Accueil > Actualité > L’"épuration" des Mozabites continue...
L'"épuration" des Mozabites continue...
dimanche 11 janvier 2015
par Masin
Le régime algérien, fondamentalement arabo-islamiste, poursuit ses actions de haine qui visent les Mozabites. La haine et la répression qui s’abat sur les Mozabites depuis un an et de façon quasi-permanente s’inscrit dans le cadre de ce plan d’éradication de l’Amazighité en Afrique du nord que mène l’Etat algérien depuis son existence. Kabylie, monde touareg et Mzab semblent être les cibles privilégiées du régime algérien ; les considèrent-ils comme les derniers remparts de la sauvegarde de l’Amazighité ? Ce qui expliquerait effectivement cet acharnement sur des foyers de la résistance !
Il est temps que les autres composantes amazighes qui subissent l’Etat algérien rompent le silence, prennent conscience de ce projet d’éradication que mène l’Etat algérien. Il est temps qu’elles prennent conscience de la nécessité d’agir et ne pas laisser le monstre semer l’obscurantisme en Afrique du nord et assister à l’enterrement de l’Amazighité. Il est plus que jamais temps d’agir !
Ce qui est valable pour les Amazighs qui subissent l’Etat algérien est valable pour tous les autres qui subissent ces régimes qui occupent Tamazgha (monarchie marocaine, Etat mauritanien, Etat tunisien, Etat nigérien, etc.).
Il est plus que jamais temps de mettre fin à l’humiliation à la guerre menée à l’Amazighité !


Nous publions ci-après la déclaration de Kameldine Fekhar, l’infatigable militant amazigh du Mzab, qui dénonce les dernières agressions dont sont victimes les Mozabites à Tagherdayt.

La Rédaction.




SOS !! La gendarmerie Algérienne massacre les Mozabites par les gaz toxique !!!

Au moment ou le monde entier s’indigne et s’érige en force contre le terrorisme et leur folie meurtrière après l’assassinat lâche et spectaculaire des journalistes du journal satirique Charlie Hebdo le régime algérien l’un des grands manipulateurs des terroristes (Mokhtar Belmokhtar,...) et des groupes terroristes en Afrique du nord, continue son acharnement et sa guerre génocidaire contre la minorité mozabite à Ghardaïa à 600 km au sud d’Alger et dans une grave escalade de ces agressions contre la paisible population mozabite qui se poursuit depuis plus d’une année, les éléments de la gendarmerie algérienne qui se cantonnent en grand nombre dans le centre ville de Ghardaïa ont usé des gaz lacrymogène toxiques en masse en bombardant volontairement l’intérieure des maisons des Mozabites par des bombes lacrymogène (interdit universellement), l’éclatement de ces bombes à l’intérieure des petits maisons traditionnelles closes à cause de rigueur du froid de l’ hiver et l’intensité des gaz toxique qui se dégagent provoqua la mort d’au moins trois mozabites par asphyxie…
Parallèlement à ces massacre et dans une scène surréaliste, inattendue et dépassant toute imagination sous le regard des témoins ébahis... Les forces de gendarmeries Algériens en uniforme ont introduis des dizaines de terroristes intégristes chaambis du clan du terroriste notoire Mokhtar Belmokhtar au quartier Bab- el-Haddad au cœur du vieux ksar de Ghardaïa et sous la protection et la couverture des forces de gendarmerie qui se sont placées sur les terrasses des maisons des Mozabites et leurs interdit de sortir de leurs maisons avec la force des armes….
Dés que ces terroristes se sont introduits dans le quartier mozabite, ils commencèrent leur folie meurtrière en pillant, vandalisant et incendiant les maisons et magasins des Mozabites sous les cris d’"Allah ou akbar, Allah ou akbar…". Tout cela sous la protection des forces de gendarmerie qui leur assurent la protection et leur ouvrent le chemin en tirant avec force et férocité des bombes lacrymogènes et balles en caoutchouc contre les Mozabites qui essaient de protéger leurs maisons.

