Accueil > Actualité > Les plumes empoisonnées
Les plumes empoisonnées
dimanche 17 janvier 2010
par Masin

Suite à la "guerre" médiatique opposant deux Etats barbares, l’Algérie et l’Égypte, certains Kabyles sont sortis de leur réserve pour nous rappeler que grâce à un match de foot, la vérité de l’Histoire a rattrapé le mensonge des États nord-africains quant à l’identité de la région. Ils nous parlent de révolution, de réveil de nos compatriotes arabophones et nous somment, nous Kabyles, à ne pas manquer l’occasion que l’Égypte, ce pays ennemi, nous a enfin offert afin de monter au créneau pour défendre l’honneur de l’"Algérie".

L’objectif de ces Kabyles, par ailleurs sombrés dans la bêtise, reste le même : empêcher l’émergence de tout sentiment nationaliste kabyle. Ils ont toujours, consciemment ou inconsciemment, combattu, aux côtés des arabo-islamistes, l’idée de la nation kabyle. Leur rôle était de mobiliser les Kabyles chaque fois que la "nation" était menacée. Certains de ces Kabyles sont de culture francophone, "officiellement" nationalistes algériens tout en jouant les berbéristes d’occasion. Ils aiment, tout de même, à nous rappeler que la langue arabe est une richesse qui, à l’instar de l’islam, fait partie intégrante de notre culture et de notre personnalité. Que le véritable ennemi demeure l’Occident. Que le peuple palestinien est notre ami de combat. Que la cause sahraouie est une cause juste. Que les Omar Lbachir ne doivent pas être traduits devant le TPI. Que l’islam doit être respecté en Occident. Que les Chrétiens kabyles se sont reconvertis juste pour avoir des visas. Que Saint Augustin est un Romain. Que ce n’est pas bien d’imiter les Occidentaux…. Selon eux, nous avons nos propres traditions (des traditions ne débordant pas bien entendu le cadre islamique). Lorsque ces étranges Kabyles parlent des ancêtres, ils évoquent exclusivement les postislamiques comme Tarik Ben Ziyad, les Ziri d’Alger, Cheikh Aheddad et sa guerre sainte, la religieuse Fadhma n Soumar et les Moudjahiddines de la guerre sainte d’Algérie... Enfin, une véritable compagne d’intoxication.

En ce moment, ces Kabyles sont de retour. Leur objectif est de rallier la Kabylie dans le giron de la "nation algérienne" et de la dresser en chair à canon face à l’Egypte. Ils nous suggèrent de nous doter d’une nouvelle identité : une identité algérienne, maghrébine, arbo-berbère. Champions de la petite "Histoire", ils nous rappellent Scheshonq le conquérant pour le folklore puis, pour la grande "Histoire", les Kutama, ces mercenaires kabyles qui, jadis, ont mis le Caire à feu et à sang pour la gloire de l’islam...

Enfin, voilà les arguments que ces imbéciles avancent afin de surexciter la rue kabyle et la faire revenir dans le giron algériano-arabo-berbèro-maghribano-islamique. Ces Kabyles qui, depuis Baba Inuba, ne cessent de falsifier nos contes et nos légendes : contes et légendes qu’ils truffent de noms d’Allah, de Fatima, d’Ali, de Aïcha, de Ahcène et Hocine et compagnie. Ainsi est l’avenir que ces pseudo-intellectuels kabyles nous proposent : Un Maghreb arabo-berbèro-islamique. En deux mots : un Afghanistan de l’Ouest.

Méfions-nous, Kabyles, de ce genre de plumitifs, de langue berbère, mais d’âme et de cœur vert-islamiques. Seuls les combats de Dihya et d’Aksil comptent. Tout le reste n’est que mensonges et contes de quinze siècles à dormir debout dans les bras de la pieuvre arabo-islamique.

