Accueil > Actualité > Marche pour la Kabylie à Paris
Marche pour la Kabylie à Paris
Dimanche 11 juillet 2021 à partir de 13h, de Bastille à Nation.
mercredi 7 juillet 2021
par Rédaction-Tamazgha

Des militants kabyles appellent à une marche citoyenne à Paris pour dénoncer « la criminalisation de la Kabylie » par l’Etat algérien.

Des militants kabyles se sont réunis à Paris le samedi 3 juillet pour se pencher sur la situation que traverse la Kabylie depuis quelques mois et qui ne cesse de prendre des proportions inquiétantes avec, notamment, l’acharnement des autorités algériennes sur les militants politiques kabyles. Agressions, arrestations, placement en garde-à-vue, accusations de tous genres, classement du MAK comme mouvement terroriste,… Et ce ne sont pas les idées qui font défaut à ce régime mafieux.

La réunion qui s’est tenue à Montreuil, en région parisienne, a décidé de l’organisation d’une marche à Paris, le dimanche 11 juillet.

A rappeler que le lundi 12 juillet, six militants politiques kabyles, de diverses tendances, seront présentés devant la chambre d’accusation du tribunal de Tizi-Ouzou, pour répondre à l’accusation d’appartenance à des organisations “terroristes”. En effet, Bouaziz Aït-Chebib, Hamou Boumedine, Hocine Azem, Bélaïd Amar Khodja, Boussad Becha et Lhadi Taleb ont été convoqués par la gendarmerie algérienne sans objet précis et une fois sur place ils ont été placés en garde-à-vue ; cela remonte déjà à plusieurs jours. A rappeler que des dizaines de militants kabyles ont été condamnés et croupissent depuis des mois voire des années dans les geôles de l’Etat algérien.

Cet acharnement des autorités algériennes sur les militants kabyles s’inscrit dans le cadre de la politique anti-kabyle de l’Etat algérien qui a été l’une de ses constantes depuis son existence. Et il n’est pas exclu que cet Etat voyou, comme à son accoutumée, soit en train de comploter, on ne sait quoi, sur le dos de la Kabylie !

La nécessité d’agir, et de manière unitaire, s’avère une urgence. Aussi bien en Kabylie ou dans la diaspora notamment en France. L’on ne peut donc que se réjouir de l’initiative parisienne en espérant qu’elle saura rassembler et mobiliser les Kabyles de la région parisienne afin d’agir pour dénoncer les dépassements de l’Etat algérien et alerter l’opinion internationale sur une situation inacceptable.

Ceux qui appellent à la marche du 11 juillet tiennent à affirmer leur soutien et leur solidarité « sans faille avec les détenus politiques gravement menacés par le scélérat article 87 bis et avec tous les détenus qui subissent de plein fouet la répression féroce du système algérien ». Il appellent ainsi à « une marche citoyenne unitaire le dimanche 11 Juillet, à Paris, de Bastille à Nation, à partir de 13h  » pour exiger « la libération immédiate et inconditionnelle des détenus politiques et d’opinion » ainsi que « l’arrêt de la criminalisation de la Kabylie et l’arrêt de toutes poursuites judiciaires contre ses militants ». Ils estiment que « la Kabylie est en danger et nous n’avons pas le droit d’abandonner ceux qui défendent nos libertés ».

La Rédaction.

Contact : marche.citoyenne.unitaire gmail.com

Articles dans la rubrique :

Actualité
11/11/21
0
Colloque International Interférences linguistiques et culturelles françaises en Afrique (ILCFA) (...)

Lire l'article

20/10/21
0
L’Auto-Documentation des langues amazighes, un projet mis en place par Amina Mettouchi, (...)

Lire l'article

04/10/21
0
Quatre professeurs des universités, Daniela Merolla, Dominique Caubet, Kamal Naït Zerad et (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.