Accueil > Actualité > La toponymie amazighe en débat à Barcelone (Catalogne)
La toponymie amazighe en débat à Barcelone (Catalogne)
mercredi 5 novembre 2008
par Masin

L’Observatori Català de la Llengua Amaziga (Observatoire catalan de la langue amazighe = OCLA), basé à Barcelone en Catalogne organise une Rencontre internationale sur la toponymie amazighe à Barcelone les 6, 7 et 8 novembre 2008.

La standardisation de tamazight est l’un des principaux domaines de travail de l’OCLA. Déjà en avril 2007, un colloque sur la standardisation de la graphie basée sur l’alphabet latin, avait été organisé à Barcelone avec le soutien de Linguamon-La Casa de les Llengües.

Les organisateurs de cette Rencontre estiment que dans le domaine d’élaboration et de transcription de toponymes le terrain de la recherche est vierge, aussi bien du point de vue des travaux pratiques que théoriques.

Par ailleurs, des organisations internationales chargées des noms géographiques, attestent l´"inexistence" de la langue amazighe au niveau des institutions internationales. Certes, il y a l’absence de politiques étatiques tenant compte des réalités toponymiques amazighes, mais les travaux de recherche berbérisante fait défaut également. Quant aux Etats que subissent Imazighen en Afrique edu Nord, lorsqu’ils transmettent aux institutions internationales chargées de la normalisation et de l’homogénéisation des noms géographiques et des toponymes amazighs, ils le font en se basant sur des règles de transcription de l’arabe.

Pour tout cela et pour d’autres raisons aussi, l’OCLA propose, dans le cadre de ses activités, de réunir un premier colloque dédié aux questions de toponymie amazighe dans le contexte international.

L’objectif de cette première réunion serait, d’abord, de faire un état des lieux sous la perspective des études et de la réalité amazighes et d’essayer, ensuite, de dégager des lignes d’action, de réflexion et de recherche dans ce domaine. Il serait particulièrement souhaitable d’œuvrer dans le sens du développement de projets de collaboration entre les différents chercheurs et les diverses institutions concernés.

L’OCLA se propose alors de réunir, d’une part, des chercheurs berbérisants intéressés par ce sujet et qui pourront apporter les données et les informations spécifiques à la langue et la société amazighes et, d’autre part, des institutions, spécialisées dans ce domaine.



[|Programme|]






PDF

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
0
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


6 Messages

  • La toponymie amazighe en débat à Barcelone (Catalogne) 8 novembre 2008 14:04, par Antizwayel

    Les Ambassades d’Algérie de Boutef, le colon arabo-islamiste qui a crée un Etat arabe sur une terre Berbère, définissent toujours tous le patrimoine Algérien (donc Berbère) comme provenant de la culture arabe, comme si ils avaient une culture ces barbares criminels usurpateurs et pilleurs.

    Exemple : Le Couscous est défini par ces institutions coloniales algéro-arabo-islamiques comme un plat arabe et le mot Couscous viendrait du mot arabe KASKASSA.

    Et les Berbères dorment sur leurs deux fesses comme si de rien n’était !

    • L’islam a provoqué la paralysie des peuples qu’il a mordu et ces derniers, malades du venin d’Allah, ne guériront qu’une fois l’antidote laïcité leur est appliqué avec rigueur !!!
    • Azul s-umata,

      le couscous est typiquement AMAZIGH, le mot arabophonne kaskass est emprunt au tamazight seksu, dailleurs rouler le couscous se dit en tamazight sseksu dont la forme d’habitude est sseksaw, donc l’on devrait dire seksawegh et non pas fettel = fetlegh qui là, en l’occurence est un verbre emprunt à la langue arabe.

      Donc le couscous est un plat typiquement amazigh et non pas arabe, car inconnu dans la péninsule arabique.

      Tanemmirt, azul seg’ul

      AGWZUL

      • La toponymie amazighe en débat à Barcelone (Catalogne) 10 novembre 2008 12:45, par Aqvayli Uneqvilara

        Merci Monsieur AGWZUL,

        Mais comment peut-on encore dire que le peuple sahraoui est Arabe alors que la toponymie de la république des sables (le sahara occidental) est à 100% berbère ?

        Quand et comment est né ce peuple qui se dit arabe sur notre terre berbère ????

      • La toponymie amazighe en débat à Barcelone (Catalogne) 10 novembre 2008 12:52, par Aqvayli Uneqvilara

        "fettel = fetlegh qui là, en l’occurence est un verbre emprunt à la langue arabe. " NON, on ne dit "fettel" en Kabyle, on dit par contre "Afttal" . Je crois que Afttal vient du mot "afttil"-ce morceau de viande qui laisse apparaitre des petites parties de petits muscles bien distincts !

        Alors ? Je crois que même Afttel est d’origine berbère et non arabe !

        • La toponymie amazighe en débat à Barcelone (Catalogne) 10 novembre 2008 17:55, par saga des gémeaux

          quand l’Afrique du nord sera libérée, et que les imazighen se seront enfin unifiés, il faudra que les organisations internationales se défassent des toponymes arabes en ce qui nous concernent ex : ne plus dire maghrébin mais nord-africain, maghreb mais Afrique du nord ou Tamazgha. Les organisations devront donc se conformer à la toponymie géographique amazigh.

          Saga des Gémeaux.