Accueil > Actualité > L’humiliation des Imazighen : une politique d’Etat (...)
L'humiliation des Imazighen : une politique d'Etat !
dimanche 6 avril 2014
par Yafelman
Les ambassades et les consulats de la monarchie marocaine dans plusieurs pays d’Europe, dont la France, les Pays-Bas et la Belgique, semblent déclencher une guerre larvée contre les militants amazighs. Leurs agissements de plus en plus hostiles à tout ce qui est amazigh se sont multipliés ces derniers mois.


"Allez vous faire foutre ! Ici, On ne parle pas Tamazight". Cette déclaration, on ne peut plus laconique, est celle d’un fonctionnaire de l’ambassade de la monarchie marocaine à La Haye, aux Pays Bas, qui répondait à un journaliste du site AmazighTimes.nl qui a appelé l’ambassade pour solliciter une interview en langue amazighe. Le site a diffusé un communiqué dans lequel il relate l’incident, et dénonce un "acte raciste".

Cette déclaration, digne d’un voyou, intervient alors que le président de l’Association Tamaynut-France, Ali Id Aïssa, a été agressé physiquement, le 17 mars dernier dans le bureau du vice-consul marocain, en présence du consul lui-même, au consulat du Maroc à Colombes (Hauts-de-Seine en région parisienne). A Anvers, en Belgique, le consulat marocain refuse à un couple le droit de donner un prénom amazigh à son enfant. Des cas similaires de racisme anti-amazigh ont été signalés ces dernières années dans plusieurs ambassades et consulats. En réalité, plusieurs centaines d’Amazighs anonymes sont humiliés au quotidien dans les locaux des consulats et qui ne peuvent pas en témoigner par crainte de représailles.

Dans un Etat où le racisme anti-amazigh et l’humiliation sont des fondamentaux et des politiques d’Etat, ces agissements ne surprennent plus, même si la monarchie semble vouloir se "réconcilier" avec l’amazighité en officialisant la langue amazighe. Paradoxalement, les agissements, les déclarations et les actes hostiles à l’amazighité et aux Imazighen se sont multipliés depuis cette fameuse "reconnaissance officielle". Les Amazighs sont toujours traités comme des sous-hommes chez eux. Ils continueront à être traités de la sorte tant qu’ils n’ont pas décidé de prendre leur destin en main et à être souverains.

Ce qui surprend, c‘est la naïveté de certains Amazighs en Europe qui souffrent d’une forme aiguë du "syndrome de Stockholm" et qui vénèrent leurs oppresseurs arabo-musulmans et cherchent à leur plaire en témoignant à chaque fois de leur servilité. Ces Amazighs qui vivent dans des pays démocratiques, notamment en Europe, croient que les choses ont vraiment changé depuis que leur langue maternelle est "officielle".

Et si ces Amazighs, ces hommes qui se croient libres et nobles, commencent par être vraiment libres en rejetant tout ce qui représente la monarchie en réaction aux agissements de ses représentants dans les ambassades et les consulats en Europe ? Et si on leur dit tous à notre tour : "Allez vous faire foutre !", mais en Tamazight ?


A. Azergui

Articles dans la rubrique :

Actualité
09/12/16
0
Le Centre international des cultures populaires (CICP) abritera une journée de solidarité avec (...)

Lire l'article

02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.