Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Le MNLA arrête des responsables d’Ansar-Dine et du (...)
Le MNLA arrête des responsables d'Ansar-Dine et du MUJAO
lundi 4 février 2013
par Masin

Selon Ibrahim ag Mohamed Assaleh, Chargé des relations extérieures du MNLA, intervenu sur les ondes de RFI, deux responsables des groupes terroristes Ansar-Dine et MUJAO ont été arrêtés à In-Khalil, aux frontières entre l’Azawad et le territoire algérien. Il s’agirait de Mohamed Moussa ag Mohamed, d’Ansar-Dine, qui est responsable de la police islamique à Tombouctou et qu s’est rendu responsable des amputations effectuées dans cette ville et qui a été responsable également de l’assassinat de plusieurs personnes. L’autre est Oumeïni Ould Baba Ahmed qui fait partie du gang MUJAO.

Les deux chefs terroristes ont été transférés à Kidal pour les remettre au commandement du MNLA. Ces arrestations intéresseraient certainement les Français d’autant plus que le chef du MUJAO serait le responsable de l’enlèvement de l’un des otages français actuellement entre les mains des islamistes.

Ainsi, les forces armées du MNLA montrent leur efficacité sur un terrain qu’elles maîtrisent parfaitement. Si l’armée française entend réellement combattre le terrorisme dans l’Azawad elle n’a pas d’autre choix que de confier la tâche au MNLA à qui il faudra donner les moyens qui lui permettront d’accomplir sa mission, au lieu de compter sur les militaires maliens qui excellent dans les exactions à l’égard des civiles et des personnes les plus vulnérables.

Intox de l’AFP et récupération malienne.


Dans une dépêche, l’AFP, connue pour sa propagande anti-Azawad et anti-MNLA, annonce l’arrestation du "numéro trois de Ansar Dine, celui qui ordonnait de couper les mains" par "un groupe armé". Et l’AFP prétend tenir l’information d’une "source de sécurité malienne jointe depuis Gao". Et c’est cette information attribuée à l’armée malienne qui est diffusée en boucle à travers les médias. Les Maliens entendent récupérer cette arrestation.

La légèreté de l’information apparaît déjà dans l’usage du terme "groupe armé". Quel serait ce groupe armé qui peut arrêter des terroristes à l’extrême nord de l’Azawad et les conduire à Kidal ? IL est évident que cela ne peut être que l’œuvre du MNLA réellement présent dans cette région. L’information rapportée par l’AFP a pour but de ne pas dire la vérité. Drôle de façon de faire de l’information.

Décidément l’AFP continue son travail d’intox. Il n’est pas exclu que la dépêche de l’AFP soit l’œuvre de monsieur Serge Daniel connu pour son hostilité aux Touaregs et au MNLA.

Et à l’AFP de "rappeler" dans sa dépêche que la ville de Kidal "était passée sous le contrôle du Mouvement islamique de l’Azawad (MIA, groupe dissident d’Ansar Dine) et du Mouvement national pour la libération de l’Azawad" juste avant l’arrivée des Français à l’aéroport de la ville. Cette information que l’AFP martèle depuis près d’une semaine s’inscrit dans cette volonté d’entretenir la confusion entre le MNLA et ce mouvement obscurantiste qui n’est qu’une façon de recycler Ansar-Dine, idée imaginée par les services de renseignements algériens. Alors que nous savons que Kidal, et les responsables du MNLA l’ont confirmé, est sous le contrôle du seul MNLA.

La Rédaction .



Rassemblement de solidarité avec les Touaregs de l’Azawad

Articles dans la rubrique :

BIYA
11/11/16
0
Après une semaine de répit, mais aussi de travail, la rue a été de nouveau investie à Biya (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Deux semaines après le cruel assassina de Mohcine Fekri à Biya (Housayma) sur ordre d’un officier (...)

Lire l'article

07/11/16
0
Quelques milliers de manifestants ont manifesté dimanche 6 novembre 2016 à Rabat en solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

  • Reuter News Agency, Grande et Serieuse Agence d’ou la plus parts des journaux achetent et obtiennent les informations de ce qui se passe dans le monde, annonce leur presence a Menaka.
    Le MNLA doit agir et faire preuve de sa force et capabilite. De toute facon il n’a aucun choix, le peuple d’Azawad compte sur lui pour les sauver et sauver leurs biens de cette Armee Malienne formee de voyoux racistes et assassins.

    Société
    Le MNLA dit s’être emparé de Menaka dans le nord du Mali
    Mis à jour le 05.02.13 à 21h16

    Les rebelles touaregs du MNLA ont annoncé ce mardi être entrés dans la localité de Menaka, dans le nord-est du Mali, cherchant ainsi à étendre leur aire d’influence après le retrait des combattants islamistes, et à acquérir davantage de poids en cas de négociations avec Bamako.

    Il n’était pas possible dans l’immédiat d’avoir confirmation de source indépendante de l’entrée des éléments du MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad) dans Menaka, à 250 km au sud-est de leur bastion de Kidal. Menaka avait été au coeur de leur soulèvement l’année dernière, au cours duquel ils avaient conquis tout le nord du Mali avant d’être débordés par Al Qaïda et ses alliés islamistes.
    « Sous contrôle des forces françaises »

    Depuis le début de l’opération « Serval » lancée par la France le 11 janvier, le MNLA a repris le contrôle de Kidal, près du massif montagneux de l’Adrar des Ifôghas, non loin de la frontière avec l’Algérie. L’aéroport de la ville a été sécurisé par les forces françaises le 30 janvier quelques jours après leur prise de Gao et Tombouctou.

    Interrogé sur BFM-TV, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a déclaré ce mardi soir que Kidal était « sous contrôle des forces françaises » avec le soutien des forces africaines et en particulier tchadiennes

    Ces troupes épaulent les forces françaises dans leurs opérations contre les islamistes dans la région, mais elles ont évité tout heurt avec le MNLA, qui continue de réclamer l’autonomie de l’Azawad.
    Avec Reuters

    Voir en ligne : Le MNLA arrête des responsables d’Ansar-Dine et du MUJAO

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.