Accueil > Actualité > Les exactions maliennes dans l’Azawad se poursuivent…
Les exactions maliennes dans l'Azawad se poursuivent…
Armée malienne : une armée de barbares et de pilleurs…
dimanche 26 mai 2013
par Masin
Rien ne semble pouvoir arrêter la machine barbare malienne dans l’Azawad. Courant de la semaine du 11 mai 2013, l’ARVRA a relevé des exactions commises par des militaires maliennes à Aghlal, dans la région de Tombouctou.


Selon l’ARVRA, de nombreuses maisons de Touaregs ont été pillées et détruites par une patrouille de l’armée malienne et plusieurs personnes tabassées. Deux personnes ont été arrêtées : il s’agit d’un militaire en retraite du nom de Zeini Ag Anayri de la famille Kel Ayibadan et Halla Ag Bollahi, un forgeron de Kel Tamoulayt. Cette patrouille de l’armée malienne qui a procédé au saccage systématique des domiciles et boutiques de nombreux membres de la population à teint clair d’Aghlal et a emporté leurs biens.
Parmi les personnes dont les maisons et/ou boutiques ont été saccagées et les biens emportées, l’ARVRA cite la maison de feu Rhima Ag Toha chef de tribu de Kel Tamoulayt ainsi que les maisons de ses fils (Amangui Ag Bollahi, Almomine Ag Mossa, Mohamed Ag Almoustafa) ; la maison de Mohamed Elher, ancien Conseiller municipal du cercle et de Rhissa ainsi que les maisons de Mohamed Ag Bollahi, Abdel Jalil Ag Ibrahim, Hamma Ag Ibrahim, Moaz Ag Ahmed dit Bébé et d’autres encore.

Toujours selon l’ARVRA, le 25 mai 2013 à 10h du matin, Tajoudine Ag Alkassim, âgé d’environ 68 ans et malade de la lèpre, a été arrêté par une patrouille de l’armée malienne dans la zone de Tinhabou, cercle de Douentza - Région de Mopti. Certains de ses proches craignent qu’il ait été déjà exécuté.

Ces exactions de l’armée malienne, qui sont loin d’être des cas isolés, s’effectuent alors que l’État malien prétend vouloir négocier avec le MNLA pour instaurer la paix dans l’Azawad. Comment croire aux déclarations de ceux-là qui n’ont ni parole ni valeurs ? En réalité, leurs déclarations de bonnes intentions ne sont que de subterfuges qu’ils essayent de trouver pour désarmer le MNLA, redéployer leurs soldats et mercenaires sur l’ensemble de l’Azawad et se livrer à ce qu’ils savent le mieux faire : massacrer les Touaregs. Tout cela avec la bénédiction de la France de François Hollande.

La Rédaction

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
0
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.