Accueil > Actualité > Situation explosive à At-Yiraten, en Kabylie
Situation explosive à At-Yiraten, en Kabylie
vendredi 18 octobre 2013
par Masin
Les populations de Larbâa n At-Yiraten (Fort National), en Kabylie, sont lassées des agressions de bandes de voyous originaires du village Zarzara, un village-bidonville qui a vu le jour suite à l’arrivée de populations arabophones dans la région. Ces populations sont arrivées à différentes époques et pour des raisons aussi différentes. Certaines, les plus anciennes, sont venues d’elles-mêmes cherchant du travail, d’autres encouragées par les autorités algériennes car cela s’inscrit dans son projet d’arabisation de la Kabylie y compris par le déplacement, dans les deux sens, de populations. C’est le cas, par exemple, des populations venues d’Elasnam (devenu Chlef) en 1980 : les autorités algériennes n’avaient pas, alors, trouvé mieux pour ces populations victimes d’un séisme que de les installer à Tizi-Ouzou dans des conditions inhumaines.


Toujours est-il que ces agressions répétées et qui durent depuis des années maintenant n’ont pas laissé les populations d’At-Yiraten indifférentes. La dernière en date est celle qui remonte au 6 octobre 2013 lorsque quatre ou six jeunes [1] de Larbâa n At-Yiraten ont été agressés à proximité du barrage de Taksebt par une bande de délinquants venus du village-bidonville. L’agression a été violente et les victimes ont été blessés ; l’un d’eux l’a été grièvement et il a été hospitalisé dans un état critique. Pour les populations d’At-Yiraten, c’était l’agression de trop. En effet, aussitôt, des citoyens se sont mobilisés et des affrontements avec les habitants du village-bidonville ont eu lieu, et certains étaient violents [2] ; la presse algérienne évoque des dizaines de blessés. A signaler que les autorités algériennes dont les forces policières et militaires sont présentes en force dans la région, comme partout en pays kabyle d’ailleurs, ont laissé faire et tout laisse à croire que la situation leur convient. Pour les affrontements du 10 octobre par exemple, même les médias algériens évoquent la lenteur de l’intervention des forces policières.

Les populations des bidonvilles d’Asif Aïssi se plaignent depuis des années des conditions inacceptables dont ils vivent notamment en matière de logement. Ils se sont, ces dernières années, maintes fois mobilisés pour faire entendre leurs revendications. Très souvent, leur mobilisation s’exprime par la fermeture de la route principale qui relie Larbâa n At-Yiraten à Asif Aïssi, ce qui pénalise bien sûr les populations d’At-Yiraten. Si les revendications des occupants des villages-bidonvilles sont légitimes, cela ne justifie en aucun cas les agressions que certains de leurs membres font subir aux habitants des villages voisins qui voient ainsi leur tranquillité menacée. Ce n’est pas aux Kabyles, dont les terres ont accueilli ces populations venues d’ailleurs, de payer les frais d’une politique d’abandon qui incombe au seul Etat algérien. D’ailleurs faudrait-il préciser que cette installation, en Terre kabyle, de populations "arabophones" est déjà menaçante dans la mesure où cela participe de cette politique d’assimilation par l’arabisation menée par l’Etat algérien dans ce pays qui dérange ? Et si nous supposons, et c’est plausible, que l’Etat algérien a organisé ne serait-ce qu’une partie de cette installation de bidonville en Kabylie, on peut légitimement imaginer que cet Etat anti-amazigh, décidé à en finir avec la Kabylie, laisse délibérément les populations de ces bidonvilles dans la misère et organise la délinquance de leurs jeunes pour susciter des situations comme celle qu’At-Yiraten vivent aujourd’hui : cela ne peut qu’arranger les affaires de la voyoucratie algérienne…

Si les populations d’At-Yiraten, et les Kabyles de manière générale, ont le devoir de défendre leurs intérêts et les protéger de toute menace d’où qu’elle vienne, ils se doivent aussi d’être vigilants et être à même de déjouer tout plan machiavélique les visant. Ils doivent agir intelligemment, mais avec fermeté, pour neutraliser toute menace quelle que soit sa nature et d’où qu’elle vienne.
Mais cela ne saurait suffire, car la menace, plutôt les menaces, sont permanentes. Tant que l’Etat algérien sévit, les menaces seront là ! Oui, car cet Etat est bâti sur la négation de l’amazighité. C’est un Etat, à l’instar de ses semblables voisins, qui est né (et il est encore jeune) pour renforcer et agrandir la "nation arabo-islamique" par l’éradication de l’authenticité. Et dans ces conditions, peut-on aspirer à la paix ou un quelconque épanouissement sans se débarrasser d’une telle entreprise ? Car toute autre démarche ne sera qu’une façon de repousser les échéances… et le temps n’est malheureusement pas en notre faveur...

