Accueil > Actualité > Les Zentan s’attaquent aux Imazighen d’Adrar n (...)
Les Zentan s'attaquent aux Imazighen d'Adrar n Infusen
lundi 13 octobre 2014
par Masin
Située au sein d’Adrar n Infusen, la tribu de Zentane est l’une des régions ayant été arabisées. Si jusque-là, le code de bon-voisinage a bien fonctionné entre les Amazighs et cette tribu qui, par ailleurs, détient un arsenal d’armement impressionnant, les Zentan viennent de le violer. En effet, le 12 octobre 2014 des unités militaires de Zentane se sont attaqué à Ikekklen (Kekla), une petite localité amazighe, faisant quelques trente morts et plusieurs blessés. Leur but est de prendre le contrôle de certains endroits stratégiques, notamment sur le plan militaire, d’Adrar n Infusen.


Civils victimes de l’attaque des Zentan à Ikekklen


Cette agression ne laissera pas indifférents les Amazighs d’Infusen, ni d’At-Wiullul (Zwara) d’ailleurs, et conduira certainement les Amazighs à revoir leur stratégie notamment leurs relations avec les Zentan qui, en réalité, n’ont jamais été bonnes, sauf en 2011 pour faire face au régime de Kadhafi.

Dores et déjà, des unités de combattants amazighs de Kabbaw et de Lalut (Nalut), plus à l’ouest d’Infusen, se sont mise en mouvement vers l’Est. Les Zentan auront certainement à répondre de cette agression qui, de plus, a visé des civils. Des combattants d’Ifran et de Jadu ont très vite rejoint Ikekklen et ont posté leurs unités sur place. Les nombreux blessés après avoir reçu les premiers soins sur place ont été transférés à l’hôpital de Misrata.

Au delà du fait que les Zentan ne portent pas les Amazighs dans leur cœur et qu’ils sont acquis au projet arabiste et wahabite, les violents affrontements qui ont marqué Tripoli et ses alentours ces derniers mois et qui a vu la coalition qui s’est faite autour de Misrata prendre le dessus sur l’autre coalition autour du général Haftar, soutenu par la communauté internationale ainsi qu’Alger, l’Egypte et l’Arabie Saoudite, n’est pas sans lien avec cet acte lâche des Zentan.

En effet, les Zentan ont rejoint la coalition autour du général Haftar qui a mobilisé également les résidus du régime kadhafiste. En face, autour de Misrata, il y a les Amazighs d’At-Willul (Zwara). Et les Amazighs d’Infusen, les voisins des Zentan, ont préféré la neutralité : ils ne se sont engagés dans aucune coalition. Même si la plus part des dirigeants des différentes "milices" de Tripoli sont des Amazighs d’Adrar n Infusen qui sont établis à Tripoli. Faudrait-il rappeler que Tripoli est une ville à majorité amazighe ; c’est un peu ce qu’est Alger pour la Kabylie.

Les Zenatan ayant reçu une bonne claque et ayant subi des pertes conséquentes doivent certainement en vouloir aux Amazighs qu’ils soient ceux qui les ont vaincus ou ceux qui ne se sont pas impliqués dans le conflit.

Il n’est pas exclu que le régime algérien qui tient à s’occuper de la question libyenne, avec l’appui de la communauté internationale, soit impliqué dans cette agression des Amazighs.

Cet épisode doit faire prendre conscience aux Amazighs de l’urgente nécessité de revoir leur stratégie – ou plutôt de mettre en place une stratégie – à même d’assurer leur sécurité et surtout de tirer les conclusions nécessaires quant à leur avenir. Les initiatives prises à Lalut, en décembre 2013, puis à At-Willul (Zwara) en mai 2014 en faveur d’une réflexion au sujet du statut du pays amazigh doivent être sérieusement étudiées d’autant plus qu’un projet de Constitution pour Infusen a vu le jour récemment. Imazighen doivent absolument se pencher sur cette absolue nécessité de mise en place d’un Etat amazigh qui devra se démarquer de ceux-là qui sont entrain de plonger la Libye dans un autre gouffre pire que la tragédie kadhafiste. Imazighen ont montré leur rejet du projet obscurantiste, ils ont montré leur volonté de s’inscrire dans un projet nouveau aspirant à la liberté, à la modernité et à la démocratie, il ne leur reste donc qu’à passer à l’acte et disposer de leur souveraineté.
Le complot qui vise les Amazighs de Libye prend la même allure que celui de l’Azawad ! Toujours les mêmes acteurs, toujours le même objectif ! Étouffer l’Amazighité souveraine et opprimer les Amazighs !

Masin Ferkal.

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


5 Messages

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.