Accueil > Actualité > Quatre chrétiens condamnés en Kabylie
Kabylie
Quatre chrétiens condamnés en Kabylie
Le tribunal de Larbâa n’At Yiraten rend sa décision au sujet de l’affiar des chrétiens du village At Âtelli.
dimanche 19 décembre 2010
par Masin
Deux mois de prison avec sursis à l’encontre de trois prévenus, une peine de trois mois de prison avec sursis assortie d’une amende de 10.000 dinars pour le quatrième prévenu.

Lors de l’audience du 28 novembre devant le tribunal de Larbâa n’At Yiraten, le procureur de la république algérienne a requis une année de prison ferme à l’encontre des quatre membres de la communauté chrétienne protestante du village At Âtteli à qui il a été reproché la constitution illégale d’un lieu de culte. A l’encontre de Mahmoud Yahou, il a requis, en plus, une amende de 20.000 dinars pour avoir hébergé illégalement une personne étrangère.

Le procureur s’est appuyé sur l’article 13 alinéa 3 de l’ordonnance n° 06-03 du 28 février 2006 fixant les conditions et règles d’exercice des cultes autres que musulmans qui puni "d’un emprisonnement d’un an à trois ans et d’une amende de 100.000 dinars à 300.000 dinars quiconque prêche à l’intérieur des édifices destinés à l’exercice du culte, sans être désigné, agréé ou autorisé, par l’autorité religieuse de sa confession, compétente, dûment agréée sur le territoire national et par les autorités algériennes compétentes.".

La décision mise en délibérée pour le 12 décembre 2010 est donc tombée, et ce sont des peines de deux et trois mois de prison qui ont été retenues par le tribunal de Larbâa n’At Yiraten à l’encontre des quatre protestants d’At Âtelli.

L’audience a déjà fait l’objet deux renvois ; le premier renvoi au 5 novembre 2010, et le deuxième au 28 novembre 2010 pour non présence d’un témoin (de l’accusation).

C’est en application de l’article 13, alinéa 3, de l’ordonnance sus-citée que le tribunal de Larbâa n’At Iraten s’est appuyé dans son jugement rendu le 12 décembre 2010.

Ainsi, Abednour Raïd, Nacer Mokrani et Idir Houdj ont écopé d’une peine de deux mois de prison avec sursis, quant à Mahmoud Yahou, lui, il a écopé d’une peine de trois mois de prison avec sursis assortie d’une amende de 10.000 dinars pour avoir hébergé illégalement une personne de nationalité étrangère.

Les quatre prévenus, ainsi condamnés, ont décidé de faire appel de cette décision. Même si les peines sont "minimes", ils attendent la relaxe et c’est une question de principe pour eux. C’est pourquoi ils sont déterminés à aller jusqu’au bout et montrer qu’ils sont tout simplement victimes de l’arbitraire des autorités algériennes et d’une machination visant à les intimider et à les empêcher de pratiquer librement leur culte.

Notons, par ailleurs, que les citoyens de Larbâa n’At Yiraten, notamment les Chrétiens parmi eux, exigent l’abrogation de cette loi (ordonnance) qui restreint les droits des pratiquants de cules autres que musulman. Ils l’ont exprimé sur des banderoles et dans leur slogans lors du rassemblement qu’ils ont organisé le 28 novembre 2010, jour de l’audience, devant le tribunal de Larbâa n’At Yiraten.

Tout cela illustre l’hégémonie de l’islam dans cette région du monde où l’Etat en place - un Etat, par ailleurs, illégitime - se déclare de religion musulmane et œuvre de toutes ses forces et par tous les moyens pour achever le projet d’islamisation totale des citoyens. Et si on rajoute à cela son projet d’arabisation totale, comment ne pas parler d’impérialisme arabo-musulman !?

Affaire à suivre....

La Rédaction.



Voir une vidéo du 28 novembre 2010, jour du procès des quatre protestants


Procès des Protestants d’At Âtelli
envoyé par Tamazgha_Paris.



A observer cette vidéo, l’on se rend compte que musulmans ou chrétiens, les Kabyles ont du mal à se défaire de leur machisme... Reste à voir si les agnostiques et les athées proposent mieux à ce sujet !!!

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


12 Messages

  • Quatre chrétiens condamnés en Kabylie 19 décembre 2010 19:40
    Tout d’abord, un grand merci à Tamazgha ! Pas évident de diffuser en ces temps l’anathème. Bon sang ne saurait mentir. La vidéo, m’engendre un sentiment mi-ocre, mi-espoir quelque part. Un germe ? izirmad comme a dit Lounès ? Mais aigre in finé. Car le fondement kabyle est plus fort encore que les religions. La nation kabyle (oui, je l’affirme !) s’en trouve encore réduite à s’accrocher à ce qu’elle peut. Aujourd’hui en tout cas. Demain la lumière salvatrice, ou les ténèbres des caveaux ? That is comme dit un ami. Tannemirt
  • Quatre chrétiens condamnés en Kabylie 20 décembre 2010 05:50, par Eponine

    Ils donnent l’ impression d’une grande force, j’espère qu’à la longue ils ne deviendront pas aussi chiants que les Arabos-musulmans.

