Accueil > Actualité > Libye : Imazighen ne veulent rien lâcher...
Libye : Imazighen ne veulent rien lâcher...
vendredi 13 mai 2016
par Masin
La communauté internationale, ayant chargé une mission de l’ONU pour rendre crédible son projet, est décidée à sceller le sort de la Libye en s’appuyant sur ceux-là qui veulent replonger cette région d’Afrique du nord dans le système qui tient à aliéner l’ensemble de l’Afrique du nord. Imazighen qui qui ont joué un rôle central dans la libération de la Libye de Kadhafi - faudrait-il rappeler que ce sont eux qui ont libéré Tripoli et c’est leur offensive qui a a mis fin à des mois d’incertitude - sont écartés de toutes les discussions et leurs exigences ignorées.


Manifestation des Amazighs à Tripoli en 2013.


Tout en restant maîtres de leur sort, grâce notamment aux armes dont ils disposent, Imazighen ont dit à qui veut l’entendre que jamais ils reconnaîtront des institutions qui ignoreraient l’Amazighité. Ils ont dit que jamais ils accepteraient de revivre ce que Kadhafi leur a fait subir plus de quarante durant. Ils ont dit également que jamais ils n’accepteraient de négocier leur existence en tant qu’Amazighs.
Sauf que voilà que tout se fait sans eux et dans l’ignorance de leurs exigences.
Mais ils ne ratent pas une occasion pour rappeler que rien ne se fera sans eux... Autant dire que la Libye ne sera pas sans eux...
Vivement le jour où ils se rendront compte qu’il n’y a qu’une initiative qui leur reste : acter leur indépendance et prendre leur affaires en main et se débarrasser de ceux-là qui ne sont pas prêt à renoncer à l’idéologie arabo-islamique visant à l’éradication de l’Amazighité.
Dans un communiqué, en date du 11 mai 2016, le Haut conseil des Amazighs de Libye (HCAL), instance représentative des Amazighs de Libye, dénonce la méthode suivie pour doter la Libye d’une Constitution et d’institutions. Il dénonce la complicité des Nations unies et rappelle qu’il boycotte la Commission de rédaction de la Constitution ainsi que toutes les institutions qui en découlent.
Le HCAL réitère sa détermination à poursuivre son combat et appelle Imazighen à persévérer dans leur combat et à défendre leurs intérêts mêm si cela evra se faire au prix d’autres sacrifices.
Nous publions ci-après l’intégralité du communiqué du HCAL.

La Rédaction.






Commniqué n° 3 de l’année 2016 du Haut conseil des Amazighs de Libye (HCAL)

Le Haut Conseil des Amazighs de Libye (HCAL) suit de près les développements concernant le processus constitutionnel. Etant donné l’échec catastrophique de la soi-disant la "Commission de Rédaction de la Constitution", ses conclusions méprisantes et sa détermination à imposer une constitution illégitime pour le pays, soutenue par la Mission d’assistance des Nations Unies en Libye (MANUL), ne tenant nullement compte des traités et conventions internationales.

Pour ces raisons, nous déclarons à l’opinion publique nationale et internationale que le Haut Conseil des Amazighs continuera à boycotter la soi-disant Commission de Rédaction de la Constitution, la Chambre des Députes et toute autorité législative jusqu’à ce que l’article 30 soit modifié et la participation des Amazighs dans la rédaction de l’avant-projet de la constitution soit effective.

La décision de boycotter et la position déclarée du Haut Conseil des Amazighs confirment sa grande perspicacité. Il a réclamé une feuille de route qui exclut tous ceux qui sont impliqués dans le conflit. Les tentatives d’imposer le soi-disant avant-projet de la constitution, excluant délibérément les Amazighs, ne laisseront pas d’autre choix aux Amazighs que de chercher d’autres options pour défendre leurs identité et culture. Le Haut Conseil des Amazigh met en garde tous les imposteurs et manipulateurs qui agissent contre le choix de notre peuple. Il recommande vivement à ses électeurs de continuer à défendre leurs droits pour lesquels ils se sont sacrifiés, même si cela devra appeler d’autres sacrifices.

Tripoli, le 11 mai 2016.

Articles dans la rubrique :

Actualité
12/01/17
0
I lmend u seggas amaynut, Tamazgha tessaram-akunt/tessaram-awen aseggas ilhan, aseggas ifulkin, (...)

Lire l'article

30/12/16
0
Yennayer sera célébré en terre occitane le 14 janvier 2017. Et c’est la Place du Capitol, de la (...)

Lire l'article

15/12/16
1
Il est clair : pour l’État algérien, le Mzab doit disparaître ! Cela s’inscrit dans le projet global (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


4 Messages

  • Libye : Imazighen ne veulent rien lâcher... 17 mai 2016 19:28, par FIRAD Laid
    Azul at yaḥma imaziɣen n libiya. Je partage entierement votre position, ne vous laisser pas duper sur la question de la culture, identité langue et civilidsation Amaziɣ. La reconnaissance de l’amaziɣité en libye ne peut rester sdouds silence, elle doit figurer a la bonne place a savoir TAMAZIƔ LANGUE NATIONALE ET OFFICIELLE avec effet immediat. Bonne continuation pour l’avenement d’un socle amazigh en Libye, qui j’espere s’etendra à toute l’Afrique du nord et qui sait peut etre un jour nous formerons un grand état que l’on denommera TAMAZGHA TAMZƔA. Vive la Libye AMAZIƔ

    repondre message

  • Libye : Imazighen ne veulent rien lâcher... 18 mai 2016 20:20, par Arifi amazigh
    IL FAUT ETABLIRE UN ETAT BEREBRE EN LYBIE !!!!!

    repondre message

  • Libye : Imazighen ne veulent rien lâcher... 19 mai 2016 11:08, par La Mécréante !

    ils n’ont pas tiré la leçon de l’idiotie des kabyles. ils subiront le sort des kabyles.

    “ils ne veulent rien lâcher” ?...

    ouais... ils vont brailler pendant 60 ans : "corrigez l’histoire, la Libye n’est pas arabe" ; "ulec smah ulec" ; "pouvoir assassin"...

    fatigant et sans intérêt ! le train ne repassera pas.

    repondre message

  • Libye : Imazighen ne veulent rien lâcher... 22 mai 2016 17:18, par Mohamadi Nagime
    Il faut que les Amazighs d’autres parts autres pays s’unissent avec les Amazighs de Lybie. Je ne vois pas pourquoi les Amazighs n’ont pas une armee pour se defendre et specialement en Lybie ou les Amazighs ont tres souffere avec le diable khadafi. Une armee Amazigh doit etre creer en Lybie, Il y a des millions de marocains, d’algeriens et d’autres de differents pays d’Afrique du Nord.Bon courage a tous les Lybiens et prions que Dieu soit avec vous.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.