Accueil > Actualité > Le MNLA, de dérive en dérive...
Le MNLA, de dérive en dérive...
vendredi 15 juin 2012
par Masin
Après la tentative de négociation avec Ansar-Dine, après la nomination d’un "chargé de l’orientation et de la prédication islamique" au sein du Conseil de transition de l’Azawad, c’est autour du président de ce Conseil de lâcher des inepties qui remettent en cause sérieusement le MNLA et son projet.



En effet, dans un entretien accordé à Jeune Afrique, paru le 13 juin 2012, Bilal ag Achérif, président du Conseil transitoire de l’Etat de l’Azawad, remet en cause ce qui a toujours marqué l’essence-même de l’engagement du MNLA jusque-là. Il remet en cause les valeurs défendues par ce mouvement depuis sa création. Depuis janvier 2012, le MNLA, par la voix de tous ses responsables qui se sont exprimés jusque-là [1], a toujours insisté sur son attachement à la laïcité et s’est toujours démarqué des groupes islamistes qu’ils soient touaregs ou pas. Encore récemment, lors des pourparlers entre une délégation du MNLA et le président burkinabé, Ibrahim ag Mohamed Assaleh a réaffirmé que le MNLA se démarque de tout groupe armé à velléité islamique dans l’Azawad et précise que l’application de la chariâa est contraire à la vision politique du MNLA, et contraire à la culture, aux mœurs et aux traditions touarègues. Ibrahim ag Mohamed Assaleh était à la tête de la délégation du MNLA reçue par le médiateur de la CEDEAO.

Hama ag Mahmoud, membre du Bureau exécutif du MNLA et qui est chargé relations extérieures et de la coopération internationale au sein du Conseil de transition de l’Etat de l’Azawad a déclaré sur RFI, le 1er juin 2012, que "Ansar Adine veut appliquer la Charâia et nous nous sommes un mouvement laïc".

Et que dire encore des propos de cette courageuse femme qu’est Nina Walet Intalou, la seule femme du Conseil transitoire de l’État de l’Azawad, qui a déclaré en avril 2012 au journal Le Monde, dans son édition du 18 avril 2012 que "On ne pourra jamais pardonner à Ag Ghali, il nous a fait trop de mal". Isabelle Mandraud qui a rencontré Nina Walet Intalou dit d’elle qu’elle voue une haine toute aussi tenace au Touareg malien Iyad ag Ghali, devenu chef du groupe islamiste radical Ansar Eddine, allié à AQMI.

A Kidal puis à Tombouctou, il y a eu récemment des affrontements violents entre combattants du MNLA et éléments d’Ansar Dine. Comment monsieur ag Achérif peut nous expliquer cela ?

Si Bilal ag Achérif assume les propos qu’il a tenu à Jeune Afrique, cela prouve qu’il est entrain de contribuer à l’éclatement du MNLA et au sabotage du projet de libération de l’Azawad. C’est à se demander si, en réalité, il n’est pas un agent d’Ansar Dine au sein du MNLA !? A se demander si, dès le départ, ce monsieur n’a pas effectué un travail de sape au sein du MNLA. Pourquoi n’a-t-il pas fait savoir ses positions dès le départ ? Pourquoi n’a-t-il jamais contredit les personnalités du MNLA qui se sont exprimées en faveur de la laïcité ? L’on voit bien à quelle source monsieur ag Achérif s’est abreuvé ! Sa place est plutôt au sein d’Ansar Dine : il n’a qu’à les rejoindre et laisser le MNLA poursuivre son combat.

Après toutes ces dérives en son sein, il est difficile de ne pas croire que le MNLA soit infiltré et miné de l’intérieur aussi bien par l’État malien, par Ansar Dine et, dans une autre mesure, les services de renseignement algériens.