Et la guerre génocidaire sans aucun scrupule du régime algérien contre les Mozabites se poursuit dans l’impunité totale et dans le silence total surtout des pays démocrates et des instances internationales.

Kameleddine Fekhar

Ghardaïa, le 11 janvier 2015.

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


3 Messages

  • L’"épuration" des Mozabites continue... 11 janvier 2015 14:35, par Lwennas
    Akka i d agdud amazigh nerwa imetti d inezman dgha yughal agh d tannumi Amzun yekcem deg idles-nnegh. skud neqqim akka ala nger igh yeggunin

    repondre message

  • L’"épuration" des Mozabites continue... 13 janvier 2015 08:10, par Ait

    LE POUVOIR MILITAIRE JOUE LE POURRISSEMENT DE LA SITUATION, L’EXACERBATION DU/DES CONFLITS....

    Comme à l’accoutumée, le Pouvoir militaro-mafieux -tous Clans et Cercles confondus - joue le pourrissement de la situation, l’exacerbation du/des conflits, engage l’épreuve de force, prône ma répression féroce, manipules et instrumentalises les franges et groupes extrémistes, il l’avait à plusieurs reprises en Kabylie, et ce depuis 1963, et de nos jours dans le Mzab. délaçant ainsi " l’axe de la violence "vers cette région, et probablement vers les Aurès par la suite.....

    POLICE POLITIQUE et GENDARMERIE : OPPOSITIONS, RIVALITES ET CONCURRENCES, DEPUIS 1962....

    Les observateurs avertis existent, bien que rares, et le savent que depuis 1962, il existe ces rivalités, des oppositions et des concurrences entre la Sécurité militaire, l’actuel DRS, et la Gendarmerie, deux " corps de répression ’, unis contre la population, bien que rivaux. La Police politique ( DRS, ex-SM, ex-MALG) tue, massacre, manipule et instrumentalise, perpètre des attentats....La Gendarmerie aussi dispose d’un département de surveillance et de répression politique.....

    L’ " AXE DE LA VIOLENCE " déplacé VERS LE MZAB ?

    La question qui se pose est celle de savoir quel Clan ou faction du Régime militaire frappe et joue le pourrissement, et quel Clan manipule et joue le pourrissement de la situation et l’exacerbation du conflit. Ou bien c’est le même Clan qui frappe (la force) et manipule (la ruse). Autre chose à ne pas oublier, c’est l’éternelle et historique rivalité et l’antagonisme entre la Police politique (DRS, ex-SM) et la Gendarmerie ; laquelle remonte à 1962 : La SM tenue par Boumedienne et Kasdi , la Gendarmerie pa le Colonel Ahmed Bencherif, craint par Boumedenne, car il était l’un des vrais déserteurs ( les autres c’étaient des faux, la V° Colonne.....).....Durant les " années noires ", beaucoup de coups tordus contre la Gendarmerie étaient fomentés par la sinistre Sécurité militaire, comme en 2001 où bon nombre de ces " frappes très professionnelles " , ainsi que les mouvements contre la Gendarmerie étiraient venues de la SM.....qui avait mené une gigantesque manipulation pour normaliser la région, neutraliser l’opposition, obtenir la division totale, l’isolement définitif, la séparation effective et le discrédit (délégitimation) politique de la Kabylie (une région, plusieurs départements), ce qui garanti un " sursis assuré ", éternel, pour le Régime militaire.....Et là, " "l’axe d’affrontement " est déplacé vers le Mzab....

    LA VIOLENCE, LOGIQUE INHERENTE AU REGIME MILITARO-MAFIEUX AU POUVOIR !

    Le Régime militaro-mafieux en place est né dans la violence (Guerre de libération, 1954/32), il pratique la violence (1956-2014), fait avec la violence, manipule la violence, vit avec la violence, par la violence et pour la violence. La violence est sa logique inhérente, intrinsèque, motrice, perpétuelle.....

