Accueil > Actualité > Le MNLA chez M6 : solution ou auto-étouffement (...)
Le MNLA chez M6 : solution ou auto-étouffement ?
samedi 1er février 2014
par Masin
Drôle de rencontre ce 31 janvier 2014 ! Deux représentants du MNLA se sont rendus à une mosquée de Marrakech pour accompagner M6 dans sa prière musulmane du vendredi. C’est une visite surprise, et elle n’a pas manqué d’étourdir dans certains milieux militants amazighs. Peut-on vraiment attendre quoique ce soit de positif de la part d’une monarchie anti-amazighe ? Peut-on croire en la sincérité de Mohamed 6 et de sa monarchie quant à la question de l’Azawad, connaissant son engagement aux côtés du régime de Bamako ? Cette sortie surprise ressemble beaucoup à une manipulation des services de la monarchie alaouite visant d’une part à rendre service à leur maîtres à Paris et, d’autre part, à narguer leurs voisins algériens. Et pour cela, ils ont trouvé deux pigeons du MNLA qu’ils ont fait courber à Marrakech. Et en baisant la main de cet homme, c’est l’ensemble du peuple touareg, en quête de dignité, qui est humilié. Se battre pour l’Amazighité et pour la dignité aujourd’hui c’est se débarrasser de ces symboles de soumission qui réduisent l’être humain à l’esclavage. C’est aussi se débarrasser de toutes ces valeurs ténébreuses, obscurantistes qui s’essayent en pays amazigh, pays qui refuse toute tutelle et toute soumission. 
Par ailleurs, il convient de noter que lors de cette rencontre, le "commandeur des croyants" a fait savoir à ses convives ce qui lui tient le plus à cœur : le Mali est incontournable et rien n’est envisageable en dehors de cette autre entité appelée France. Autant dire que le message se résume à dire aux deux "clanpins" nouvellement convertis de s’asseoir sur leur Azawad !
Les deux marionnettes du MNLA mesurent-ils les conséquences de cette visite ?

La Rédaction.





Vendredi 31 janvier 2014, Bilal Ag Cherif, secrétaire général du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA et Moussa Ag Attaher, porte-parole de ce même mouvement, ont rencontré le monarque marocain à Marrakech après avoir formulé, d’après un communiqué du mouvement, une "demande d’audience".


"Cette audience s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus et permanents de Sa Majesté le Roi, en vue d’instaurer durablement la paix et la stabilité dans ce pays frère et de contribuer à un règlement de la crise malienne, et ce, depuis son déclenchement, en janvier 2012", indique un communiqué du cabinet royal rendu public le même jour.

Image... symbolique !


Des médias marocains ont diffusé des images des deux responsables du MNLA, un mouvement qui se veut laïque, dans la mosquée de Marrakech où ils avaient accompli la prière (!). Bilal Ag Cherif était à droite du Mohamed 6, alors que Moussa Ag Attaher était coincé entre le ministre des affaires étrangères et le chef de la DGED, la Direction générale des études et de la documentation, le service de renseignement et de contre-espionnage de l’Etat marocain. L’image est plus éloquente que le communiqué du MNLA ! La délégation du MNLA a certainement passé plus de temps à la mosquée de Marrakech que dans les bureaux de Mohamed 6 !

La rencontre de la délégation du MNLA avec le monarque marocain serait le résultat des efforts de personnalités amazighes très proches du Makhzen qui ont approché des membres du MNLA depuis 2012. Parmi eux figurent des amis d’Ali al-Himma, l’un des conseillers les plus influents de Mohamed 6..

Cette audience intervient alors que la monarchie marocaine tente d’étendre son influence au Mali où la DGED est déjà très active. Lors de sa dernière visite à Bamako, le monarque marocain était accompagné du chef des services du renseignement. Pour damer le pion aux Algériens accusés de soutenir des groupes terroristes dans le Sahel, il avait alors promis l’ouverture par la monarchie d’un établissement dédié à la formation de cinq-cents imams maliens à Fès. Et il a tenu sa promesse. L’objectif annoncé étant de former des imams "modérés" pour "lutter contre l’intégrisme religieux".


Que propose le Maroc au MNLA ?

