Accueil > Actualité > L’Azawad n’est pas encore mis à genoux
L'Azawad n'est pas encore mis à genoux
Les Touaregs résistent.
mercredi 30 mai 2012
par Masin
Après deux jours de cauchemar, les nouvelles sont plutôt rassurantes du côté de l’Azawad. Peu importe ce qui s’est passé réellement le samedi 26 mai au soir, aujourd’hui on peut affirmer que le protocole d’accord annoncé entre le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) et Ansar-Dine est tombé à l’eau. Autant dire qu’il n’y a pas eu d’accord. L’AFP a trop vite fait confiance à ses informateurs d’Ansar-Dine qui négociaient avec le MNLA.



La radio "La Voix de la Russie" parle, quant à elle, de "dissensions entre les touareg et les islamistes". En effet, selon cette radio russe "la fusion annoncée samedi entre le MNLA et Ançar Dine a éclaté ce lundi suite à des désaccords concernant l’application de la loi islamique". C’est donc ce piège islamique qui aurait provoqué l’échec d’un accord que certains se sont empressés d’annoncer comme un fait. C’est notamment l’AFP qui a, dès dimanche 27 mai, annoncé l’accord entre les deux organisations antagonistes le présentant comme accord scellé autour de la mise en place d’un Etat islamique dans l’Azawad. Cette même agence française qui fait dans la propagande anti-touareg et pro-islamiste et malienne qui annonce dans une dépêche datée du mardi 29 mai que les négociations sont bloquées.

De son côté, le site Internet Afrik.com parle d’un "coup de théâtre".

Selon Ibrahim Assaley, membre du MNLA qui a pris part aux négociations, les exigences du groupe islamiste sont dignes d’une organisation religieuse, ce que le MNLA ne pouvait accepter.

Iyad ag Ghali, touareg de Kidal, qui doit sa renommée dans la région à son implication dans la rébellion de 1990, aujourd’hui devenu l’ennemi redoutable du pays touareg, est instrumentalisé par diverses forces hostiles au pays touareg. Si pour certains observateurs, Iyad Ghali "roule" pour les algériens qui le financent ce qui explique ses accointances avec l’Aqmi, l’autre instrument d’Alger, d’autres observateurs diront qu’il est plutôt l’instrument de l’axe Qatar-Arabie Saoudite-France. En effet, il faut rappeler qu’Iyad ag Ghali a fait un séjour en Arabie Saoudite en tant que consul du Mali. Aussi, les liens d’Iyad ag Ghali avec Kadhafi sont connues sur la place publique.

Afrik.com rapporte que Iyad ag Ghali aurait dit qu’"il n’est pas question de céder aux réclamations des Touaregs". Il veut ainsi imposer au MNLA l’agenda dont il a été chargé d’appliquer dans l’Azawad. Autrement dit, le mettre à genoux.

Si aujourd’hui on se réjouit de l’échec annoncé de la tentative de négociation entre le MNLA et Ansar Dine, l’on est en droit de se poser des questions sur les raisons qui ont conduit le MNLA à s’aventurer dans cette voie suicidaire pour l’Azawad. Si l’on peut juger légitime et responsable que le MNLA ait le souci d’éviter une guerre fratricide entre Touaregs, l’association avec Ansar Dine ne peut, tôt ou tard, que conduire vers cette guerre, car Ansar Dine a été créé pour saboter le projet du MNLA visant la libération de l’Azawad.

Reste à espérer que cette rupture de négociations entre le MNLA et Ansar Dine mettra fin à toute relation entre les deux mouvements et que le MNLA reprenne son combat initial, le seul qui soit dans l’intérêt de l’Azawad. Et que les intérêts des Touaregs, leur culture, leurs identité et langue soient le fil conducteur du combat du MNLA qui est en voie de rendre leur dignité non seulement aux Touaregs mais à l’ensemble des Imazighen. Une dignité bafouée par divers Etats coloniaux qui devront tous, un jour ou l’autre, tomber pour qu’Imazighen accèdent enfin à leur souveraineté. N’en déplaise même à la toute puissante France qui reste, disons-le, le responsable principal du drame que vivent les Berbères aujourd’hui et de l’humiliation que leur impose l’idéologie arabo-islamique.

Masin Ferkal.

