Accueil > Actualité > Tactac Youyou ! Vive Delanoë !
Satire
Tactac Youyou ! Vive Delanoë !
Interview imaginaire avec Bertrand Delanoë, Maire de Paris
vendredi 21 janvier 2011
par Masin
A l’occasion de Yennayer, Bertrand Delanoë, maire de Paris, a reçu, encore une fois, les Kabyles dans sa mairie. Il leur servit, comme de coutume, un discours plein de petits gâteaux et de boissons. Tout cela sous les youyous des quelques femmes kabyles folkloriquement parées pour la cérémonie. Insi profita de l’occasion pour monter sur l’estrade du maire et lui arracher le présent entretien.



Insi : Monsieur le maire !

B.D : Stena chwiya ! ("Attends un peu" en arabe benalienne.)

Les hommes de la CBF applaudissent et leurs femmes poussent des youyous pavloviens : Stena chwiya ! Tactac youyou, tactac youyou, tactac youyou youyou youyouuuuuuuuuuuuuu.....

Insi : Vous parlez toujours en arabe aux Kabyles ?

B.D : Arabe, Kabyle, c’est kifkif....

Insi : Bourricot !

B.D : Je n’ai pas dit ça.

Insi : Ainsi vous organisez chaque année Yennayer à la mairie de Paris ?

B.D : Oui, c’est devenu une tradition chez nous.

Insi : D’autres projets ?

B.D : Un grand centre culturel maghrébin avec une bibliothèque et une mosquée inchallah.

Les hommes et les femmes de la CBF : culturel ! Tactac youyou, tactac youyou, tactac youyou youyou youyouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu....

Insi : Waw ! Il ne manque plus qu’une zaouia et un centre de tir.

B.D : Comment ?

Insi :Non, non. C’est entre moi.

B.D : Je me disais aussi.

Insi : Quel sera le cadeau empoisonné pour cette année alors ?

B.D : Cette année, j’ai décidé de baptiser une grande place parisienne au nom d’une grande personnalité berbère.

Les hommes et les femmes de la CBF  : Berbère ! Tactac youyou, tactac youyou, tactac youyou youyou youyouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu....

B.D : continue : Un ami à moi. Un homme de dialogue.

Les hommes et les femmes de la CBF : Dialogue ! Tactac youyou, tactac youyou, tactac youyou youyou youyouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu....

B.D : Merci, merci. Ça me va droit au cœur !

Insi : Et à l’urne aussi.

B.D : Je baptiserai donc une grande place de Paris au nom de mon ami Mohammed Arkoun.

Les hommes et les femmes de la CBF : Arkoun ! Tactac youyou, tactac youyou, tactac youyou youyou youyouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu....

Insi : C’est qui ?

B.D : Un grand penseur de l’Islam qui a passé son enfance en Kabylie.

Les hommes et les femmes de la CBF : Kabylie ! Tactac youyou, tactac youyou, tactac youyou youyou youyouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu....

Insi : Ouyehya aussi a passé son enfance en Kabylie.

B.D : Je disais donc que c’est un grand penseur de l’Islam qui appelle au dialogue entre les Musulmans, les Chrétiens et les Juifs.

Insi : C’est plutôt une personnalité islamique.

B.D : Berbère j’ai dit.

Insi : En quoi ce dialogue concerne les Berbères ?

B.D : En tout cas, ça concerne beaucoup la France.

Insi : D’accord. Je comprends maintenant. Vous voulez mettre les Berbères en première ligne pour combattre l’intégrisme islamique en France.

B.D : Les Berbères sont des gens courageux !

Les hommes et les femmes de la CBF : Les Berbères ! Tactac youyou, tactac youyou, tactac youyou youyou youyouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu...

Insi : Toujours prêts à mourir pour les autres.

B.D : Les Berbères sont des gens pacifiques !

Les hommes et les femmes de la CBF : Pacifiques ! Tactac youyou, tactac youyou, tactac youyou youyou youyouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu...

B.D : Les Berbères sont des gens tolérants !

Les hommes et les femmes de la CBF : Tolérants ! Tactac youyou, tactac youyou, tactac youyou youyou youyouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu....

B.D : Vous pouvez passez au buffet maintenant.

Les hommes et les femmes de la CBF, après une avalanche interminable d’applaudissements et de youyous, se ruent sur le buffet municipal. Le maire profite de l’occasion et s’éclipse pour aller à la télé parler de sa Tunisie natale, des charmes de la langue arabe et de la grande civilisation de l’Islam. Pendant ce temps, les Kabyles de la CBF se goinfraient de gâteaux et de boissons. Insi range son carnet et son stylo et quitte la mairie en laissant à leur joie de buffet les partisans de "D acu ara neçç si jamais on devient un jour libres... a ddin rebb ?"

- Lire d’autres entretiens imaginaires

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


4 Messages

  • Tactac Youyou ! Vive Delanoë ! 24 janvier 2011 16:04, par Insi II

    "D acu ara neçç si jamais on devient un jour libres... a ddin rebb ?"

    ca résume tout. Merci Insi !

  • Tactac Youyou ! Vive Delanoë ! 24 janvier 2011 17:33, par Berbère
    Je suis tt à fait d’accord avec cette analyse. La CBF se prend pour la porte parole des berbères de France, alors qu’elle ne représente que 2 ou 3 personnes !!!
    • Tactac Youyou ! Vive Delanoë ! 25 janvier 2011 02:51, par La Mécréante !

      Hello Berbère !

      "CBF" c’est un truc, un machin quoi ! une nébuleuse qui "porte la parole" de que dalle !
      c’est la bergerie des zarabités qui s’est déplacée chez le Maire zarabe de Paris pour le flatter avec mille hululements de bédouins (ou plutôt hurlements de chacals).

      PS : n’oublie jamais que toute cette bande a salopé la mémoire de Matoub Lounès !

      quelqu’un a-t-il décroché la plaque d’infamie qu’ils lui ont collée dans le gourbi du zarabe Delanoë ?

      Tfou fellassen ! c’est tout !