Accueil > Actualité > La police marocaine arrête un militant amazigh à (...)
La police marocaine arrête un militant amazigh à Imteghren
samedi 3 octobre 2009
par Masin

Le 29 sptembre dernier, la police de la monarchie marocaine a procédé à l’arrestation de Moha Oubouha à Imteghren.
Moha Oubouha, âgé de 26 ans, est un militant de la cause amazighe. Natif de Taghzoute, pas loin de Tinghir, Moha a poursuivi ses études universitaires à la Faculté des sciences de l’Université d’Imteghren où il a obtenu son diplôme de maîtrise en sciences et techniques de l’eau.

A rappeler que deux autres militants amazighs sont toujours incarcérés à la prison de Meknès. Il s’agit de Hamid Ouadouch et Mustapha Ousayya.

La Rédaction.

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


4 Messages

  • Hamid AADOUCH et Mustapha OUSSAYA sont incarcérés dans le bagne de Sidi Saïd à Ameknas et non pas à celui d’Imteghren. Je profite de cette occasion pour crier fort à ce peuple en pleine léthargie de se réveiller et de supplier ces seignueurs Arabes d’arrêter de le sodomiser.
    • La police arabe dans ses oeuvres 4 octobre 2009 06:09, par La Mécréante !

      salut Angaz,

      on ne "supplie" pas un sodomite, on le plante ! et sans sommations !

      • eehh oué !!!! 19 octobre 2009 02:13, par jugurtha
        azul, ...anaraz wala anekh-nou,...la résistance FRERO en n’a deja vancu ROME
  • La police marocaine arrête un militant amazigh à Imteghren 4 octobre 2009 10:32, par Saga des Gémeaux

    Décidément rien ne va plus à Tamazgha occidental : projet de loi retatif à l’arabisation, et maintenant arrestation d’un militant amazigh. Les autorités coloniales seraient elles nerveuses en ce moment ? Si c’est le cas, alors dans ce cas il faut frapper là où ça fait mal, à savoir lancer un boycott du tourisme, déserter les mosquées bien évidemment et pour finir autoriser nos enfants à sécher les cours d’arabe. J’allais oublier une chose : ne plus payer ses impôts à ce gouvernement colonialiste.

    Saga des Gémeaux.