Accueil > Actualité > La Turquie attaque les Kurdes.
La Turquie attaque les Kurdes.
mercredi 24 janvier 2018
par Masin
Le président turc Erdogan, dont les tendances fascistes ne sont plus un secret, a lancé le 20 janvier une attaque militaire contre le territoire kurde d’Efrîn (Afrin). Armée de terre et aviation sont déployées pour s’attaquer à cette région kurde qui a joué un rôle déterminant dans la lutte contre les jihadistes de l’Etat islamique. Ces combattants kurdes, que le monde entier a salué pour leur lutte acharnée contre les islamistes et pour la bravoure avec laquelle ils ont défendu et protégé les communautés yézidies et chrétiennes, sont qualifiés de terroristes par l’"islamiste d’Istanbul". Lui qui couvre et soutient les terroristes islamistes qui, d’ailleurs, lui prêtent main forte dans cette attaque qui vise les Kurdes d’Efrîn.
Que le régime islamiste et raciste d’Erdogan s’attaque aux Kurdes, cela n’est guerre étonnant puisqu’il n’a jamais caché son hostilité aux Kurdes, mais que les puissances occidentales lâchent les Kurdes les laissant seuls face aux forces d’Erdogan et ses alliés islamistes, ceci est pour le moins scandaleux.
La Coordination nationale Solidarité Kurdistan (CNSK) qui dénonce l’intervention turque, appelle la communauté internationale à prendre des mesures d’urgence. Dans sa déclaration, datée du 22 janvier 2018, la CNSK exige également du gouvernement français une condamnation claire de l’agression turque, une condamnation qui ne doit pas se limiter à l’appel "à la retenue". La Coordination, qui appelle à un rassemblement à Paris le samedi 27 janvier à 15h à Place de la République, estime que "l’Europe doit enfin réagir contre le régime liberticide et dictatorial d’Erdogan et prendre de véritables sanctions économiques et politiques contre lui".

Tamazgha, de son côté, dénonce l’Etat turc et son intervention barbare à Efrîn (Afrin), comme elle dénonce le silence complice des puissances occidentales. Elle réitère sa solidarité avec le peuple kurde et lui apporte son soutien indéfectible dans sa lutte contre l’Etat turc.
Aussi, Tamazgha se joint à la "Coordination nationale Solidarité Kurdistan" et appelle au rassemblement du samedi 27 janvier 2018 à 15h à Place de la République à Paris.

Nous publions ci-après l’intégralité de la déclaration de la CNSK.

La Rédaction.



Afrin : Exigeons une condamnation forte par Macron et le gouvernement ! Coordination nationale Solidarité Kurdistan (CNSK)

Offensive turque contre Efrîn, contre le Rojava !

L’armée turque a attaqué par les airs (76 chasseurs bombardiers engagés) la ville kurde d’Êfrin. Les bombardements ont déjà fait des dizaines de blessés civils. Des troupes terrestres on commencé à entrer dans l’enclave d’Êfrin, appuyées par les milices djihadistes de l’ASL, menaçant de faire d’Êfrin un nouveau Kobanê.
Les Kurdes de Syrie (avec leurs forces armées, les YPG) et leurs alliés arabes (avec lesquels ils ont formé les FDS, Forces Démocratiques de Syrie) ont été le fer de lance de la résistance et de la reconquête contre Daesh, mondialement salués. Ils ne demandent maintenant qu’à vivre en paix. Le système confédéral qu’ils ont choisi de mettre en place au Kurdistan syrien (dont – contrairement aux informations erronées ou malveillantes parfois distillées- ils ne demandent pas l’indépendance) ne peut que contribuer au développement de la démocratie et à l’instauration d’une paix durable au Moyen-Orient.

Depuis plusieurs mois, l’armée turque préparait ouvertement une offensive contre le canton d’Efrîn. Le dictateur Erdogan ne s’en cachait pas et tout le monde le savait lors de sa récente venue en France ! Elle occupe déjà, en toute illégalité, un pan de territoire au nord-ouest de la Syrie, le long de sa frontière, où elle a renforcé le déploiement de ses forces et de son artillerie.