La Rédaction.

Notes

[1Il faut dire que les informations ayant circulé à ce sujet étaient contradictoires et manquaient de précision. Certains avaient même évoqué un mort, ce qui ne semble pas être vrai.

[2En effet, le jeudi 10 octobre une grève générale a marqué la ville et un rassemblement devant la sous-préfecture de Larbâa n At-Yiraten a eu lieu pour dénoncer l’insécurité à laquelle sont livrées les populations. Lors du rassemblement, les plus jeunes parmi les présents ont décidé de marcher vers le carrefour d’Asif Aïssi, situé à quelques 25 km de Larbâa n At-Yiraten, et c’est sur le chemin que la situation a dégénéré et que, arrivés à hauteur du village-bidonville, certains des marcheurs voulaient en découdre avec les habitants de Zerzaza.

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


9 Messages

  • Situation explosive à At-Yiraten, en Kabylie 19 octobre 2013 05:47, par La Mecreante !

    - « Si les populations d’At-Yiraten, et les Kabyles de manière générale, ont le devoir de défendre leurs intérêts et les protéger de toute menace d’où qu’elle vienne, ils se doivent aussi d’être vigilants et être à même de déjouer tout plan machiavélique les visant. »

    Il fallait y penser avant de plonger, la tête en premier, dans "le djihad" pour :

    1)- le gourbi “démocratique et social dans le cadre des principes islamiques.”

    2)- “l’Unité” nord-africaine dans le cadre naturel arabo-musulman .”

    Il reste à présent à méditer (au coin du feu jusqu’à ce que mort s’en suive) l’étude de l’Historien Khaldoun : "un pays conquis par les arabes est bientôt ruiné"

    la suite ici :http://www.amazighworld.org/history/index_show.php?id=1819

    autre méditation : (Atatürk)

    - «  Depuis plus de 500 ans, les règles et les théories d’un vieux cheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de "prêtres" crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle… L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies  »

    - «  Les Arabes sont une nation sauvage aux habitudes de sauvagerie invétérées. En régime arabe, les sujets vivent sans loi, dans l’anarchie… L’anarchie détruit l’humanité et ruine la civilisation  ».

    repondre message

  • Situation explosive à At-Yiraten, en Kabylie 19 octobre 2013 10:09, par Saga des Gémeaux

    Le but de ce pouvoir abject n’est-il pas de minoriser les Kabyles dans leur propre pays, à l’instar de ce que fait la Chine communiste au Tibet ? Aujourd’hui on amène des populations arabophones en Kabylie, demain on stérilisera nos femmes (comme cela ce fait au Tibet sous occupation chinoise), et après-demain pour ceux et celles qui seront encore là, viendra ensuite l’extermination définitive.
    Et pendant ce temps-là que faisons nous ? Réponse : on se prostitue aux valeurs arabo-musulmanes. Nous n’avons que ce que nous avons mérité par ce que nous n’avons pas su, à notre honte, lutter pour notre patrie la KABYLIE.

    Saga des Gémeaux

    repondre message

    • Situation explosive à At-Yiraten, en Kabylie 19 octobre 2013 14:31, par Hend
      Azul,en parlant de revendications légitimes de ces arabes vous vous faites en quelque sorte leur porte-parole ou tentez sans doute maladroitement d’expliquer en partie leur attitude vis à vis des Kabyles. Il n’y a qu’une solution viable c’est le déplacement de ce chancre sans cesse grossissant ailleurs notamment dans les régions où sont originaires ces étrangers. Enfin il y a lieu de signaler que le véritable nom de Zerzara est Azerzar un toponyme berbère arabisé par ses habitants.Ce seul fait prouve s’il en est encore besoin la volonté de ces arabes de refuser et détourner .la culture et l’identité kabyles. Tnemirt Hend

      repondre message

      • Situation explosive à At-Yiraten, en Kabylie 20 octobre 2013 08:36, par La Mecreante !

        salut Hend,

        tu as mille fois raison !

        quand je lis : "revendications légitimes" pour la pourriture qui a défiguré la Kabylie de mes parents, je vomis tripes et boyaux et je me dis que c’est un arabylisé qui parle ainsi !

        Dans la Kabylie de mes parents il n’y avait pas même l’ombre d’un zarbi ! ils ne s’y aventuraient pas !

        Aujourd’hui ce son les kabyles, cul-entre-deux-chaises, et les trois neurones que leurs madrasas leur ont laissés qui pourrissent la Kabylie et, à terme, la tueront !

        Qu’ils arrêtent donc de chialer ! Qu’ils arrêtent donc d’accuser je ne sais qui au lieu de regarder leur idiotie en face !

        c’est leur ADN qui est daubé !

        repondre message

    • Situation explosive à At-Yiraten, en Kabylie 20 octobre 2013 09:02, par La Mecreante !

