Accueil > Actualité > Manuel González s’est éteint !
Manuel González s'est éteint !
mardi 3 avril 2018
par Masin
Ce dimanche 1er avril, Manuel N. González Díaz, dit Manolo González, a succombé à un cancer contre lequel il lutte depuis déjà des années.
C’est un grand militant de la cause nationaliste canarienne et de la cause amazighe qui s’éteint.



Intellectuel reconnu, Manolo González est un fervent militant pour la décolonisation des Canaries et défenseur des droits légitimes de cette terre amazighe. C’est notamment au sein du parti indépendantiste FREPIC Awañak qu’il a mené sa lutte politique. A l’âge de 27 ans il devient le plus jeune parlementaire des Canaries.
En 1998, il publie "Los ojos del Señor cabra", une œuvre qui est entrée dans l’histoire de la littérature canarienne.

Titulaire d’une licence en sciences politiques et sociologie à l’Université d’Alcalá de Henares, indépendantiste "corps et âme", Manolo a consacré une bonne partie de sa vie à la lecture et aux voyages accumulant ainsi connaissances et expérience. “Lanzarote Televisión” et “La Voix de Lanzarote” sont, entre autres, les médias auprès desquels il a travaillé.

Il a été aussi conseiller du fondateur du PIL (“Partido de Independientes de Lanzarote”), Dimas Martin. Grand stratège politique, il a été l’artisan des succès électoraux qu’a connus cette formation politique insulaire.
Connu pour son franc parler, Manolo ne s’est jamais privé d’exprimer ses opinions aussi bien sur les questions canariennes qu’internationales.
<br<
En août-septembre 1995, Manolo González a fait partie, avec Manuel Suarez Rosales, de la délégation canarienne qui s’est rendue au précongrès qui a vu naître le Congrès mondial amazigh à Saint-Rome-de-Dolan en Occitanie. Il fait également partie des fondateurs de l’association amazighe canarienne AZAR en 1994.

Tamazgha-ONG, tient à présenter ses sincères condoléances à la famille de Manolo González, ses proches ainsi qu’aux camardes de lutte à travers Taknara.

Manuel N. González restera à jamais dans les annales de l’histoire de Taknara qui se bat pour sa libération.

La Rédaction.

Au Précongrès à Saint-Rome-de-Dolan, en Occitanie, en 1995

Articles dans la rubrique :

Actualité
08/06/18
0
Mohand Abttoy, caricaturiste, peintre et chanteur du groupe Thidrin est un véritable chroniqueur (...)

Lire l'article

03/06/18
0
Tamazgha occidentale : Nouvelles agressions coordonnées d’étudiants amazighs dans trois (...)

Lire l'article

01/06/18
0
Samedi 19 mai, un groupe d’étudiants arabistes sahraouis se réclamant du Polisario ont attaqué des (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.