    Sinon c’est vrai que sur toutes les vidéos que j’ai vues jusqu’à maintenant sur les chrétiens de Kabylie, il y avait beaucoup plus de femmes et beaucoup d’activités sont mixtes.. A part la présence d’une seule, il se dégage un aspect hyper viriliste de cette manifestation qui m’inquiète un peu. Est-ce peut-être à cause d’un risque élevé de danger qu’elles ne sont pas là ? Du coup la présence d’une seule fait un peu coup de com. Pourtant beaucoup de femmes d’Algérie ont depuis longtemps montré un grand courage et une grande détermination dans leurs manifestations contre les forces obscures.

  • Quatre chrétiens condamnés en Kabylie 20 décembre 2010 17:08, par Amazigh n Tizi n Imnayen

    C’est quoi ce putain de pouvoir.
    Ur negi Imunslghen

    Un nouveau printemps noir va commencer

    • Quatre chrétiens condamnés en Kabylie 20 décembre 2010 19:08, par wali

      On ne peut qu’être solidaire de ces chrétiens courageux .
      Ils ont le doit de vivre leur culte n’en déplaise au pouvoir uniciste arobomuz d’Alger.

      Aujourd’hui ,sachez vous n’êtes pas seuls..sortez, bougez ,plus besoin de vous cachez pour prier..

  • Quatre chrétiens condamnés en Kabylie 21 décembre 2010 14:23, par Saga des Gémeaux

    Pendant qu’en France les muslims disposent de lieux de "culte" pour leurs "croyances", en Kabylie l’Etat colonialiste algérois condamne 4 chrétiens pour avoir voulu prier sans aucune gêne. France fille aînée de l’Eglise catholique réveille-toi si tu ne veux pas devenir mahométane. Tes frères et soeurs de Kabylie, "d’Algérie", de Tamazgha occidentale et des autres pays sous la tyrannie du chamelier pédophile de la péninsule attendent que tu puisse les protéger. Kabyles cessez de pratiquer les rites débiles de la péninsule arabique, libérez-vous de l’emprise totalitaire que le pédophile a mis en place et redécouvrez vos véritables origines spirituelles et religieuses.

    Saga des Gémeaux

  • Quatre chrétiens condamnés en Kabylie 21 décembre 2010 15:58, par La Mécréante !

    machisme...

    tous ces gars-là reviennent de loin... on peut déjà dire "ouf !" pour eux. ils ont bravé l’école ângérienne et les délires des madrasas.

    si les femmes les veulent autrement que machistes elle doivent éduquer leurs garçons dans ce sens. ce sont elles qui "fabriquent" les machistes. ceci est valable pour toutes les Méditerranéennes.

    on peut présumer aussi que cette manif de soutien n’était pas interdite aux femmes... La vraie question serait plutôt : où sont-elles ?...

    PS : comme ils ont interjeté Appel : bonne chance les gars !

    • Quatre chrétiens condamnés en Kabylie 25 décembre 2010 00:01

      Elles gèrent certainement les arrières et préservent les enfants en cas de grosse répression, ce qui n’est pas déshonnorable. Le problème c’est qu’on a l’impression qu’elles font rien. Et puis est-ce que toutes les chrétiennes de cet endroit sont déjà en charge d’enfants ?

      Autre question, la vidéo s’attarde, ce qui est normal, sur les chrétiens manifestant et chantant le nom de Jésus. Est-ce que, dans les diverses mobilisations qu’il y a en Kabylie pour ce genre de questions, il n’y a que les chrétiens qui se mobilisent. Pour les problèmes de non jeûneurs, je sais que c’est beaucoup plus large, mais là ? Je sais qu’il y a nombre de Kabyles qui demandent la liberté religieuse, de conscience, de pratique, mais sur le terrain ?

      • Quatre chrétiens condamnés en Kabylie 25 décembre 2010 19:45, par La Mécréante !

        « Je sais qu’il y a nombre de Kabyles qui demandent la liberté religieuse, de conscience, de pratique, mais sur le terrain ? », dites-vous.

        ce que je constate plutôt, c’est qu’ils la prennent cette liberté ! et ils ont bien raison !

        pourquoi "demander" ? et puis quoi encore !

        ce qui est certain est que dans leurs réunions de prière il n’y a pas de prêches qui en appellent au meurtre et aux tueries.

        • Quatre chrétiens condamnés en Kabylie 26 décembre 2010 13:10

          Je suis d’accord avec votre post dans l’ensemble, mais je voulais savoir s’il y avait des Kabyles non chrétiens qui avaient participé à cette mobilisation, ce qui serait un +.
          Pour les mobilisations en faveurs des non-jeûneurs il y avait une très large mobilisation de la population, des associations, des partis..

          Sinon il est vrai que j’ai une petite réserve sur certaines branches du protestantisme où les gens peuvent être très puritains, psychorigides etc...

          Mais il reste certain à mon avis que le maximum de gens doivent s’unir pour desserrer l’étau de la dictature du pouvoir et des menées salafisantes. Je trouve que les habitants d’Aghribs ont fait également un excellent boulot. Maintenant qu’ils ont leur mosquée rénovée et s’il y a aussi des chrétiens à Aghribs, ce serait le top s’il y avait aussi une église. Il paraît que c’est en projet mais comme j’ai vu ça sur un commentaire de Youtube, je ne sais pas trop. Et les autorisations de lieux de culte non musulmans dépendent je crois du pouvoir central.