Yuba si Michelet

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
0
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


20 Messages

  • Les cervelles dégénérées 18 janvier 2010 00:45, par La Mécréante !

    salut Juva de Michelet,

    on jurerait que tu as été invité dans une mosquée pour entendre toutes ces conneries. ceux qui t’ont ainsi parlé ne sont pas kabyles, ni arabes d’ailleurs. ils sont juste mahométans, bâtards de janissaires, et ils ne le savent même pas !

    plus les algériens leur chient sur la tête plus ils sont contents. ce sont ces kabyles islamo-algérianistes qui feront disparaître la Kabylie.

    vivement la forêt de kamis qui les ensevelira !

    PS : ben moi, depuis ce match j’adore les égyptiens ! jusque là ils m’étaient indifférents.

  • Les plumes empoisonnées 18 janvier 2010 05:36, par Izem
    Azul nos parents qui ne peuvent faire une phrase sans glisser une canotation religieuse mahometante font malheureusement partie du probleme et aucune solution n’est suggere par cet article. C’est bien de critiquer mais je prefere que l’on suggere des solutions. Bien sur la plupart de ces parents sont plus conciliant avec notre culture mais ils sont facilement faconnable aux discours xorotoistes dont tu parles. J’ai essaye en vain de ramolir les tendances fantastico-religieuses de mes proches mais c’est peine perdue. La region est un truc debile qui detruit toute logique individuelle .. cette destruction peut etre convertie en quelque chose de positive par certaine societes a l’image de celles des juifs qui l’exploitent bien mais desastreuse pour d’autres societes religieuses comme la notre. Tout cela parce que cette frenesie religieuse nous a ete imposee. Quand les Kabyles auront leur propres religion ils deviendront une nation repectable.
    • L’unité v’cif 18 janvier 2010 12:03, par La Mécréante !

      il n’y a hélas rien à "suggérer". une idéologie ne se détruit que par un "lavage de cerveau". il faut voir ça avec les spécialistes du "reconditionnement mental". ils prolifèrent encore en Russie soi-disant "désoviétisée".

      l’islam a été inventé pour ça. conditionner les cervelles dès le berceau pour asservir les peuplades par la peur irrationnelle qui les rend dociles malgré elles.

      pour cela, il n’y a rien de plus facile que de miser sur l’inconnu. l’invérifiable. c’est-à-dire la mort et ses suites imaginaires en jouant sur la nature humaine qui n’accepte pas que sa vie a bel et bien une fin.

      l’islam est une idéologie comme le communisme, le trotskisme, le socialisme, le catholicisme, et autres sectes ou religions. parmi elles il y a celles qui prônent les tueries (l’islam) et celles qui prônent la connerie (toutes les autres). là est la seule différence.

  • Les plumes empoisonnées 18 janvier 2010 16:52, par Saga des Gémeaux.

    Le problème avec les KDS c’est qu’ils font la même connerie que Krim et les autres en défendant une "algérianité" qui n’a aucun sens. Quand je dis que je suis d’origine kabyle à mes amis, ces derniers me disent que je suis "algérien", alors j’insiste sur le fait que je suis kabyle et pas autre chose. Pour ce qui est de ces écrivains de service, laissons-les dans leur délire à deux balles. On a des choses plus urgentes à faire que de se préoccuper de ces traîtres et de leur délire sur la prétendue "algérianité" (encore un terme maçonnique).

    Saga des Gémeaux.

    • les kabyles à 3 neurones 20 janvier 2010 09:09, par La Mécréante !

      azul Saga des Gémeaux,

      les KDS (de plus en plus nombreux) ne font pas la même connerie que krim, Abane & Cie. Ils la poursuivent en connaissance de cause tout simplement. Ils sont le beurre et l’argent du beurre des islamo-algériens.

      imagine-toi cette contrée sans ces connards...

      moralité : ce sont eux la peste et le choléra islamo-arabe qui pourrit tout là-bas.

      la seule et unique vérité qui est sortie un jour de la gueule de Boutef est celle-ci : "l’algérie n’est rien sans la Kabylie".

      même s’il a ajouté par fanfaronnade à la con : "la kabylie n’est rien sans l’algérie".

