Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Les Touaregs : cavalier seul dans la lutte contre les (...)
Les Touaregs : cavalier seul dans la lutte contre les terroristes dans l'Azawad ?
vendredi 25 juillet 2014
par Tamilla
Selon des sources de terrain, de violents affrontements ont opposé durant toute la journée du jeudi 24 juillet 2014 des combattants du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) à diverses fractions armées en présence non loin de la localité de Tabankort située à près de 200 de kilomètres au nord de la ville de Gao. Un bilan provisoire fait déjà état d’une quarantaine de morts et de plusieurs dizaines de blessés dans les rangs de ce qu’il convient d’appeler "la coalition anti-touaregs" composée d’éléments de l’armée malienne, d’éléments de deux de ses milices ethniques et surtout d’éléments de l’organisation terroriste islamiste MUJAO. Les combats furent d’une grande violence et quatre combattants du MNLA y auraient également laissé la vie.
Par ailleurs, nous avions appris, dans un communiqué rendu public le mardi 22 juillet 2014 par le MNLA, que des combats opposaient déjà depuis plusieurs jours ses combattants à cette même coalition anti-touaregs. Le bilan annoncé par le MNLA, s’élevait alors à plusieurs dizaines de morts et une dizaine de prisonniers parmi la nébuleuse mêlant terroristes et armée malienne. Le communiqué du MNLA signale plusieurs terroristes de différentes nationalités aujourd’hui retenus prisonniers entre les mains du MNLA. Parmi eux, il y a, comme il est aisé de le deviner, nombre d’Algériens.

En effet, après avoir infligé une sérieuse correction à l’armée malienne en mai dernier à Kidal, les combattants du MNLA semblent avoir passé un nouveau cap dans leur lutte. Alors que les autorités maliennes ont fait appel, comme c’est désormais leur habitude, à leurs homologues de Paris pour arracher un cessez-le-feu suite à la débâcle ayant conduit leur armée hors de Kidal, cette dernière l’a, encore une fois, dénoncé en s’attaquant aux positions du MNLA à Anéfis le 11 juillet dernier. L’armée malienne s’était, ce jour-là, appuyée sur l’assistance d’éléments du MUJAO, mais cela ne lui avait pas permis d’éviter une nouvelle défaite face aux combattants du MNLA.
Ainsi, une nouvelle fois, les combats ont opposé pendant plusieurs jours les Touaregs à la coalition internationale qui ne cherche qu’à anéantir ce peuple sur sa propre terre. Ces combats se dérouleraient sous le regard indifférent des forces françaises et celles de la Minusma.

Si l’incrédibilité de l’Etat malien est chose connue de tous, ses habituels amis auront du mal à continuer de tenter de cacher ses accointances avec les terroristes islamistes du MUJAO notamment. Pour ceux qui en doutaient encore, les récents mouvements observés et attaques perpétrées contre les positions du MNLA aux alentours de Tabankort constituent une preuve irréfutable des liens qui unissent armée malienne régulière d’une part et milices à caractère ethnique, groupes terroristes islamistes et autres groupuscules narco-trafiquants, d’autre part.

Nous l’avions signalé dans notre précédent article au sujet de l’Azawad (lire notre article), des éléments très actifs du MUJAO ont été aperçus, plusieurs semaines durant, circulant au grand jour dans des villes et villages de l’Azawad notamment ceux limitrophes avec l’État malien, sous les yeux des forces onusiennes et des forces de Serval. Les éléments de cette organisation terroriste se seraient même payés le luxe d’installer des camps de soins d’urgence réservés à leur seul service au sein même de Gao.

Par ailleurs, l’on a appris, de sources locales, la tenue récemment d’une réunion impliquant plusieurs ministres maliens, des éléments du MUJAO et d’une branche [1] du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) lors de laquelle les "autorités" maliennes auraient promis d’ériger des villages de l’Azawad en "communes maliennes" qu’elles mettraient "évidemment" sous la gestion de ces terroristes. Cet appât a semblé porter ses fruits puisque c’est à la suite de cette réunion que la coalition anti-touaregs s’est hasardée à l’attaque des positions du MNLA non loin des villages en question.

