Accueil > Actualité > Libye : Imazighen plus que jamais déterminés à arracher (...)
Libye : Imazighen plus que jamais déterminés à arracher leurs droits.
vendredi 15 novembre 2013
par Masin

Imazighen de Libye qui bloquent le champ pétrolier d’Oubari depuis deux semaines sont déterminés à continuer leur sit-in jusqu’à satisfaction de l’ensemble de leurs revendications. Dans une émission consacrée à ce sit-in par la chaîne de télévision Ibraren TV, les manifestants à qui la parole a été donnée ont été unanimes. Ils ne décamperont pas, malgré les conditions climatiques difficiles, tant que le gouvernement de Tripoli n’ait pas agit pour répondre à leurs exigences, et ce pas par des simples paroles ou des promesses mais par des actions immédiates et concrètes.

Les intervenants lors du reportage affirment que la décision de bloquer le champ pétrolier, connu sous le nom de "Charara", a été prise dans le but de "briser le silence" et revendiquer la constitutionnalisation et l’enseignement de la langue amazighe. C’est aussi pour dénoncer le manque, voir l’absence totale, d’infrastructures de base dans les régions amazighophones du sud ainsi la marginalisation systématique de tout ce qui est amazigh.


Ils dénoncent également le silence et l’indifférence des autorités. "Personne n’a envie d’écouter nos revendications". Cette phrase revient comme un leitmotiv dans les différentes déclarations.
Des représentants du gouvernement se sont rendus sur les lieux pour rencontrer les manifestants et leur ont promis de se pencher sur leurs revendications, mais personne n’est plus dupe. Ils ont refusé de lever le sit-in tant que des décisions concrètes n’ont pas été prises. Une des personnes occupant le site affirme même que les manifestants ont refusé de rencontrer une délégation gouvernementale dont plusieurs membres font partie de l’ancien régime. Un signe qui montre que peu de chose ont changé depuis la chute du régime de Kadhafi.

L’autre problème épineux soulevé par les manifestants, notamment Touaregs et Toubous, est lié aux papiers d’identité. En effet, plusieurs milliers d’entre eux ne possèdent ni de cartes d’identité ni de passeports faute de ce fameux "numéro national". Officiellement, ils n’existent pas. Ils ne sont pas considérés comme Libyens. C’est l’ex-régime dictatorial de Kadhafi qui avait décidé ainsi pour les punir et les priver de leurs droits civiques. Et les autorités actuelles n’ont pas daigné réparer une injustice pareille.

Ce blocage d’infrastructures pétrolières prouve que les Amazighs de Libye ont décidé de ne plus se soumettre au gouvernement de Tripoli et exigent de lui des actions concrètes. Certains intervenants à la chaîne Ibraren TV ont d’ailleurs déclaré ceci : "Nous ne reconnaîtrons pas ce gouvernement par ce qu’il ne nous reconnaît pas". Le bras de fer continue et Oubari n’est, semble-t-il, qu’un début. Imazighen ont choisi de frapper là où ça fait davantage mal : l’économie. Et leur stratégie sera payante s’ils maintiennent la pression.


A. Azergui

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


1 Message

  • azul

    ASSUYAS ASVUHRUYAS IMAZIGHEN REVENDIQUENT,

    les imazighen resteront eternement dans la revendication.c’est bien dommage,nous commencons a voir que les imazighen ont un retard dans l’evolution de l’humanité.c’est dificile de passer l’etape d’esclave a l’homme libre et civilisé.

    ce ne concerne pas seulement les imazighen de libye,ça se passe partout chez les amazighs ou qu’on considere comme amazigh. d’ailleurs ça etait les cas des kabyles en 1954,ils revendiquer le droit d’etre une region militaire "la ouilaya 3" et tout ça pour aller a la mort pour lala-n-giri.

    ce n’est pas encourageant et l’avenir peut etre tres sombre pour tout ce qui est amazigh.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.