      Ces deux phrases proférées par un nabot islamo-salafiste contient toutes les données de la problématique : il y a bel et bien (dans son esprit) deux entités distinctes : une Kabylie d’un côté et une algérie de l’autre.

      et si tel est dans son esprit, cela veut dire que l’affaire est ainsi gravée dans le marbre ângérien.

      combien de kabyles de Kabylie s’en souviennent ou sont capables de disséquer la réflexion ? aucun ! ils sont préoccupés par le prix de la patate, le prix du mouton à égorger, le prix de... et de... et de...

      et pour finir, soit le prix de la corde pour se pendre ou le prix du passeur qui les fera esclaves ailleurs.

      in memoriam les estouffadés !

      • les kabyles à 3 neurones 21 janvier 2010 18:43, par Saga des Gémeaux.

        Azul La Mécréante,

        merci pour le message que je viens de recevoir. Une Kabylie sans les KDS pour lui pourrir la vie serait un vrai paradis, pour celles et ceux non contaminés par l’idéologie "algérianiste" fondée sur l’arabité et l’islamité. Comme tu connaîs mon opinion, je suis pour l’indépendance de la Kabylie, et les KDS qui nous empoisonnent la vie devrait quitter notre patrie pour vivre leur "algérianité" en "Algérie". Comme le disait Che Guevara " soyons réalistes demandons l’impossible", en gros proclamons l’indépendance de la Kabylie et arrachons-là fusse par les armes s’il le faut. Comme tu le sais, cela ne peut se faire que si on fait évoluer les mentalités des Kabyles car malheureusement, la peste arabo-musulmane fait des ravages bien pire que le coléra socialiste tiers-mondiste qui a ruiné tant de pays africains dont le notre (je parle de la Kabylie bien évidemment). Sur ce bien cordialement à toi.

        Saga des Gémeaux.

  • Les plumes empoisonnées 19 janvier 2010 13:21, par Aksil
    La Kabylie est bien consciente qu’elle ne fera plus le sale boulot pour les autres. Plus jamais un Kabyle ne mourra pour que vive un mahométan. L’autonomie de la Kabylie ne concernera que les kabyles qui y croient. quant à ceux qui se complaisent dans le modèle arabo islamo fasciste eh bien ! restez y ! mais éloignez vous de nous. Vive le MAK et vive la Kabylie autonome.
    • Les plumes empoisonnées 19 janvier 2010 21:55, par Idir

      Aksil,

      Comment peut-on se mentir à soi-même ? "Plus jamais un Kabyle ne mourra pour que vive un mahométan."

      Crois-tu vraiment ce que tu écris ? N’oublies pas que autonomie ne veut pas dire indépendance !

      La Kabylie restera toujours propriété de l’Etat arabo-musulman. Avec le pacifisme, Ils finiront par nous flinguer un à un. Rappelles toi de BOUDIAF il n’avait rien demande et pourtant ils s’en sont servi puis l’ont assassiné. Ce sera pareil avec une pseudo autonomie.

      Aussi, mieux vaut prendre les armes maintenant et arracher notre liberté.

      "L’autonomie de la Kabylie ne concernera que les kabyles qui y croient." Est-ce à dire que ceux qui croient plutôt à l’indépendance sont exclus ?

      Pas très rassembleur tout ça.

      Tamazgha, et la Kabylie est l’affaire de tous.

      Cordialement

    • le rêve d’Aksil 20 janvier 2010 06:21, par La Mécréante !

      la Kabylie est consciente de que dalle, mon pauvre ! elle est ensevelie sous les kamis et les gueulards de minarets, elle égorge à tout va tous les moutons qu’elle croise, elle crève de faim 30 jours par an en se baffrant la nuit, elle enfante des mohamed 13 à la douzaine et s’empresse de leur couper le zizi, elle crame tous les mécréants qui ne lèvent par le cul en direction de leur allah-l’égorgeur, elle se planque sous les tchadors afghans, elle ne rêve que de découper en morceau les militants du MAK, elle jacte en arabe quand "elle bande" pour les footeux islamo-arabes à la gloire de l’islamo-araberie, et je m’arrête parce que j’en ai plein le dos !

      les kabyles dont tu parles n’existent pas en kabylie. ils se sont barrés ailleurs. s’il en est parmi les kabyles qui ne donneront pas un cheveu pour les mahométans, ce sont ceux de la diaspora, et encore !...

      ouais... "la kabylie est leur maison, l’algérie est leur village". autrement dit "mahométans jusqu’à l’os et pour l’éternité".

      mahométan jusqu’à l’os = talibano-salafiste.

      ne rêve plus, va !

      si d’aventure la Kabylie devenait autonome (faut-il encore que les instances internationales s’en mêlent), tu auras Belkhadem ou Soltani comme gouverneur imposé par "l’algérie leur village".

