Accueil > Actualité > Kidal se mobilise contre les accords d’Alger
Kidal se mobilise contre les accords d'Alger
Reportage photos de Souleymane ag Anara
dimanche 1er mars 2015
par Masin
D’importantes manifestations ont eu lieu à Kidal, Ménaka et Ber le samedi 28 février. Dimanche 1er mars, alors que se prépare à Alger la cérémonie annoncée pour la signature de l’accord dont le projet a été présenté le 25 février, les manifestations se poursuivent à Kidal notamment. Rien ne semble entamer la détermination des Touaregs à se battre pour leurs liberté et dignité, des Touaregs qui ne sont pas prêts d’imaginer le retour sur leur territoire d’un Mali qui est synonyme de leur humiliation et de leur négation.
Ainsi, peut-on lire sur une grande banderole brandie par les manifestantes et manifestants à Kidal : "Le peuple de l’Azawad rejette la proposition de la médiation et exige la reconnaissance de ses droits".


Photo de Souleymane ag Anara



La délégation chargée des négociations, prise certainement entre deux feux (celui des populations dont le message est on ne peut plus claire, et celui d’une communauté internationale et un Etat algérien qui doivent les presser de signer l’accord), rend public une déclaration ambiguë et confuse par laquelle elle "réaffirme sa conviction qu’un accord non partagé avec les populations et les bases a peu de chance d’être appliqué sur le terrain" et demande à la médiation internationale "de lui accorder le temps et le soutien nécessaire pour partager de bonne foi le projet d’accord avec les populations de l’Azawad dans un délai raisonnable avant tout paraphe". On peut déduire que la délégation ne signera pas l’accord.
De son côté, Attayoub ag Bettaye, Président du Conseil révolutionnaire du MNLA a diffusé, le 28 février 2015, sur sa page Facebook, un message en trois points "destiné à tous les Azawadiens de l’intérieur comme à l’extérieur" :
"1- Le peuple de l’Azawad réclame le retour immédiat et sans conditions de la commission des négociations avant toute signature ou paraphe d’accord.
2- Le peuple de l’Azawad demande aux mouvements le retour à la revendication de l’indépendance de l’Azawad.
3- Le peuple de l’Azawad condamne fermement la position de la médiation internationale notamment et l’Algerie à l’encontre de ses aspirations."


En attendant, l’on peut se réjouir de la mobilisation populaire et de la clairvoyance des populations, ce qui rend possible l’espoir de voir le combat de l’Azawad aboutir.

Ci-après des photos de la manifestation qui se déroule aujourd’hui-même à Kidal.

Masin Ferkal.



Reportage photos réalisé par Souleymane ag Anara, correspondant de Tamazgha.fr à Kidal.


Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
0
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


4 Messages

  • Kidal se mobilise contre les accords d’Alger 1er mars 2015 14:41, par Alik
    Ne vous laissez faire ni par l’occident qui n’a d’yeux que pour vos richesses et leurs suppôt algériens avec lesquels ils se sont ligué contre le peuple Amazigh dans son ensemble. Continuez, Ô frères Touareg à mériter votre renommée d’Hommes Libres.

    repondre message

    • Kidal se mobilise contre les accords d’Alger 1er mars 2015 18:56, par MAZIGH

      AZAWAD/PEUPLE OPPRIME ...Pour les richesses de sa terre

      L’Algérie ,la France ,le Mali et les bédouins saoudiens et iraquien même combat...Soumettre imazighens et pourquoi tente de les faire disparaître à jamais. Empêcher toute renaissance de ce qui faisait autrefois la terre des guerriers hommes libres. Le travail de démolissions entamé depuis l’arrivée de l’islam et conforte par Napoléon, De Gaulle et les présidents successifs dont Hollande qui disait en finir avec la Françafrique .Une fois élu on le voit resurgir en néo colonisateur. La pauvre Afrique est livré aux chiens. Chaque fois qu’un patriote émerge et redonne l’espoir à son peuples meurtri ,il est vite assassiné ou dégommé. pour ne citer que BAGBO ,BOUDIAF.
      AZAWADIENS, vous devez savoir que pour vivre libre cela a un prix. Celui du sacrifice et de la bravoure.
      Tenez bons et ne faites confiance à personne.
      VOUS AVEZ TOUTE MA SOLIDARITE.

      repondre message

  • j’espere que l’algerie ne va pas depecher ses terroristes dans l’azawad pour,a nouveau,faire regner la terreur et ainsi faire payer sa fierte au peuple de l’azawad. vive l’azawad libre et sans tutelle.

    repondre message

    • Kidal se mobilise contre les accords d’Alger 1er mars 2015 16:02, par aksil
      moi je propose une seul et unique solution ils faut rejoindre les forces armé de mlna ,ou crée une seul armée par tous les berbères pour défendre notre terre et notre identité les forces berbères armé (FBA)tout ces résolutions dite de ONU C DU BLABLA en pert notre temps.

      repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.