu par défi plus que par électoralisme. Il sait pertinemment que la Kabylie est déjà acquise au mot d’ordre du boycott des présidentielles qui y fleurit sur tous les murs, ces derniers temps.

Son discours est resté haineux envers les Kabyles qu’il prend toujours pour des étrangers et qu’il assimile à des séparatistes. En effet, il n’a pas cessé de marteler : « Je n’ai jamais imaginé l’Algérie sans la Kabylie et la Kabylie sans l’Algérie, en aucune manière", et que " le patriote que je suis ne pouvait pas imaginer un seul instant que l’on puisse discuter en Algérie de l’unité nationale et de l’indivisibilité du pays". Allusion sans équivoque à la revendication autonomiste qui a gagné la majorité des Kabyles, derrière le MAK (Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie). En ajoutant « L’Algérie vous attend et a besoin de vous, vous nous avez manqué en nous boudant et en tardant à venir nous rejoindre », Bouteflika souligne un peu plus le fossé qui le sépare de la réalité d’un peuple, un peuple kabyle qui aspire à prendre son destin en main.

Fidèle à sa ligne criminelle, il n’a pas hésité à attenter à la mémoire des martyrs du Printemps Noir en en innocentant les assassins. La phrase est édifiante et mérite qu’on la reproduise pour l’Histoire : « Vous avez dit que l’Algérie est amazighe, mais d’une façon brutale et qu’en face des opposants ont "réagi d’une façon brutale ». Les gendarmes étaient en 2001, d’après Bouteflika, en état de légitime défense face à de jeunes manifestants kabyles désarmés. Nous retenons ces propos pour ce qu’ils sont (un aveu de responsabilité de M. Bouteflika dans l’assassinat de nos enfants) et nous ne manquerons pas de les produire devant les instances internationales en charge du respect des droits humains et de la justice.

Affirmer par ailleurs que « du poste où je suis, je ne sais pas comment et ce qui a provoqué cette tragédie" du Printemps Noir est un aveu soit de son incompétence au poste où il est, soit d’un mensonge avec lesquels il nous invite à ouvrir avec lui une "nouvelle page"... de défiance mutuelle décuplée.

Le MAK appelle la Kabylie à tourner le dos plus que jamais à ce régime et à son représentant jusqu’à ce que PARDON soit demandé AU PEUPLE KABYLE.

Boueflika a la Répression, nous avons le Droit. Il a la force, nous avons la dignité. Celle-ci nous dicte de manière impérieuse à BOYCOTTER les présidentielles du 9 avril.

Kabylie, le 28 mars 2009

Articles dans la rubrique :

MAK
16/03/16
1
Ci-après le document dit "Projet pour un Etat kabyle" (PEK) issu du troisième congrès du MAK, tenu (...)

Lire l'article

04/03/16
0
Ci-après le procès-verbal du troisème congrès du MAK, tenu à At-Zella, le 26 février 2016, et rendu (...)

Lire l'article

06/01/15
0
CONFÉRENCE NATIONALE KABYLE Organisée à Aït-Ouabane, le 31 octobre 2014 L’an deux mille quatorze et (...)

Lire l'article


Rejoignez nous