Articles dans la rubrique :

Actualité
09/12/16
0
Le Centre international des cultures populaires (CICP) abritera une journée de solidarité avec (...)

Lire l'article

02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


18 Messages

  • L’Azawad n’est pas encore mis à genoux 30 mai 2012 10:46, par AGWZUL

    AZUL TIS SNAT AY UGWMATNEGH MAS-SIN,

    Il faut quand même admettre que le MNLA s’est discrédité en voullant s’allier avec les obscurantistes (tughalin n-imurghan)= le retour des sauterelles.

    TÔT OU TARD, Imazighen recouvreront leur indépendance, gzil-ghwzif anssderfi aghlan ennegh, itx Imazighen uklalen taddarfit ensen am nitni, am yudan n tmura.
    Issefkk anugwir tardast tardast anssikid ar isswi ennegh, am assa talwit atsumger yal amzigh

    Tamazight ttamayurt n magg-ellan !

    azul seg ul

    AGWZUL

    T

    repondre message

  • Si je comprend bien le combat de MNLA ne concerne que les intérêts des Touaregs, les autres ethnies majoritaires ne sont pas même pas considérés dans ce combat. Continué à rêvé c’est permis !

    repondre message

    • L’Azawad n’est pas encore mis à genoux 30 mai 2012 13:12, par Amajigh
      Pour celui qui dis que le MNLA milite pour les touaregs mais les autres ethies sont elles entrain de combattre les ennemis si non pour quoi combattre pour eux les autres ethnies n,ont pas dhommes oubien c,est les touaregs seulement qui oseraient pour mourir com ils sont toujours considés com leurs animaux

      repondre message

  • L’Azawad n’est pas encore mis à genoux 30 mai 2012 13:13, par Ighemrasen
    Le MNLA s’est cassé la gueule en négociant avec des islamistes. Car il a ouvert la voix à d’éventuels pourparlers dans le futur. Je leur retire ma confiance. Acku akken qqaren at zik : win iqqes uzrem ittagad isseghwan. Yerna d tamara ur ten-terri ad fken azal d umeslay i at icumar n Iyad.

    repondre message

  • L’Azawad n’est pas encore mis à genoux 30 mai 2012 13:43, par el gitano

    Ce qui est incomprehensible. C’est comment que soudain un certain Anser Dine parait apres la chasse de l’Armee Malienne de L’AZAWAD par le MNLA et se proclame le maitre et l’homme le plus fort de l’AZAWAD ?
    Qu’est ce qui le rend fort en hommes et armes, et qui est la source qui le ravitaille financement et d’ou vient ses armes ?
    Les seuls pays qui financent le terrorisme Islamique sont bien connus, on a pas a aller loin. On a cas suivre les traces de Anser Dine vers les pays ou il s’est rendu. En commencant par sont pays voisin du Nord qui a contamine le Maughreb par ses compatriotes terroristes et sans oublier L’Arabie Saoudite et ses voisins pays pratiquants de la (charia sauvage, trancheuse de membres du corps, doigts, mains, tetes ext....

    Le MNLA a fait une petite erreur, mais il faut pas oublier que tout le monde n’est pas parfait et que chacun a droit de faire une erreure tant qu’il le reconnait et la recorrige. Le MLNA traverse une tres dure periode et tous les Etats corrompus le trebuchent. Bon courage au MNLA et tout le peuple uni Touaregs, noirs ou Arabes AZAWADis.

    Un noir qui execute les gens et croit qu’il fait un travail divine. Le pauvre il tranche les tetes meme des gens qu’il avait connu et pense qu’il leurs fait des faveurs en leur rendant ce service montre dans ces videos. Ce pauvre noir a subit un lavage de cerveaux intence par les Arabes. Il sont meme pas capables de faire leur sale besogne eux memes ces laches et impitoyables.

    http://youtu.be/TPTi3htvF_o

    http://youtu.be/TPTi3htvF_o

    http://youtu.be/PFikYgqMqJk

    Voir en ligne : L’Azawad n’est pas encore mis à genoux

    repondre message

  • L’Azawad n’est pas encore mis à genoux 30 mai 2012 16:37, par Tilelli !

    Azul !

    Pas de rencontre prévue avec Moussa Ag Attaher pour avoir des explications de ce qui s’est passé ?

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.