Le Maroc est très attaché à l’intégrité territoriale du Mali. Il le fait savoir. Tout comme son voisin algérien, l’Etat marocain n’a aucun intérêt à voir un Etat amazigh émerger dans le Sahel. Le communiqué du cabinet royal affirme que "le roi du Maroc a réitéré le souci constant du royaume du Maroc de préserver l’unité territoriale et la stabilité de la république du Mali". Mais que peut attendre le MNLA de la monarchie marocaine qui, d’emblée, ne lui reconnaît pas son droit à l’autodétermination ? La monarchie ne peut proposer qu’une seule "solution" au conflit : celle d’une régionalisation avancée dans un Mali où l’Azawad bénéficiera d’un statut similaire à celui proposé pour le Sahara occidental. Le MNLA doit de ce fait oublier ses prétentions indépendantistes. Et si la monarchie arrive à neutraliser la volonté du MNLA à fonder un Etat indépendant dans l’Azawad et à le "convaincre" de la nécessité d’accepter un statut de région autonome, elle gagnera sur plusieurs plans, aussi bien au niveau régional qu’international. La monarchie prouvera ainsi que son projet d’autonomie proposé au Sahara occidental est viable et reste un exemple à suivre. Elle s’imposera comme un acteur régional majeur au détriment de l’Etat algérien dont la médiation dans le conflit qui oppose l’Azawad au Mali a été récemment refusée par le MNLA.


Solution ou auto-étouffement ?

Que peut réellement proposer la monarchie marocaine au MNLA ? Les formules employées dans son communiqué restent vagues et ne sont porteuses d’aucune proposition concrète.
Le communiqué du MNLA également reste muet. Il ne nous apprend rien de précis sur le contenu de l’audience.
Il convient cependant de souligner que l’intervention de la monarchie marocaine pourrait être très préjudiciable au dossier touareg dans le quel interviennent déjà plusieurs acteurs dont les Etats malien, algérien, nigérien, burkinabé, mauritanien et bien entendu la puissance qui chapeaute tout ce beau monde, à savoir la France. Chacun d’entre eux n’agit que pour préserver ses propres intérêts et tous sont responsables historiquement des malheurs de ce peuple. Aucun de ces Etats, tous anti-amazighs, ne se souciera des intérêts du peuple Kel Tamacheq, de son avenir et du sort de ses réfugiés. Si le MNLA cède au mirage miroité par la monarchie marocaine, il s’auto-étouffera. Et le peuple touareg, qui espère s’affranchir de la domination, ne fera que s’offrir, encore une autre fois, à la dictature malienne.
Mais pour le moment, il ne s’agit que d’une audience accordée par M6 à deux responsables du MNLA invités à faire la prière musulmane du vendredi à la mosquée Koutoubia de Marrackech : les services marocains ont ainsi obtenu de quoi narguer leurs voisins algériens. Le dernier mot reviendra au peuple touareg et aux femmes et hommes de l’Azawad qui se battent pour leur dignité et la libération de leur pays.

A. Azergui

Comme si Bilal Ag Achérif tient à son tapis vert !

Articles dans la rubrique :

Actualité
09/12/16
0
Le Centre international des cultures populaires (CICP) abritera une journée de solidarité avec (...)

Lire l'article

02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


3 Messages

  • Solution ou auto-étouffement ?
    Auto-suicide plutôt. C’est la drame au MNLA et aussi chez la militance kabyle, Chleuh, etc.

    Sur la question profonde, voici quelques pistes pour les militants berbères :

    Nous devons tous nous reconvertir...
    Mais en quoi ?
    - L’islam : pas possible car nous l’avons trop dénoncé
    - Le judaïsme : pas pour nous
    - Le christianisme ? c’est démodé.
    - Une autre religion : ça ne peut passer car nous sommes trop mécréants.

    Il reste ceci : il n’y a plus qu’à devenir pédés !
    Sachant que les gays ont le vent en poupe avec Hollande, on peut tenter notre chance...

    Tikuk

    repondre message

    • Le MNLA chez M6 : solution ou auto-étouffement ? 2 février 2014 13:16, par Le sage
      Toute conversion nous mènera vers l’échec. Nôtre réussite dépend de ce que nous pouvons faire et bâtir par nous mêmes, imazighen. Toute proposition ou initiative venant de la part de ce genre de charlatan, n’est que la face cachée de l’iceberg.

      repondre message

  • Le MNLA chez M6 : solution ou auto-étouffement ? 2 février 2014 06:46, par La Mecreante !

    le MNLA doit exclure ces deux traîtres de leur mouvement en le faisant savoir bruyamment, c’est tout. Sinon plus rien n’a de sens.

    quant à M6, il ne nous apprend rien de nouveau.
    il est toujours le premier à ramper aux savates de la françarabia et à se courber aux babouches de la saoudie.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.