Accueil > Actualité > Non à l’agression des Touaregs de l’Azawad
Non à l'agression des Touaregs de l'Azawad
Pétition pour dénoncer l’alliance internationale contre les Touaregs
mercredi 13 juin 2012
par Masin
Face à l’unanimité d’une communauté internationale qui complote afin de mater la résistance touarègue, Imazighen à travers le monde ainsi que tous ceux qui sont épris de justice et de liberté ne peuvent rester indifférents. Il n’est pas possible de rester spectateur d’une intervention militaire dans l’Azawad sous couvert des Nations Unies. Notamment lorsqu’on sait que cette guerre est totalement injuste ! Ce n’est pas en faisant la guerre aux Touaregs qu’on pourra combattre AQMI.
C’est pourquoi une mobilisation internationale contre cette injustice est plus que nécessaire. Nous publions ci-après une pétition lancée par Tamazgha qui dit "Non à l’intervention militaire dans l’Azawad" et qui plaide pour le respect du droit à l’autodétermination du peuple touareg.

Photo : Ferhat Bouda


Non à l’intervention militaire dans l’Azawad
Pour le respect du droit à l’autodétermination du peuple touareg

Nous, signataires de cette pétition, suivons attentivement les luttes démocratiques et laïques menées par les Touaregs de l’Azawad (ex Nord du Mali). Nous sommes inquiets des évolutions récentes dans l’Azawad et tenons à mettre en garde la communauté internationale, et en particulier la France (membre du Conseil de Sécurité des Nations-Unies) et l’Union Africaine (initiateur du funeste projet d’intervention militaire), quant à une éventuelle intervention militaire dans l’Azawad. Que l’ONU et l’UA apportent la paix et le respect du Droit des peuples à l’autodétermination (Charte des Nations-Unies) !

De l’Azawad

Commençons par un chiffre effarant.
Depuis son indépendance, le Mali a vu sa population doublée (elle est passée de 7 à 14 millions d’habitants) ; tandis que la population de l’Azawad a dramatiquement stagné à 500 000 habitants. Cette donnée froide montre à elle seule, la politique génocidaire de Bamako envers une partie de la population de ce pays.

Les revendications ancestrales d’autodétermination des populations de l’Azawad ont été moult fois démontrées et appuyées par la population de l’Azawad (en 1958 et en 1991 par exemple).

De bonne composition, les Touaregs ont invariablement montré leurs bonnes volontés en vue d’une solution négociée et pacifique, mais rien n’y fit.

La précédente révolte de 1991 s’est conclue en 1993 par l’engagement de l’Etat du Mali à une reconnaissance d’une large autonomie de l’Azawad appuyée par la mise en place d’un plan de développement du Sahel.
Ces accords dits d’Alger (1993) n’ont pas été suivis de faits.

Cela fait dix-neuf ans que la situation se dégrade dramatiquement.

Les Touaregs reprirent la lutte armée le 17 janvier dernier, libérèrent l’Azawad et proclamèrent l’indépendance du pays le 6 avril 2012.

Cette proclamation d’indépendance de l’Azawad n’a malheureusement pas été entérinée par la France. Nous le déplorons mais espérons que le gouvernement français issu de la nouvelle majorité présidentielle reconsidère la position de la France.

De la situation et des forces en présence en Azawad.


Que recherchent les Touaregs ?

Les populations locales aspirent à vivre dignement et sans tutelle aucune. Elles veulent prendre en main leur destinée, et leurs dirigeants ont maintes fois affirmé être disposés à des entreprenariats politiques et économiques avec les pays démocratiques, en particulier la France, notre pays. Malheureusement il nous semble que la France se recroqueville sur son passé éculé et colonial.

Quels sont leurs soutiens ?
Ils viennent essentiellement de la communauté berbère dont Tamazgha est l’un des relais les plus importants.

En Afrique du Nord le soutien s’est ouvertement affirmé par de grandes manifestations en Kabylie et à Casablanca. Les Berbères libyens n’ont pas été en reste.
En Europe, le gouvernement Catalan est saisi pour la reconnaisse officielle de l’Azawad.

Quels sont les obstacles internes ?
Ils se résument en deux points :

- Les intérêts des narco-trafiquants dont bénéficie la nomenclature de l’armée malienne.
- Et depuis peu la menace islamiste et notamment Ansar Dine largement aidée par le pan-jihadisme international.


Quels sont les obstacles externes ?

- Il y a d’abord la nouvelle junte malienne qui rappelle les sombres années staliniennes.
- Ensuite, il y a la Cédéao largement influencée par des politiques de type « Françafrique »
- Enfin, il y a Alger dont certains milieux rejettent la question d’un Etat berbère voisin.

Qu’a la France à gagner en aidant les Touaregs ?

Tout !

