Accueil > Actualité > La Une > Rassemblement de solidarité avec les Touaregs
Rassemblement de solidarité avec les Touaregs
Le 9 février 2013 à Paris, devant l’Assemblée nationale
vendredi 1er février 2013
par Masin
Face à l’urgence de la situation dans l’Azawad, Tamazgha appelle à un rassemblement de solidarité avec les Touaregs de l’Azawad le samedi 9 février 2013 à 14h devant l’assemblée nationale à Paris.




L’intervention militaire française dans l’Azawad a été l’occasion pour l’armée malienne et ses milices de commettre des exactions sur les populations à la peau blanche notamment les Touaregs. Plusieurs victimes ont déjà fait les frais de cette barbarie de l’armée malienne, une armée qui alimente le racisme et la haine du Touareg.

L’État français doit assumer ses responsabilités et n’a pas le droit de laisser l’État malien se livrer à une épuration ethnique rendue possible par l’intervention de la France.

Plusieurs ONG dont la FIDH et HRW (Human Rights Watch) ont déjà tiré la sonnette d’alarme et ont alerté la communauté internationale quant aux exactions et exécutions extra-judiciaires dont sont rendus responsables les militaires maliens.



Les Touaregs menacés !

APPEL


Rassemblement de Solidarité avec l’Azawad et le peuple touareg

Samedi 9 février 2013 à 14h
Devant l’Assemblée Nationale
Place du Président Édouard Herriot – 75007 Paris.

Métro : Assemblée nationale (L12) ou Invalides (L8 et 13/ RER C).

Soyons nombreuses et nombreux à ce rassemblement !

Exprimons notre solidarité avec les Touaregs et montrons au monde que nous ne lâcherons jamais celles et ceux qui se battent pour la liberté et la dignité dans l’Azawad !

Dénonçons l’attitude de la France responsable du drame touareg !

La France qui a toujours privilégié ses intérêts en s’alliant avec les bourreaux des Touaregs.

La France qui a livré les Touaregs en 1960 aux États malien et nigérien qu’elle avait alors créés de toutes pièces…

La France qui, aujourd’hui, avec son intervention militaire, compte livrer encore une fois les Touaregs à l’armée malienne connue pour sa barbarie et son racisme à l’égard des Touaregs.

La France sera tenue responsable de ce qui risque d’arriver au peuple touareg si l’armée malienne se réinstalle dans l’Azawad.

Toutes et tous devant l’Assemblée nationale le samedi 9 février à 14h !

Contact Tamazgha :

Tamazgha


MDA 14 – BL 151
22, rue Deparcieux – 75014 Paris
Tel : 06.52.10.15.63.
E-mail : tamazgha.paris gmail.com



Solidarité avec les Touaregs de l’Azawad...

Articles dans la rubrique :

La Une
16/09/16
1
Chanteuse belgo-rifaine, Fatoum est une voix singulière. Ses chants doux et révoltés célèbrent le (...)

Lire l'article

27/08/16
0
L’association AZAR (Taknara) et Tamazgha (Paris) scellent leurs liens par un acte symbolique et (...)

Lire l'article

11/07/16
4
La voyoucratie algérienne n’a jamais cessé d’œuvrer pour la destruction de l’Amazighité. La Kabylie (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


3 Messages

  • Rassemblement de solidarité avec les Touaregs 1er février 2013 18:51, par lurcher
    Pendant que les Islamistes occupaient l’Azawad, c’est vrai qu’ils avaient interdit l’alcohol, la cigarette ,et coupaient les mains aux voleurs, Mais au moin il n y avait pas de discriminations raciales, tout le monde etait traite de la meme maniere. Aujourd’hui l’Azawad est occupe par les racistes noirs qui detestent tout ceux qui ne leurs ressembles pas. Le seul responsable dans cette affaire sont les francais, car c’est eux qui devraient prendre des precautions, ils savent bien que les noirs allaient se venger des Touaregs , Arabes et tous autres personnes qui ne sont pas assez noires. Apres tout, nous avons sonne l’alarme qu’il y aura des massacres une fois l’Armee Malienne a mise la main sur l’Azawad.

    Voir en ligne : Rassemblement de solidarité avec les Touaregs

    repondre message

  • Rassemblement de solidarité avec les Touaregs 2 février 2013 19:35, par Raha Rachid
    NON A LA COLONISATION FRANçAISE A AZAWAD ET EN AFRIQUE Certaines organisations qui se disent amazigho-françaises, - dont une qui continue à usurper le nom du « Congrès Mondiale Amazigh » dont le nom a été désormais transformé en Assemblée Mondiale Amazighe, viennent de diffuser un communiqué où elles assument leur soutien à l’intervention militaire de la France en ces termes : « La France est intervenue militairement au Mali le 11 janvier 2013, officiellement « afin de stopper l’avancée des islamistes armés vers le sud, menaçant Bamako » et de mettre un terme au terrorisme islamiste au Mali. Nous, organisations et citoyens Français-Amazighs, de culture laïque et profondément attachés aux valeurs de justice, de liberté et de respect des droits humains, avons applaudi l’initiative française … ». Nous tenons à leur dire et à leur préciser que les vrais citoyens amazighs, des hommes et femmes libres, ne pourront jamais soutenir une colonisation à Tamazgha de n’importe quel type et sous aucun prétexte possible comme il vient de le faire l’Etat français en violant les résolutions des Nations Unies et en appuyant un état putschiste qu’est la dictature militaire de Mali, en arborant le prétexte de la lutte contre le terrorisme. Ce que vient de faire la France c’est de commettre une deuxième fois la colonisation de Grand Sahara, en commençant par l’Azawad, territoire des touarègues depuis des millénaires, après 120 ans. Comme il vient d’être parfaitement rappelé par notre ami Hamma Ag Mahmoud dans ce superbe article : http://www.toumastpress.com/autres/contribution/905-120-ans-exactement-boucle-niger-azawad.html Ainsi, dans la première colonisation, la France avait utilisé les troupes sénégalaises, et là, c’est le tour à l’armée corrompue et putschiste malienne et les armées africaines. Le même scénario lorsqu’elle a voulu combattre la « République Confédérés des Tribus du Rif » que son Président Mohamed Abdelkrim Al Khattabi avait créée du 1921 à 1927. Du 1924 à 1926 la France avait mobilisé des troupes sénégalaises, algériennes et les goumiers marocains toute en utilisant l’aviation chérifienne qui avait deversé des tonnes et des tonnes de bombes sur les populations civiles et inclus du napalm. Les Amazighs ne peuvent tolérer cela et ne peuvent que condamner toute type de colonisation, militaire quelle soit ou financière à travers ses multinationales. Il faut combattre la politique coloniale et néo-coloniale de la France dans toute l’Afrique, a bas la Françafrique. La France doit se dégager de l’Azawad, se dégager de Tamazgha et se dégager de l’Afrique !!! Par Rachid RAHA

    repondre message

  • Rassemblement de solidarité avec les Touaregs 7 février 2013 21:11, par iznassen
    RAMMENEZ LE MAXIMUM DE PERSONNES A CETTE MANIFESTATION, espérons que cela fasse changer la politique discriminante menée sur place.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.