Accueil > Actualité > Khénifra : on achève bien Imazighen !
Khénifra : on achève bien Imazighen !
samedi 13 juillet 2013
par Masin
A Tamazgha Occidentale, l’humiliation est une politique d’État. Les autorités excellent depuis des décennies dans l’oppression et l’écrasement des Imazighen. Ce qui vient de se passer à Ajdir, près de Khénifra, au cœur du Moyen-Atlas est une nouvelle preuve que les Imazighen sont toujours colonisés et considérés comme des sous-hommes sur leur propre terre. Dans cette région, des agents-officiers des eaux et forêts ont abattu un jeune amazigh de sept balles. Ils l’auraient pris en "flagrant délit" de collecte de bois.


Le corps du jeune homme assassiné



Ce meurtre gratuit et ignoble a déclenché une extraordinaire mobilisation de la population locale, poussant les forces de répression, assistées par l’armée, à mettre en place un impressionnant dispositif sécuritaire. Plus de dix-huit personnes ont été arrêtées lors d’une manifestation organisée jeudi 11 juillet à Khénifra pour dénoncer ce crime. Cette affaire est loin d’être anodine puisqu’elle n’est que l’arbre qui cache la forêt.

Une forêt spoliée, une population appauvrie :


A l’origine de ce meurtre, une spoliation vécue depuis des décennies comme un affront. En effet, pour punir les Zayanes, très puissants, qui avaient résisté héroïquement à l’armée française et au Makhzen, les autorités coloniales françaises ont spolié les tribus de leurs forêts ancestrales et de leurs terres les plus fertiles pour les réduire à la pauvreté. La France a par la suite légué ces terres et ces forêts au Makhzen. Ce dernier, pour récompenser et corrompre ses relais et serviteurs, il leur a octroyé des licences d’exploitation de ces forêts à tour de bras. Une véritable "mafia de cèdre" s’est alors formée dans la région.

Ainsi depuis des décennies, les habitants du Moyen-Atlas, confrontés aux rudes hivers neigeux et à la précarité, observent impuissants passer des camions chargés du précieux bois de cèdre provenant de leurs propres forêts qui leur ont été volées. Ces mêmes habitants sont souvent contraints d’utiliser le plastique pour se chauffer. Autre problème : les recettes des ventes "légales" des coupes forestières ne bénéficient pas à la région. Les communes devenues riches grâce à ces ventes, manquent d’infrastructures de base, de routes et de dispensaires. L’exploitation anarchique et mafieuse a dégradé sérieusement la richesse de la région poussant les habitants à s’entasser dans les villes voisines comme Khénifra, M’rirt et Azrou dans des conditions difficiles.

Halte à l’humiliation

La situation qui prévaut dans le Moyen-Atlas, et dans d’autres régions d’ailleurs comme à Imider, est insupportable et humiliante. Il est urgent que le Mouvement amazigh prenne les choses en main et exige que ces forêts et autres terres spoliées au Moyen-Atlas soient rendues à leurs propriétaires historiques. Il doit aussi saisir l’occasion de ce meurtre pour appeler à manifester contre les spoliations et les mafias locales et à maintenir ainsi la pression sur les autorités. Il est également plus que jamais urgent que les associations amazighes agissent pour sensibiliser les habitants à leurs droits sur ces terres et forêts. Le "sacrifice" de cette victime des services des eaux et forêts ne doit pas être vain.


L. Azergui











Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

  • Khénifra : on achève bien Imazighen ! 14 juillet 2013 07:34, par La Mecreante !

    à part tout casser, foutre le feu partout et décapiter le roi, je ne vois aucune solution.

    mais je te parie qu’après les funérailles ils vont encore dire : "mektoub"...

    Désespérant !

    repondre message

  • C’est pour ça que nos ancetres ont fait la bataille de lahri.Les Zayani n’ont plus la meme valeur d’avant.Aujourd’hui ils se font massacrer chez eux par des chiens déguisés en homme

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.