Ce double constat assez troublant amène tout de même certains questionnements. Les accointances de l’Etat malien avec le terrorisme islamiste et le narotrafic sont-elles faites avec la bénédiction de la Communauté internationale et notamment la France qui avait pourtant dépêché les forces Serval pour, nous avait-on dit, faire barrage au terrorisme islamiste ? Ou alors la France a-t-elle simplement planifié et organisé le retour des restes de l’Etat malien dans l’Azawad sans se préoccuper réellement du phénomène islamiste ? Sinon comment expliquer l’absence d’opérations ou même de soutien au MNLA lors de ses combats avec les groupes terroristes, alors même que la présence des éléments du MUJAO a été signalée depuis plusieurs semaines à seulement quelques centaines de kilomètres au sud de Kidal ?
Comment, par ailleurs, expliquer le silence assourdissant de la Communauté internationale à ce sujet, elle qui s’était mobilisée pour bien moins que ça en d’autres occasions ?

Enfin il convient également de souligner le contexte de cette recrudescence des attaques de l’armée malienne assistée de sa nébuleuse narco islamiste qui n’est autre que celui de la tentative du retour de la main-mise d’Alger sur le dossier de l’Azawad. Il est vrai qu’en la matière, Alger est de loin une garantie d’expertise. Ces multiples attaques se déroulent alors même que nombre de Touaregs et de Maliens sont sensés trouver un moyen de ré-ouvrir le dialogue à Alger. Il semblerait d’ailleurs, qu’à l’heure où nous mettons en ligne cet article, "une feuille de route" soit signée à Alger, nous y reviendrons plus en détails prochainement.

En tout état de cause, il apparait de plus en plus clair que les Touaregs, et les Amazighs d’une manière plus générale, devront compter sur leur seule détermination pour arracher la liberté et recouvrer la dignité sur leur terre où de nombreuses mauvaises graines ont été plantées.


La Rédaction.

Notes

[1Deux branches du MAA se disputent la légitimité ; une branche est franchement du côté de Bamako et ne cache pas ses liens avec le MUJAO, l’autre branche prétend être anti-Bamako et est alliée plutôt au MNLA !

Articles dans la rubrique :

BIYA
11/11/16
0
Après une semaine de répit, mais aussi de travail, la rue a été de nouveau investie à Biya (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Deux semaines après le cruel assassina de Mohcine Fekri à Biya (Housayma) sur ordre d’un officier (...)

Lire l'article

07/11/16
0
Quelques milliers de manifestants ont manifesté dimanche 6 novembre 2016 à Rabat en solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


4 Messages

  • les organisations françaises pseudo humanistes et démocrates manifestent pour les arabes mais jamais ne dénonceront ce que subissent les berbères. Bien au contraire elle participent au silence de leur souffrance .C’est cela leur humanisme sélectif. A présent tous les masques tombent .les berbères dignes soif de liberté ne doivent que compter sur eux et même pas sur certains de leurs frères traitres ou aliénés. Que c’est dur d’être amazigh libre ! je souhaite la victoire du MLNA ,qui ne doit surtout pas faire confiance à la France et à l’Algérie des diables alliés. C’est honteux pour hollande et sa France conquérante..

    repondre message

  • Bonjour Massin 2 septembre 2014 16:40, par kamel
    Massin nous espérons que vous allez bien. Cela fait longtemps qu’il n y avait pas du nouveau sur le site.

    repondre message

  • Azul i Massin 6 septembre 2014 00:25, par Amezzay

    Azul fell-ak a Massin

    Akken ur ed-tuẓineṭ ulamma d acemma, yugar ayyur, γef uẓeṭṭa n „tamazγa.fr“, sekreγ-k d aγbel.
    Ssarameγ ur ad-kyuγ wara ; d akkud kan ur ad k-nelli yara.
    Ssarameγ ad k-γreγ ussan i yed-iteddun

    Azul

    Yiwen i ycethan aẓeṭṭa n "tamazgha.fr"

    repondre message

  • A chaque fois que je vois les trois lettres MAA, j’ai envie de vomir. Les Touaregs n’ont jamais particulièrement été des zélateurs de l’arabisme, et j’y vois plutôt la main des français dont la politique étrangère se résume à être la fatma des émirs !

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.