Il reste aux femmes et hommes sincères et intègres du MNLA de faire le ménage au sein de ce mouvement et se débarrasser des éléments qui projettent de le pervertir afin d’offrir l’Azawad aux forces du mal qui veulent le soumettre. Il est inacceptable de continuer ainsi et à nous donner en spectacle à l’opinion et compromettre des femmes et des hommes qui ont enfin cru à la libération et qui tiennent à leurs souveraineté et liberté. Et dans cette optique, un congrès extra-ordinaire du MNLA s’impose afin de rétablir l’ordre car la prochaine bataille qui attend les Touaregs sera plus rude que les précédentes. Les cadres de l’Azawad qui se sont déjà exprimés ainsi que la société civile ont le devoir d’agir et de faire revenir le MNLA au droit chemin, celui emprunté dès le départ afin d’éviter à l’Azawad une énième humiliation. Aussi, il ne serait pas judicieux de déserter le MNLA et le laisser à mercenaires au service des idéologies et forces hostiles à l’Azawad.


Masin FERKAL.

Membres du CTEA

Notes

[1A l’exception de Mossa ag Assarid, président de la cellule Europe du MNLA qui, après avoir dit dans les médias français (y compris à TF1) que le MNLA se bat pour un État laïc, il déclare le 27 mai 2012 que l’Azawad est un État islamique ! Monsieur ag Assarid s’était précipité à faire cette déclaration pour se contredire en l’espace de quelques semaines, ce qui ne semble pas lui poser problème.

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


11 Messages

  • Le MNLA, de dérive en dérive... 15 juin 2012 23:14, par Tinina n Jerjer

    L’aile laïque et démocratique est encore très forte au sein du MNLA, c’est pour cette raison que les ennemis islamistes, qui ont réussi a squatter le MNLA, cherchent par tous les moyens a briser l’élan de solidarité local et international dont bénéficie les les démocrates laïques du MNLA.

    L’idéal est soutenir financièrement davantage les vrais membres du MNLA qui sont les révolutionnaires démocrates, laïques.

    En ce moment, il y a une espèce de bras de fer au sein du MNLA. Par conséquent, notre devoir est d’aider par tous les moyens les démocrates, laïques du MLNA pour sauver l’Azawad de la barbarie des sauvages terroristes islamistes.

    Bon courage au vrais touaregs et aux vrais amazighs !!!!!!!

    repondre message

  • Le MNLA, de dérive en dérive... 16 juin 2012 01:37, par le libertaire de tamazgha.
    QUEL GÂCHIS c’est du caca c’est de la merde ça pue !!!!!!!!!!!!!! Vive l’anarchie ! Ni Dieu ni maître . le dieu est mort et enterré depuis longtemps et avec le co...

    repondre message

  • Le MNLA, de dérive en dérive... 16 juin 2012 04:22, par La Mecreante !

    -  « Après toutes ces dérives en son sein, il est difficile de ne pas croire que le MNLA soit infiltré et miné de l’intérieur aussi bien par l’État malien, par Ansar Dine et, dans une autre mesure, les services de renseignement algériens »

    Mais bien sûr qu’ils sont infiltrés ! quasiment depuis le début : Algérie, Qatar, Niger, Nigéria, Mauritanie, outre tous "les agents" qui grouillent sur tout le territoire. La presse algérienne est un maillon de cette infiltration

    Pour toute cette pourriture salafiste-égorgeuse, "AZAWAD" n’était donc que la porte d’entrée pour mettre la totalité du Mali sous charia, empêcher un État berbère, déstabiliser la totalité de la région, faire de l’Ouest le nouvel Afghanistan « depuis la Libye jusqu’à la corne de l’Afrique » . L’Algérie a tout à y perdre, le Qatar tout à y gagner, les Occidentaux s’en iront une main devant une main derrière...

    Il n’y avait qu’une seule et unique solution immédiate : reconnaître en vitesse l’État de l’AZAWAD et lui fournir tous les moyens militaires pour détruire aqmi et autres salafistes locaux.

