Accueil > Actualité > La Kabylie se doit de se transcender !
La Kabylie se doit de se transcender !
Conférence-débat avec Gérard Lamari
mercredi 20 avril 2016
par Masin
Dans le cadre de ses rencontres-débats sur la Kabylie, Tamazgha organise une journée d’activités le samedi 7 mai 2016 autour de la Kabylie à Paris (CICP - Paris 11eme). Parmi les activités prévues lors de cette journée, une conférence-débat avec Gérard Lamari intitulée "La Kabylie se doit de se transcender !". Il sera question de "resituer le passé récent (1980/2001)", de revenir sur "le chemin parcouru", de "faire le bilan et pointer les raisons des désillusions" et enfin réfléchir sur "que faire aujourd’hui ?".


Gérard Lamari


La Kabylie est dans le désarroi sur tous les plans : économique, politique et même moral. Les perspectives "clé en main" sont autant d’impasses dont a conscience la jeunesse… avec raison.

Le dernier grand mouvement remonte à quinze ans, et depuis, plus grand-chose qui soit véritablement prenant ou enviant. Les mobilisations pacifiques, "légales" et intenses, ont toujours été suivies à terme de désillusions… Ces faux espoirs sont liés en vérité aux revendications/quêtes inopérantes face au monolithisme dictatorial.
La brèche de 1980 s’avère aujourd’hui inopérante. Un jalon est certes marqué, il faut maintenant le dépasser. Intelligemment. D’autant plus que d’autres communautés berbères ont dangereusement emprunté le même chemin.


Le moteur idéologique est en panne et il est nécessaire de repenser la pensée doctrinale kabyle.
C’est dans cette optique que Tamazgha donne la parole à Gérard Lamari qui évoquera notamment les points suivants :
- "Resituer le passé récent (1980/2001)",
- "Quel est le chemin parcouru ?",
- "Le bilan et le pourquoi des désillusions.",
- "Que faire maintenant ?".
Telles seront les questions qui seront développées puis débattues.

L’objet de la rencontre est axé sur les échanges : un public averti et impliqué est souhaité.


Gérard Lamari est né en 1958 à Rouen. Après des études secondaires à Bougie, il rejoint l’Université de Tizi-Ouzou en 1978 pour poursuivre des études en sciences exactes. Il fait partie de la première promotion accueillie à l’Université de Tizi-Ouzou et qui a eu la lourde tâche de la libérer du contrôle total des autorités algériennes. Il accomplit son devoir puisqu’il fut un des éléments de ce groupe d’étudiants qui ont réussi d’abord à "chasser" l’UNJA (Union nationale des jeunes algériens) de l’Université de Tizi-Ouzou et se doter de Comités autonomes avant de rentrer en conflit ouvert avec le pouvoir d’Alger. Ce conflit a fini par faire descendre dans les rues de Kabylie des centaines de milliers de personnes pour défier le pouvoir algérien et crier leur ras-le-bol d’un système qui les nie.
Si Gérard a fait partie de ceux-là qui ont fait le Printemps berbère d’avril 80, il a également contribué efficacement à l’organisation du Printemps 1981 dans la Vallée de la Soummam. Ces événements qui sont presque oubliés ont été déterminants dans la formation du Mouvement culturel berbère (MCB) comme dans la construction de la conscience kabyle.
Il quitte la Kabylie en 1990 pour s’installer en France où il enseigne les mathématiques, mais il est toujours resté à l’écoute de ce qui se passe en Kabylie.



La Kabylie se doit de se transcender !

Conférence-débat.

avec

Gérard Lamari

Samedi 7 mai 2016 à 16h.

CICP (Centre international des cultures populaires)
21ter, rue Voltaire – 75011 Paris.
Métro : Rue des Boulets.

Contact :
Tel : 06.52.10.15.63.
E-mail : tamazgha.paris gmail.com
http://www.tamazgha.fr
Facebook : https://www.facebook.com/Tamazgha-254756857917120/

Articles dans la rubrique :

Actualité
09/12/16
0
Le Centre international des cultures populaires (CICP) abritera une journée de solidarité avec (...)

Lire l'article

02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.