      • le rêve d’Aksil 20 janvier 2010 09:51, par Aksil
        Nous savons tous dans quelles conditions la Kabylie a vécu et vit toujours. Le défaitisme et le fatalisme tels que le votre n’arrangeront pas les choses. Le déni identitaire des Kabyles par les français et par les arabes obéit à une logique génocidaire et sans aucun état d’âme. Nous vivons des moments très difficiles mais restons solidaires avec le MAK, RCD, FFS... eux au moins ils ont des propositions à faire. Ne restons pas les bras croisés et aidons les au lieu de passer notre temps à nous autocritiquer pour n’importe quoi.
        • les rêves d’Aksil 21 janvier 2010 11:37, par La Mécréante !

          cher Aksil,

          tu confonds encore "défaitisme" et réalisme".

          tu as vraiment foi en ces tocards (RCD et FFS) ? Oui ? ben c’est que tu reviens d’outre-tombe ! je ne te critique pas.

          RCD = parti gadget

          FFS = parti arabo-islamiste anti-kabyle, anti-Kabylie.

          PS : lorsque tu parles de ces "partis qui font des propositions", tu me confirmes que tu es subjugué par la mouvance gauchiste-française, plus particulièrement coco-très rouge, trotsko sans couleur car morte depuis longtemps, PS sans queue ni tête.

          bref, tu es encore un formaté-angélique.

          Bonne nuit Aksil.

          • les rêves d’Aksil 22 janvier 2010 15:58, par Idir

            Salut la Mécréante,

            Comme il n’est jamais trop tard pour bien faire, je t’envoie mes vœux les plus sincères de bonne santé ainsi que pour la réalisation de tes souhaits les plus chers. Formulons le voeu que la nlle année 2960 voit les Kabyles plus unis.

            Comme tu as remarqué le ton est à la retenue. Pourtant, il y a de quoi bondir.....Notre internaute au pseudo historique paraît sincère, personnellement je lui accorde ce bénéfice.

            Bien à toi

            • les rêves d’Aksil 23 janvier 2010 10:50, par La Mécréante !

              merci Idir pour tes voeux. de tout mon coeur je t’adresse les miens.

              bien sûr que Aksil est sincère ! mais en politique l’angélisme ne mène à rien. je voulais juste un peu le réveiller, mais dans le fond à quoi bon...

          • les rêves d’Aksil 23 janvier 2010 16:21, par AGWZUL

            Azul akkwit s-umata,

            " Mass Aït Ahmed inna-d i Mass Muhend Arab = nekk d’Arab" à l’époque de Boumedienne, point de salut du FFS, du MAK ou du RCD.

            L’ALGERIE n’a d’indépendance que le nom, les pays de TAMAZGHA sont des pays artificiels légués par le colonialisme.

            ’Issefkk ad id nales seg’w ’aligh, akken attifrir tagut ghef ugdud AMAZIGH", abrid d’azegrar, d’aghwzfan, ihi, issefkk ad nemyaf d’atmaten ad neccar ighalen ghef yiwen iswi ’’TAMAZGHA".

            Inna y as anigher ay adhar ? S-azzar !!

            Quand à la muvance gauchisante Française elle a été la plus farouchement anti-Amazigh.

            Tanemmirt.