    Ils ne l’ont pas fait. Ils en paieront le prix à long terme. Le prix le plus cher sera pour la gueule de l’Algérie. Mince consolation pour moi...

    repondre message

    • Le MNLA, de dérive en dérive... 18 juin 2012 01:24, par kiki
      Arrêtez de toujours blâmer les autres si ya quelque chose qui les a infiltré c’est l’arabo izzanisme qui a atteint leurs cervelles comme tous les berbères qui subsistent d’ailleurs y compris la Kabylie infestée par les barbes et les tchadors. Tout est foutu plus la peine de pleurnicher.

      repondre message

      • àLe MNLA, de dérive en dérive... 13 juillet 2012 11:26, par nekini
        azul agma les arabo izzanisme et leur moumouh savent q’uils faut pas perdre du temps nous ne pas perdre immediat un sous ni un effort en dehort de sa demmeur azawad nous renseigne beaucoup en kabylie il faut se demarquer des marabouts d’abort et travailler comme les islamites sur leur propre terrain nos intellectueles doivent refflechir pour trouver une alternative a leur diable de couran il faut q’en detruise leur coran

        repondre message

  • Le MNLA, de dérive en dérive... 16 juin 2012 04:51, par amdan

    Le mouvement MNLA ne semble pas donner de sérieux gages quant à l’avènement d’un Etat berbère démocratique et laïc.
    On a beaucoup de mal à suivre les élucubrations de certains de ses responsables : tantôt laïc tantôt islamique mais jamais assez amazigh.
    Les Berbères ont essuyé maints revers à travers l’histoire par leur impulsivité, leur passion et leur naïveté. Is se doivent maintenant d’être avisés et sages.
    Ils feraient mieux d’attendre que la situation s’éclaicisse avant de se laisser embringuer dans une nouvelle mésaventure.
    Défendre une cause seulement par la passion et l’affectivité est irraisonné. Cela perturbe le jugement et la conduite.

    Ces Imuhaghs même disent : ax inɣăl ebawel ma yogăz (si le lait est renversé, à quoi sert de caler l’écuelle qui le contient ?).

    Ar tufat

    repondre message

  • Le MNLA, de dérive en dérive... 16 juin 2012 19:29, par Akli

    Je suis tres decu par la maniere dont le MNLA gere cette question d’extremistes et je me perd sans grande difficulte" dans ces discours tantot anti-ansar dine, tantot pro ansar dine !Pouquoi le bureau politique peine a definir definitivement sa ligne de conduite ???!

    Je sais que faire la guerre a Ansar dine (ce qui n’arrivera probablement jamais) risquerait de fragiliser les forces du MNLA pour faire face a une eventuelle tentative de reconquette mallienne, mais s’ils se laisse trainer dans la boue par Ansar dine, qu’ils sache qu’ils finiront par perdre notre confiance et la confiance de tous ceux qui ont marche’ les jours passes’ pour dire non a cette bande d’imbeciles !

    repondre message

    • Le MNLA, de dérive en dérive... 18 juin 2012 06:52, par La Mecreante !

      Akli, Azul

      s’ils n’avaient que les "ansar dine" contre eux, la vie serait trop belle !

      ces ansar dine ne sont qu’une merdouille d’égorgeurs locaux. Mais il y a tous les autres venus d’ailleurs, tous des tueurs sans état d’âme, des égorgeurs professionnels. Ils sont là pour imposer la talibanerie dans toute la région. Le MNLA tout seul n’y peut rien.

      ces égorgeurs sont domestiqués de longue date au MALI, au NIGER, au NIGERIA, en MAURITANIE, au SOUDAN, en LIBYE, en ALGÉRIE... et dans tout le Sahel. ils ont leurs réseaux en Europe et aux USA...

      Advienne que pourra mais il ne faut pas lâcher le MNLA.

      une petite info : http://www.siwel.info/Maroc-Azawad-le-leader-amazigh-Ahmed-Adghirni-recoit-deux-hauts-responsables-du-CTEA_a3703.html

      repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.