Accueil > Actualité > Saint-Etienne : atteinte à la mémoire de Lounès (...)
Saint-Etienne : atteinte à la mémoire de Lounès Matoub.
samedi 14 octobre 2017
par Masin
Même en France l’Etat algérien agit en vue de récupération de la mémoire Lounès, dans le seul but de la souiller. Mais cet Etat peut-il agir sans la complicité d’acteurs qui prétendent agir en faveur de Tamazight ?



Ce samedi 14 octobre a eu lieu à Saint-Etienne le dépôt d’une gerbe de fleurs à l’Allée Matoub Lounès [1] près Parc François Mittérand en présence d’élus de la mairie de Saint-Etienne, des membres de l’association Numidya, de Nadia Matoub et de nombreuses personnalité kabyles. Ce dépôt de gerbes de fleurs en la mémoire de Lounès Matoub a lieu dans le cadre de la première édition de la Biennale amazighe organisée par l’association Numidya en partenariat avec la mairie de Saint-Etienne dont les activités ont lieu du 12 au 14 octobre. Nadia Matoub en est la marraine.

Jusque-là tout va bien et on ne peut que se réjouir qu’un association amazighe puisse mettre à l’honneur la culture amazighe et que la Mairie de Saint-Etienne, convaincue certainement par l’association Numidya, soutienne un tel évènement. Mais voilà que lors de la cérémonie qui a suivi le dépôt de la gerbe de fleurs et après la prise de parole de Nadia Matoub, de l’adjoint au maire de Saint-Etienne et de la présidente de l’association Numidya, cette dernière, et à la surprise de nombreuses personnes, donne la parole au vice-consul d’Algérie à Grenoble. Mais qu’est-ce que vient faire dans une cérémonie en l’honneur de Lounès Matoub un représentant de l’Etat algérien l’Etat qui l’a tué, un Etat qui a, depuis son existence, combattu l’Amazighité, un Etat qui meurtri la Kabylie, un Etat qui, au quotidien, verse dans la chasse aux Kabyles qui tiennent à leur dignité et qui se battent pour la libération de la Kabylie, un Etat qui s’attaque à tout ce qui symbolise l’Amazighité sur ce territoire qu’il détruit depuis plus d’un demi-siècle ?

Jointe au téléphone, Nadia Matoub dit être scandalisée par cette mascarade. Alors qu’elle marraine de l’évènement culturel, elle dit ne jamais avoir été informée de la présence de représentants institutionnels autres que les élus de la Mairie de Saint-Etienne. Ayant été mise devant le fait accompli, et ne pouvant cautionner une telle mascarade, elle n’entend pas laisser passer cette tentative de récupération de la mémoire de Lounès Matoub par l’Etat algérien.

Si l’Etat algérien est dans son rôle, si la mairie de Saint-Etienne peut trouver un intérêt à la présence de représentants de l’Etat algérien à cet évènement, mais comment se fait-il que l’association Numidya, organisatrice de l’évènement, accepte une telle atteinte à la mémoire de Lounès Matoub ?

La Rédaction.

Notes

[1L’Allée Matoub Lounès à Saint-Etienne a été inaugurée en 2015.

Articles dans la rubrique :

Actualité
10/11/17
0
A l’initiative du Collectif de solidarité avec le peuple catalan, une réunion publique s’est tenue (...)

Lire l'article

09/11/17
0
Face à la complicité des Etats de l’Union européenne dans le projet de répression espagnole en (...)

Lire l'article

03/11/17
0
Di tegnitt-agi anida Kaṭalunya tettnaɣ ɣef tlelli-ynes mgal adabu n Ṣbenyul ixsen ad tt-irkeḍ yerna (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


4 Messages

  • Que pouvait dire un représentant de la clique qui tient par la force le pouvoir en Algérie ?
    S’il venait pour appuyer à la limite l’ouverture d’une enquête pour élucider l’assassinat de Matoub ? Pourquoi pas ? Les responsables de Numidya sont ils interpellés sur cette forfaiture et que disent -ils ?

    Il y a une baisse de la vigilance dans tout le tissu associatif amazigh. Beaucoup d’associations sont malheureusement squattées par des individus ayant des liens plus qu’avérés avec les autorités algériennes, via les représentations consulaires.
    Et la proximité avec les institutions officielles en France fait également beaucoup de mal à la manière de concevoir la lutte pour l’émancipation des peuples amazigh.

    repondre message

  • Ces dernières années, Les autorités Algériennes, ce diable, tentent de récupérer tous les événements liés aux Berbères, en général et, à la Kabylie en particulier. C’est pire que la récupération. Mais cette récupération se fait toujours avec la complicité de "militants" de ces mêmes associations, soit parce que manipulés et ignorants la réalité Algérienne, soit parce que complices volontiers. Les associations Berbères en France sont aisément manipulables hélas.

    repondre message

  • Hélas beaucoup d’associations ne sont là que dans une perspective folklorique, elles courent souvent derrière des subventions. Ceux qui sont a la tête de ces associations manquent cruellement de conscience politique. Les Kabyles doivent faire attention de ne pas accepter d’être manipulés par des associations créés et subventionnés en sous main par les service d’intox Algériens.

    repondre message

  • matoub est mort pour que l’Etat algerienne corrompue soit dénnoncé par une chonson qui les a ebranlés dans leurs âmes ,une chonson de l’hymne national qui a chancher les parole est laissé la même muisque,lounes chante la trahison de ce pouvoir dans le reflet dit je jure lui dis trahison,oui malika,matoub surement est mort par ses fréres(probables)en dit quant un arabe veux tuer un amazigh il lui prépare un amazigh de faire la sale besogne,ou est ouldali el hadi qui est présent prés de la famille matoub dans le deuil ;ou est khalida et benyouns apres la mort de matoub,oui ils ont changés de drapeau,sont-ils deriere la mort de matoub ?Dieu le sait mais la question reste posé.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.