            AGWZUL

            • les rêves d’Aksil 24 janvier 2010 13:29, par Saga des Gémeaux

              Azul Agwzul,

              quand tu dis que la gauche française a été la plus anti-amazigh, il ne faut pas oublier que cela est dans son intérêt, car elle veut se faire bien voir des arabo-musulmans, et puis électoralement parlant c’est très rentable, car cela leur permet d’engranger des voix aux élections. C’est en connaissance de cause qu’ils carressent les arabo-musulmans dans le sens du poil. En ce qui nous concernes tu peux être sûre et certain que jamais au grand jamais ces idiots utiles de l’islam et de l’araberie international ne prendreront fait et cause pour nous car nous sommes leur mauvaise conscience du fait que nous ayons contribué à la formation de la culture occidentale. Et puis ce n’est pas avec eux que l’on pourra obtenir le moindre soutien en ce qui concerne l’indépendance de la Kabylie, déjà que Bertrand Delanoë refuse que la kabylité de Matoub Lounès, alors qu’en est-il du reste.
              Bien cordialement à toi.

              Saga des Gémeaux.

              • les rêves d’Aksil 6 février 2010 16:15, par Azdigan
                Ah, les kabyles vous fait jamais rien que de blabla 6 millions des kabyles en kabylie écrasé comme des mouches et vous sur le NET blabla. L’algerie liberer par les kabyles, les chawis, mouzabites et les touaregs les imbéciles pour enfin donner l’algerie aux arabes, un acte historique qu’a eu de conséquence ravageuse et mortelle sur notre patrie Tamazgha d’aujourd’hui. Kabyles, vous avez oublié la révolution, Tagrawla, Tagrawla sinon cessez SVP de blabla. Amazigh d’ailleurs non algerien Tanemmirt n-irgazen
                • les rêves d’Aksil 7 février 2010 16:44, par Azdigan
                  A vous mes ancêtres de l’algerie A vous mes ancêtres martyres et Chouhadas de l’algerie Mon grand, grand respect a vous malgré tout..... Malgré que l’algerie libre, mais pas pour nous, car nous sommes toujours colonisé hier par les français, aujourd’hui par les arabes. Toujours nous sommes méprisé, ignoré et orphelins de notre langue, identité et même notre dignité pafoué sur notre propre terre, la votre mes ancêtres qui vous avez liberé pour nous, hélas. Nous sommes devenus des lâches, et bon pour rien, marginale et bavard pour rien dire. Par tout, au Maroc portant il y’avait Abd Elkerim Elkhettabi pour la republique de Rif amazigh. En Libye pourtant il y’avait Sleiman Elbarouni pour la republique d’adrar Nefousa-Tripolatine. En Tunisie il n’y a plus d’amazighs mon ancêtre, car dans un Etat arabe raciste et xénophobe comme la Tunisie et son parti EDDUSTUR il n’y a plus d’amazighs hélas. En Algerie un millions des Chouhadas n’ont pas suffit pour reconnaitre même notre éxistance ni même notre dighnité d’hommes libres. Oh mon ancêtre je t’écrit ma défite grace a-toi, je suis toujours colonisé et comme jamais. Malgré tout dort en paix ancêtre , car nous gagnerons la geurre de deux mille ans comme a dit Kateb Yacine. Tanemmirt n-irgazen Azdigan
  • Les plumes empoisonnées 17 février 2010 10:40, par Hamecha Samira

    Bonjour à tous ceux qui vont lire ce commentaire. J’aimerai remercier notre ami Youva pour la pertinece dont il fait preuve dans son article. Mon intervention vient pour ajouter que la gifle que les égyptiens ont donné aux Algérien en disons que nous ne somme même pas des arabe et que c’est eux qui nous ont apprit la langue, m’a donnée un bonheur immense car même si le pouvoir et son troupeau d’agneaux (algériens) font semblant de n’avoir rien entendu en n’ayant aucune réaction envers ça. On se voile la face et on lêche le cul des arabes pour leur appartenir alors qu’ils ne sont même pas un peuple. Mais je suis si heureuse car le monde sait qui on est. Un jour j’ai recontré un Irakien en stage dans une entreprise Algérienne, je lui ai demandé ce que représente le maghreb pour eux il a répondu : "rien ! on ne l’évoque même pas. Pour nous c’est un pays lointaiiiiiin" ..............................

