Accueil > Actualité > LIBYE : et si la décision d’enseigner Tamazight n’était (...)
LIBYE : et si la décision d'enseigner Tamazight n'était qu'un piège ?
vendredi 29 novembre 2013
par Yafelman
Dans une déclaration rapportée par le site anglophone Libya Herald, le chef du cabinet du ministre libyen de l’Éducation a affirmé que la langue amazighe sera enseignée comme une matière officielle dans les écoles des régions amazighophones à partir de janvier 2014.


"Tamazight sera une matière de base obligatoire dans toutes les écoles des régions amazighes et elle disposera d’un espace privilégié dans les rapports et les bulletins des élèves" a ajouté ce responsable. Les élèves du primaire, de la première à la quatrième année.

Cette décision a été prise alors qu’aucun développement n’a été enregistré dans ce pays concernant le statut officiel de la langue amazighe. Le Congrès National Général semble déterminé à éviter toute reconnaissance de la langue amazighe et à imposer l’arabe comme seule langue officielle du pays.

D’ailleurs, cette déclaration portant sur l’enseignement obligatoire de la langue amazighe semble intervenir dans le cadre d’un plan visant à écarter toute reconnaissance officielle de la langue amazighe à l’avenir.

Premièrement, le fait que la décision prise indique que Tamazight soit enseignée uniquement dans les "régions amazighes" signifie qu’elle ne concerne pas l’ensemble des Libyens, mais uniquement les Amazighs. Il s’agit dans ce cas de déterminer ce que signifie "régions amazighes". La Libye n’est-elle pas d’abord et avant tout un pays Amazigh ? Qu’en est-il des Amazighs qui habitent Tripoli ou Benghazi ou encore d’autres régions qui se verront privés d’apprendre leur langue à l’école, par ce que - selon cette logique - ces villes sont situées dans des zones dites non amazighes, alors que les Amazighs d’At-Willul et d’Adrar n Infusen seront dans l’obligation d’apprendre l’arabe à l’école. Et si les Amazighs décident de faire pareil et de ne pas enseigner l’arabe dans leurs "régions" ?

Deuxièmement, en faisant miroiter aux Amazighs que leur langue sera enseignée, le gouvernement croit leur faire oublier leur revendication principale, à savoir l’officialisation et la constitutionnalisation de l’Amazighité. L’enseignement est certes très important, mais la protection juridique et institutionnelle de la langue amazighe l’est plus. Elle doit être une priorité : a constitutionnalisation est vitale.

Les Amazighs de Libye ne doivent pas tomber dans le piège des arabistes au pouvoir en Libye, par ailleurs soutenus par le Qatar et les monarchies dictatoriales et arabo-islamistes du Golfe persique.
Tamazight doit être d’abord officielle. Tout suivra après.


A. Azergui

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
0
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


7 Messages

  • avec les bédouins diaboliques et leurs conseillés tout aussi manichéens ,rien ne doit être laissé au hasard devant l’os que l’on vous cède. Il faut toujours se méfiait et rester sur la qui-vive. Toute erreur se paiera chère .ce n’est pas les kabyles arnaqués avec les missionnaires mourabitines qui les ont islamisé à leur insu en utilisant la naïveté de la femme kabyle suite à des fausses couche avec la promesse de vie en éloignant le mauvais œil en donnant des prénoms prénoms come ARABE et ainsi de suite pour les prénoms des personnages religieux.
    Et en 62 on a utilisé la méthode forte et l’intelligence des alliés pour faire la nique aux kabyles.
    Rien de changer depuis le 14em siècle au pays d’Alah "dieu statue païenne" usurpée.

    Aucune confiance à avoir même inscrit dans la constitution..
    En attendant utiliserez qui es possible pour enseigner tamazight mais ne pas s’arrêter là..
    VIGILANCE,VIGILANCE ,il y a de l’intelligence financée derrière.

    repondre message

    • Arrête tes âneries historiques , vous étiez bien plus islamises bien avant tes missionnaires almoravides, les benihamades de bejaia sont la pour témoigner , les zerides a l’ouest étaient aussi islamises et contemporains de l’islamite de ta Kabylie qui était entourée de tribus berbères islamisées , plains plutôt tes ancêtres qui pour punir les zerides ont inonde toutes l Afrique du nord de Bali hilal ... Tu nous prend pour des cancres d’ histoire ou quoi , tes ancêtres se sont islamo arabises tous seul , c’était a la mode c’est tout .

      repondre message

  • tamazight enseignée officiellement dans les régions amazighophones, ?donc elle ne sera pas langue officielle dans ces mémes régions ?ca sent l’araberie a plein nez !

    repondre message

    • - « ça sent l’araberie a plein nez ! »

      ... mais surtout l’iZlamerie à plein tube !

      Comme tous les dégénérés par l’idéologie médinoise, ils ont un pied dans l’araberie, un pied dans la muZlimerie, et le cul au milieu.

      Quand tu leur dis : « République de Tripolitaine », il te prennent pour un Alien Luciférien...

      repondre message

  • « C’est de la confiance que naît la trahison. »

    Proverbe Arabe.

    Voir en ligne : LIBYE : et si la décision d’enseigner Tamazight n’était qu’un piège ?

    repondre message

    • - “« C’est de la confiance que naît la trahison. » Proverbe Arabe”“”

      il n’y a que les mazighs (surtout les kabyles) qui ne le savent pas, parce qu’ils sont enfoncés dans l’araberie jusqu’aux cheveux !

      Ils sont tous comme des larves bien au chaud dans une bonne grosse bouse toute fraîche .

      sauf à leur couper la langue, qui les empêche de jacter en tamazight ?

      l’affaire n’est pas là !

      repondre message

  • ce n’est pas un "piège" mais une enc.....ade en règle !

    les kabyles nous ont déjà épuisé avec leur idiotie islamo-arabiste en braillant comme des mendiants-quémandeurs "officielle ! institutionnelle ! constitutionnelle" ! "scellé et non négociable" !. PFFFFF !

    ont-ils besoin de leurs égorgeurs pour enseigner Tamazight à leurs mioches !?...

    et après, ils en font quoi dans les madrasas et les mosquées ?... Ils en font quoi dans les administrations ?... ils en font quoi dans les Tribunaux et à l’international ?... PFFFFF !

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.