Accueil > Actualité > Mobilisation en faveur de Fekhar…
Mobilisation en faveur de Fekhar…
mercredi 22 juillet 2015
par Masin
Les autorités algériennes ne cachent plus leur hostilité à l’Amazighité et à tout ce qui résiste au projet d’arabisation et d’islamisation forcées. Lorsqu’un groupe résiste au plan et ne cède pas aux diverses méthodes qui ne font pas appel à la violence, l’Etat passe à des moyens plus musclés et n’hésite pas à user de tout ce qui peut faire aboutir son plan. Après la Kabylie qui a connu la violence de l’Etat algérien depuis 1963, c’est le Mzab qui devient l’autre cible de cet Etat voyou, supplétif des colonialismes.




Etant cohérents dans leur actions, les services de renseignement algériens (DRS) qui mettent en place la stratégie de destruction du Mzab, s’attaquent aux individus ayant compris leur plan. Lorsque les tentatives de corruption n’aboutissent pas, ils tentent de les isoler et de salir leur image auprès de l’opinion et surtout auprès des Mozabites pour les priver de tout soutien. Pour cela, toutes les accusations farfelues et infondées sont permises. Lorsque la détermination du militant reste infaillible et que l’intimidation et la menace restent sans effet, ils passent à une autre étape ; celle de l’arrestation avec des chefs d’inculpation inventés de toute pièce.
C’est ce qui s’est passé avec Dr ; Kameldine Fekhar l’infatigable militant amazigh du Mzab qui n’a cessé, depuis plusieurs années, de porter la cause mozabite à travers le monde et surtout à travers le monde amazigh. Il a contribué de manière considérable à sortir la cause mozabite de l’isolement dont le régime algérien veut la maintenir. Grâce notamment à son action, les milieux amazighs avertis ont compris un peu plus la nature de la violence que vit la région du Mzab depuis des décennies. Même si pour ceux qui connaissent le régime algérien, il n’est pas difficile d’imaginer tout ce que ce régime colonial est capable de faire, il était important d’avoir des éléments d’information concrets sur la façon dont cet Etat met en œuvre son plan d’éradication de cette partie du pays amazigh.
Alors que les Mozabites ont été visés par une violence sans précédent avec l’usage d’armes à feu ayant fait une vingtaine de morts et plusieurs dizaines de blessés en vingt-quatre-heures, les autorités algériennes, au lieu d’arrêter les agresseurs, a dans un premier temps propagé une propagande contre Kameldine Fekhar l’accusant d’être à l’origine des heurts, avant de procéder à son arrestation en compagnie d’une trentaine de Mozabites le 9 juillet 2015 à Tagherdayt.
En plus de la diversion que le DRS veut créer avec cette arrestation, c’est une occasion également pour lui d’user d’autres moyens, plus musclés, pour exercer des pressions sur Kameldine Fekhar afin qu’il mette fin à son action sans quoi il sera jeté en prison.
Mais tout cela, c’est sans compter sur le soutien dont Kameldine Fekhar bénéficie. Tout d’abord, la population mozabite ne laissera jamais tomber un des siens. Cette arrestation de personnes innocentes dont le seul tort est d’être des Mozabites, ne laissera personne indifférent. Mais il y a également la solidarité amazighe. L’ensemble du monde militant amazigh ne laissera passer cette arrestation. Cette arrestation permettra non seulement de mobiliser les Mozabites mais également l’ensemble des milieux militants amazighs à travers Tamazgha mais aussi des différents pays où la diaspora amazighe est installée (France, Amérique du nord, etc.).

Cette arrestation arbitraire nous permettra aussi de pointer la nature du régime algérien et porter ses pratiques anti-amazighes, anti-démocratiques, dignes d’un régime dictatorial, auprès des instances internationales même si ces dernières sont acquises à ce régime qui bénéficie du soutien des puissances qui l’instrumentalisent. Il bénéficie surtout du soutien de la France qui l’a mis en place et qui l’accompagne dans son projet d’éradication de l’Aamazighité.

Aujourd’hui, même si la période estivale n’est pas favorable à l’action militante, une mobilisation s’est mise en place pour dénoncer l’arrestation de Kameldine Fekhar et ses camarades et exiger leur libération. En Kabylie, en région parisienne, au Canada ou encore à Tamazgha occidentale, des actions sont menées.
Deux pétitions ont été également lancées pour demander la libération de Kameldine Fekhar et ses camarades mozabites.

Les militants mozabites arrêtés par le régime algérien ne doivent pas être abandonnés et une large mobilisation en leur faveur doit se mettre en place. Il faut renforcer et rejoindre les actions et initiatives déjà mises en place [1] et, pourquoi pas, initier d’autres actions.

La Rédaction.

Signer les pétitions pour la libération de Kamaldine Fekhar et ses camarades.

- Pétition 1 (Sur Avaaz.org à l’initiative du CAF)


- Pétition 2 (Sur Mesopinions.com, à l’initiative de Mohand bakir)

Notes

[1En région parisienne, le Collectif des Amazighs en France (CAF) mène des actions et semble assurer une veille à ce sujet.

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
1
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.