    REGIME MILITAIRE et CLANIQUE, pas ethnique ou régional !

    Nous avons affaire à un Pouvoir dictatorial de nature » militaire et clanique » . Mais, » pas ethnique ou régional « . Le tenants du discours culturaliste et identitariste le qualifient de régional, raciste, arabo-islamiste, etc. » pour ne pas dire » sa » vraie nature » , la véritable nature du pouvoir en place, et donc fuir la vérité, car tout simplement ces / nos » agitateurs extrémistes » (ne sont pas des » opposants politiques » ) sont pour la plupart d’entre eux des valets et serviteurs zélés du DRS, ce sont des (manipulateurs) manipulés qui jouent sur les très sensibles " fibres identitaires " (linguistiques, culturelles et/ou religieuses), attisent les haines, sans pour autant avoir une position oppositionnelle face au Régime militaro-mafieux en place depuis 1962. Bien plus ils sont alignés sur la » ligne dure « , celle des faucons et ultras de la Junte criminelle et prédatrice, à savoir celle des Maitres « gestapistes » du DRS et de l’Etat-major….Alors même que de nombreux Kabyles (et Chaouis) servent ce Régime sanguinaire et mafieux. Bon nombre de Kabyles à la tète de la Police politique, et ce depuis 1962, et à l’Etat-major. Bon nombre de Kabyles ont servi et servent encore dans les » appareils de répression : Le DRS surtout et d’abord, la Gendarmerie, la Police, les Forces spéciales, les Milices, les Escadrons de la mort, etc. Bon nombre de Kabyles dans les » organes de propagande » : journaux, radios, TV, Sites, Blogues….contrôlés par le DRS. Bon nombre de Kabyles dans la politique criminelle et abrutissante de l’arabisation-islamisation de l’enseignement et de la culture, et bon nombre de Généraux Kabyles du DRS sont dans le service de manipulation (recrutement et entrainement des extrémistes islamistes)…Bon nombre de ces Généraux ont fait partie de ceux qui ont planifié et engagé la guerre civile (1991-2014), participé aux massacres, assassinats, attentats, et autres crimes de masse…Ce sont majoritairement des Kabyles qui sont à la tête du très » gestapiste » DRS.

    Le POUVOIR REEL : C’EST LE DRS .

    Le DRS est le Pouvoir réel, le Sommet de la « Pyramide du pouvoir », c’est l’Enclave autoritaire principale, la Main de fer des Généraux, leur Bras politique, la Colonne vertébrale et l’Epine dorsale du Régime militaire, son Syndicat du crime, son Fer de lance, son Cœur et son Cerveau, son Centre névralgique, son Mur de soutènement, sa Digue de protection, sa Force d’interposition……contre tout ce qui peut menacer les intérêts de la « caste militaro-mafio-bureaucratique » qui détient le Pouvoir dictatorial, total, intégral, absolu..…

    repondre message

  • L’"épuration" des Mozabites continue... 17 juin 2015 19:24, par Kallioperis
    Même wikipédia se plante qui dit que "La ville comprend une communauté mozabite importante " alors qu’elle a été fondée vers 1050 par des berbères ibadites fuyant les persécutions fatimides et hilaliennes. Les nomades arabes Chamba’a n’avaient pas le droit de s’installer dans les sept cités mozabites mais pouvaient venir y faire leur marché et faire paître leurs troupeaux sur leur territoire ; Je connais le Mzab pour avoir enseigné à Guerrara de 1962 à 1964 et garde un excellent souvenir nostalgique de cette période. Je ne comprends pas cet acharnement des autorités à vouloir spolier les Mozabites, peuple pacifique,travailleur et profondément respectueux de ses croyances, de leurs biens, de leurs racines, de leur langue en lâchant sur eux les hordes des néo-hilaliens.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.