La région d’Efrîn était jusqu’à présent l’une des zones les plus sûres de Syrie, ce qui explique qu’elle abrite autant de réfugiés que le nombre de ses habitants, avec parmi ces réfugiés, des centaines de Yezidis qui avaient fui le massacre perpétré contre eux par Daesh et de nombreuses familles de la région d’Idleb qui ont fui la terreur imposée par les milices djihadistes armées et financées par la Turquie.

La Turquie n’a rien à faire en Syrie. Son intervention constitue une ingérence inadmissible contre laquelle nous appelons la communauté internationale à prendre des mesures d’urgence.

A Paris, une première manifestation a déjà eu lieu samedi 20.

Partout en France il faut faire savoir au Sultan Erdogan que nous n’acceptons pas sa politique criminelle.
Nous exigeons du Président Macron et de son gouvernement une condamnation claire de l’agression turque, beaucoup plus nette que l’appel « à la retenue » du ministre Le Drian. Partout, nous appelons à interpeller nos député-e-s pour qu’ils/elles prennent position et demandent une condamnation par la France.

L’Europe doit enfin réagir contre le régime liberticide et dictatorial d’Erdogan et prendre de véritables sanctions économiques et politiques contre lui.


RASSEMBLEMENT SAMEDI 27 JANVIER – 15 h PLACE DE LA REPUBLIQUE – PARIS




Paris le 22 janvier 2018

Alternative Libertaire – Amis du Peuple Kurde en Alsace – Amitiés Corse Kurdistan – Amitiés Kurdes de Bretagne (AKB) – Amitiés Kurdes de Lyon Rhône Alpes – Association Iséroise des Amis des Kurdes (AIAK) Association Solidarité France Kurdistan –Centre d’Information du Kurdistan (CIK) – Conseil Démocratique Kurde de France (CDKF) – Ensemble – Mouvement de la Jeunesse Communiste de France – Mouvement de la Paix – Mouvement des Femmes Kurdes en France (TJK-F)- MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié́ entre les Peuples) – Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) – Parti Communiste Français (PCF) – Réseau Sortir du Colonialisme – Union Démocratique Bretonne (UDB) – Union Syndicale Solidaire – Solidarité́ et Liberté́ (Marseille) - TAMAZGHA.

Articles dans la rubrique :

Actualité
18/04/18
0
Nous avons eu, par le passé et à plusieurs reprises, à dénoncer le mépris érigé en véritable (...)

Lire l'article

08/04/18
0
Tamazgha organise une rencontre avec Djafer Chibani, conteur, acteur et auteur, le samedi 14 (...)

Lire l'article

04/04/18
1
Défiant le droit international en menant une offensive militaire sur le territoire d’un pays (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

  • La Turquie attaque les Kurdes. 26 janvier 11:01, par Saga des Gémeaux

    Les Kurdes n’ont été utilisés que pour combattre Daech. Mais surtout pas pour qu’ils puissent faire valoir leur désir d’indépendance, car cela dérange les Etats occidentaux qui n’ont d’yeux que pour les régimes colonialistes arabo-musulmans et leurs réserves de pétrole. Dès lors, les grandes déclarations de ces Etats hypocrites (je parles des Etats occidentaux) ne valent rien du tout. Kurdes, Imazighen, même combat. Faisons comme les Juifs, eux ont compris qu’ils ne pouvaient compter que sur eux-mêmes pour créer leur propre Etat.

    Saga des Gémeaux

    repondre message

    • La Turquie attaque les Kurdes. 29 janvier 17:58, par mollard
      LA TURQUIE ATTAQUE LES KURDES bonjour à tous je pense qu’il serait très utile de pouvoir massivement SIGNEZ une pétition sur internet afin de la transmettre à monsieur le président MACRON pour que le gouvernement français sanctionne l’état TURQUE cordialement

      repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.