      Hello Saga des Gémeaux,

      si au moins il ne s’agissait que de "prostitution" !...
      Il s’agit de lavage de cerveau ! Il s’agit d’imbécilité ! Il s’agit de folie ! Il s’agit d’idiotie !

      Ils ont voulu être islamo-arabo-mahométans, ils le sont, c’est réussi, qu’ils se démerdent !

      et ces crétins continuent à instruire leur mioches dans l’idiotie chamelière. Qu’ils s’en démerdent sans nous gonfler avec leurs jérémiades de quémandeurs arabes !

      repondre message

      • Situation explosive à At-Yiraten, en Kabylie 21 octobre 2013 12:28, par AGWZUL

        Azul d’azizzan,

        Je suis des At Yiraten, et j’approuve totalement tes dires, hélas pour nous, il y a conjonction de deux aspects, l’arabisation baatiste corrélée à l’islam salafisée et nous récoltons ce que nous avons semés, nous n’avons sû ou pû séparer le bon grain de l’ivraie "aclim d’ukerfa".

        Les populations berbères arabisées sont peut être pires que les arabes eux-même, et bien que je ne partage pas tous les points de vues de Mass Ferhat, je pense que le temps de sanctuariser notre terre de Kabylie est arrivé, et par conséquent seule l’autodetermination de notre peuple amènera à notre indépendance, qui est l’impérieuse necessité afin de péréniser notre Identité, notre culture et notre langue.

        Le temps hélas joue contre nous, il faut s’activer pour l’indépendance de la Kabylie.

        Tanemmirt

        Agwzul

        repondre message

        • Situation explosive à At-Yiraten, en Kabylie 25 octobre 2013 11:29, par Mhend
          Azul a gma ulad nek d ayirat.Je ne partage pas tes analyses en tout cas en partie. Ikcem aadaw ar lhara et toi tu parles d’independance.!Tu es un naif ou tu n’as pas le sens des priorites.On est tombes tres bas et cela va continuer si on continue a se gargariser de mots et de slogans utopistes qui ont le merite de rendre le realite du jour moins dure et plus acceptable. L’urgence mon frere c’est d’agir AGIR !!!de se mobiliser autour de nos valeurs et de notre culture en recul constant , se donner les moyens petit a petit de s’autonomiser par des projets et des actions citoyennes autour de Comites de vigilance. On ne peut pas rester opposants a vie,ca mene au mur il faut un projet pour la Kabylie realiste mobilisateur applicable des aujourd hui.Il ne faut pas reproduire les erreurs du MCB dont le bilan en matiere de recueil de preservation et de diffusion de notre culture est proche de zero.... On n’arrive pas a neutraliser et chasser une poignee d’arabes voyous au coeur de la Kabylie et tu parles d’indrpendance

          repondre message

      • Situation explosive à At-Yiraten, en Kabylie 22 octobre 2013 10:56, par Saga des Gémeaux

        Azul La Mécréante,

        désolé de ne pas t’avoir répondu plutôt, mais je te remercie pour ton message. En effet ceux qui redemandent à ce que l’on raconte la fable du chamelier arabe, n’ont qu’à se démerder eux-mêmes. Comme le dit le psalmiste :"ils ont voulu la malédiction, celle-ci s’est attachée à eux". Donc ils n’ont pas à venir se plaindre, puisqu’ils ont voulu la peste arabo-islamique.
        Pour nous, non contaminés par la lèpre orientalo-islamique, la seule chose qui nous concerne c’est de défaire ce que les infiltrés des fameux "bureaux arabes" ont fait : c’est à dire rendre à la Kabylie sa vraie liberté.

        Saga des Gémeaux.

        P.S : sais-tu pourquoi Krim Belkacem l’infiltré de la France est devenu "nationaliste" ? Tout simplement parce que la France lui a refusé la fonction de garde-champêtre (c’est lui-même qui l’a dit en 1957). Nous avons plus de chefs depuis le XIXe siècle.

        repondre message

        • Situation explosive à At-Yiraten, en Kabylie 25 octobre 2013 18:48, par Hend
          Azul, tu es remplie de haine.Ton nom deja est tout un programme. Laisse-moi te dire que ce n’est pas par la haine et l’insulte qu’on defends ses idees. Oriente plutot ton energie vers des idees et propositions constructives c’est cela dont on a besoin pas d’invectives. On ne peut pas defendre des belles valeurs comme cela. Enfin, et pire tu te permets de salir le nom de Krim Belkacem au lieu d’avancer des idees pour contrer les arabes de l’oued Aissi c’est odieux !!! En agissant ainsi tu te fais objectivement l’alliee de ces voyous. Hend

          repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.