- Politiquement d’abord : elle pourra se repositionner dans la région avec ses valeurs laïques et démocratiques assumées du reste par le peuple et l’élite Touaregs.
- Économiquement ensuite : les partenariats ne sauront qu’être fructifiant entre entités libres et stables. Une communauté de valeurs démocratiques et d’intérêts économiques pourra être mise en place.

Aujourd’hui cette région du monde est bloquée faute d’un soutien franc et tranchant de la part de la France. Les Touaregs laïcs et démocrates sont majoritaires en Azawad. Aidons-les à parachever ce premier pays libre, laïc et démocratique de l’Afrique du Nord.

Irrévocablement pour la paix et le droit à l’autodétermination !
Nous sommes tous des Touaregs !

Paris, le 13 juin 2012.




Pour signer la pétition adressez nous, à tamazgha.paris gmail.com, les éléments suivants :

Nom, prénoms, Profession (fonction), Ville et pays de résidence, éventuellement un numéro de téléphone (facultatif).

Vous pouvez également utiliser le formulaire en ligne ci-dessous.

Inutile de nous communiquer des pseudonymes !



Articles dans la rubrique :

Actualité
17/04/17
0
Un collectif de cinq associations appellent à un rassemblement pour commémorer le Printemps (...)

Lire l'article

30/03/17
0
Il n’a pas fallu grand-chose pour que les habitants de Gsar Ouled Debbab, au sud de la Tunisie, (...)

Lire l'article

18/03/17
0
Des étudiants de la section berbère à l’Inalco organisent une journée "monde berbère" intitulée "Les (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


9 Messages

  • Non à l’agression des Touaregs de l’Azawad 14 juin 2012 10:34, par amchiche

    azul
    le MNLA doit travailler avec l etat d israel et croyez moi c est la vrai porte de secours.

    c est vraiment la derniere solutions et la bonne aussi.arretez de perdre votre temps a tourner au tours du pot.

    ISRAEL ce petit pays qui enchaine des victoires depuis 1948 ,merite le respect .
    thanmirt

    repondre message

  • Non à l’agression des Touaregs de l’Azawad 14 juin 2012 11:33, par Tifirelest

    Les gnous arabo-musulmans et la France contre l’humanité kabyle, touareg, amazighe et juive

    Pourquoi la communauté internationale n’agresse-t-elle pas tous les faux Etats coloniaux et terroristes arabes fabriqués de toutes pièces sur des terres non-arabes et dont les peuples sont non-arabes(l’Algérie, la Maroc, la Tunisie, la Sahara Occidental, le Mali, le Niger, la Palestine etc.) par la France.

    Pour la Palestine reconnue internationalement, je souhaite réveiller un secret de polichinelle.

    La Palestine est créée pour uniquement garder les troupeaux de gnous arabo-musulmans, qui respirent une haine bestiale, barbare contre les Juifs, les Amazighs et le reste de l’humanité opposés aux diktats du règne animal d’Allah, dans leur écurie nauséabonde, le monde arabo-izzaniste.

    Vive le peuple touareg libre et indépendant !!!!!!

    repondre message

  • Non à l’agression des Touaregs de l’Azawad . 14 juin 2012 11:36, par firmus
    Non a l intervention militaire contre le peuple Amazigh de l Azawad qui est plusieur fois milenaire .Non a la destruction d une culture qui date de plus de 3 miles ans et qui est un patrimoine mondiale.

    Voir en ligne : Non a l agression des touaregs

    repondre message

  • Non à l’agression des Touaregs de l’Azawad 16 juin 2012 06:41, par La Mecreante !

    2e réaction de l’ONU :

    http://www.20minutes.fr/ledirect/954445/mali-onu-ecarte-instant-invervention-militaire

    ce journal classe cette dépêche de Reuters sou la rubrique "Sport"... LOL

    repondre message

    • Se-porc 20 juin 2012 15:31, par un-passant
      Ben ... c’est qu’y va y avoir du sport ! La Mecreante, on s’est tous fait piéger ! La vérité est qu’un muz reste un muz, on le voit partout : Egypte, Libye, Tunisie, Syrie bientôt. Ils virent les bonnes vielilles dictatures militaro-mafio-ché-pas-quoi pour les remplacer par la pire des maladies incurables, le sida vert. Alors, aZZawad ou pas, ils piquent du nez 5 fois par jour, c’est pas demain qu’y vont changer !

      repondre message

      • Se-porc 21 juin 2012 14:38, par La Mecreante !

        salut à toi, un-passant (que j’espère sans souci...)

        Tout ce que tu dis est juste.

        ce qui m’emmerde vraiment ce matin c’est celui qui a donné l’interview à Masin et qui se lâche au milieu de la conversation pour dire : "l’islam est la religion des Azawadiens"...

        le discours du départ était « un État laïc »... Un tel État ne se mêle pas de la religion des gens ! Donc...

        Imagine seulement 2 minutes Ferhat Mehenni en train de claironner partout que la muZlimerie « est la religion de la Kabylie »... De quoi je me mêle !... (LOL)

        repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.