Accueil > Actualité > La monarchie marocaine dénoncée en Catalogne
La monarchie marocaine dénoncée en Catalogne
samedi 3 mai 2008
par Masin

Quelques deux cent manifestants ont manifesté le samedi 26 avril à Barcelone, en Catalogne, pour dénoncer la monarchie marocaine qui ne cesse depuis un an de multiplier ses actes violents et arbitraires à l’encontre de la militance amazighe.
Nous publions ci-après le communiqué rendu public par le MCA-Barcelone.

La Rédaction.




[|Communiqué|]

Comme prévu, le rassemblement de soutien aux détenus politiques du Mouvement Amazigh a eu lieu le samedi 26 avril 2008 à Barcelone.
Environ deux cent personnes ont répondu à l’appel lancé par le MCA Barcelone et l’association Sin Fronteras.

Le rassemblement a commencé à 17h30 et a pris fin à 19h. Une heure et demi durant laquelle les Amazighs de Catalogne ont dénoncé les arrestations arbitraires des étudiants, des élèves et des citoyens amazighs. Les manifestants ont exprimé leur solidarité avec les détenus politiques de la cause amazighe arrêtés injustement par la monarchie marocaine.

Dans leurs prises de parole, les représentants du MCA et ceux de l’association Sin Fronteras ont exprimé leur indignation face à la répression avec laquelle le pouvoir fassi a répondu aux manifestations pacifiques de Boumal-n-Dades, Imteghren et Ameknas. Ils ont dénoncé la politique de marginalisation, d’arabisation et de mépris de la monarchie à l’encontre des langue et culture amazighes et à l’égard de l’être amazigh en général.

La représentante du MCA Barcelone a rappelé l´indifférence de l´Etat marocain face aux revendications socio-économiques des villages amazighs en citant l’exemple d´Anefgou et de Msemrir ; et au lieu de répondre favorablement aux besoins les plus élémentaires de ces Amazighs, les agents de ce pouvoir amazighophobe ont procédé a la chasse aux militants ainsi qu’à leur torture et emprisonnement.

Les manifestants ont dénoncé le silence suspect des organismes internationaux qui se disent "non gouvernementaux" des droits de l’Homme face à la situation critique que traverse le peuple autochtone de l’Afrique du Nord que ce soit au Maroc, en Algérie, en Libye, en Tunisie, au Niger ou au Mali.

Dans une des banderoles, les manifestants ont rendu hommage aux victimes du Printemps Noir en Kabylie.

A noter la présence des médias catalans qui sont venus faire la couverture de l’événement.

A la fin du sit-in, le représentant des deux organisateurs du rassemblement a remercié les participants et les participantes, et il a invité l’ensemble des manifestants à un couscous le soir au local de l’association Sin Fronteras.

Barcelone, le 26 avril 2008
MCA Barcelone.










Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
1
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

  • La monarchie marocaine dénoncée en Catalogne 19 mai 2008 18:07, par chleuh
    ililsill ils doivent d abord dénoncer la monarchie espagnole qui maltraite les basques nous les marocains en occurrence les chleuhs nous avons compris ce que cherchent ces messieurs qui prêchent le grand mensonge amazigh qui n’est qu une théorie digérée par ceux qui sont nuls en histoire .nous sommes des berbères qui veut dire les fils de bere ibnou bere et qui est mal prononcée par les occidentaux comme dans ibnou zohr prononcé avenzoer par les occidentaux et ibnou sina prononcé Avicenne alors allez aider les indiens d’Amérique a retrouver leur patrie et leur identité
    • La monarchie marocaine dénoncée en Catalogne 24 mai 2008 14:18, par Azdigan

      Ecoute Si Chluh, tu-es Âarber, qui signifié, la honte des berbères.
      Quant a Ibnou, il n’éxiste pas dans notre langue Tamazight et nous avons nos propres
      noms tel, Aît, At, Aîd, Ad, Ag, Kal, Kel, voici donc la vrais tamazight celle des hommes libres
      mais pas celle des courtisans de la monarchie.

      Viva tamazight, l’amazighité et TAMAZGHA LIBRE

      Tanemmirt