    J’ai hooooonte de ce pouvoir qui me dévalorise aux yeux du monde

    . J’AI HONTE

    • Les plumes empoisonnées 1er mars 2010 19:33, par zorbit

      Il reconnaître qu’un corp qui est occupé par le virus le terrible sur la planète l’esprit ne peut hélas que dégénéré.C’est hélas ce qui est arrivé à tous berbères et kabyles négationnistes.
      Esclaves de la religion et par voie de fait à leurs représentants religieux..

      La religion de l’oppression et de dénaturement par excellence..
      C’est pour cela que nos arabistes l’utilisent sans mesure et ni retenue..

      Aveuglez...pour mieux asservir ...

      Les religieux kerchistes n’ont pas besoin de liberté et il faut priver même les autres.
      Ils parlent au nom de Dieu qui n’existe pas pour assouvir simplement les fantasmes de leur dégénérescence..

      Maintenant que l’Egypte révéle le mensonge de manière combien haineuse nous allons pas faire la fine bouche..

      Nos esclaves adorent la maltraitance,ce n’est pour autant qu’ils changeront.Un esprit gravé avec la parole du diable n y pourra rien malheureusement il restera hanté jusqu’à son dernier souffle.C’est ainsi que l’a écrit un certain Dieu rapporté par momo..

      • Les plumes empoisonnées 14 avril 2010 03:40, par Caméléa Caméléon
        Quand j’étais petite j’étais kabyle et à 10 ans j’ai découvert Alger. On m’a alors dit que j’étais algérienne. Je dois l’avouer : cela m’a traumatisé. D’autant que mes petites camarades d’Alger me disaient souvent : "retourne dans ton pays". J’ai quitté l’Algérie pour la France. Avouez qu’il y avait de quoi être déboussolée. Nous avons souffert d’une guerre atroce pour libérer l’Algérie du colonialisme, nous avons chanté "tahya eldjazaïr" et "qasamen", nous ne comprenions rien de ce qu’on nous demandait de chanter mais nous reprenions en chœur. Nous avons défilé au son des darboukas le 5 juillet 1962 dans des camions affrétés pour la belle occasion. Quelle liesse ! Puis nous avons eu le privilège de recevoir un enseignement franco-arabe. Nous récitions à chaque début de cours le "bismallah". Les kabyles de la classe étaient de bons élèves. Nous étions trilingues. 2 année plus tard je me suis retrouvée à Orly avec un oncle illettré et un papa que je ne connaissais pas vraiment. J’avais pour tout passeport une carte d’identité algérienne ! Isolée dans une petite pièce j’ai fini par apprendre que j’étais française. Ce que je niais fortement du haut de mes douze ans. Normal, je débarquais de Kabylie. J’avais toujours entendu dire que j’étais Kabyle. Je n’allais tout de même pas me laisser déposséder sans rechigner un minimum quand même ! J’ai cependant dû me rendre à l’évidence administrative : Kabyle bien française et par filiation. La totale. Un de mes professeurs de français, à Paris, m’a demandé un jour si je rêvais en kabyle ou en français. Je rêve en français Monsieur le Professeur. Je rêve en français mais je pleure en kabyle. Lorsque j’ai dû renouveler mes papiers il y a une quinzaine d’années, l’officier d’état civil m’a dit suspicieux : "comment se fait-il que vous soyez française avec un nom pareil". Allons bon ! Qu’allais-je découvrir encore ? Tout simplement que je ne portais pas le bon nom pour ma nationalité. Je n’y avais jamais prêté attention. J’ai un nom à consonance Arabe. Il a des kabyles qui ont un nom bien kabyle des hébreux qui ont un nom berbère et moi française kabyle je portais un nom arabe. Mon nom ne m’avait jamais posé problème jusqu’à ce jour. Allez, je vous dis tout : depuis, je chante et cela m’enchante ; je chante avec mon frère Enrico "enfants de tous pays". Ayant développé une faculté d’adaptation sans pareil je suis désormais capable de m’installer n’importe où. Tel un caméléon. Dans un monde caméléon, l’identité Monsieur le Président, parlons-en !