Accueil > Actualité > Imider : même les enfants se mobilisent !
Imider : même les enfants se mobilisent !
samedi 29 septembre 2012
par Masin
Ce sont les écoliers des villages d’Imider qui se sont mobilisés pour dénoncer le traitement humiliant qui leur a été réservé par des autorités marocaines indignes de confiance. Autant dire des voyous. Des autorités qui ne connaissent que le mensonge et la ruse, incapables de tenir leurs promesses. Des autorités qui n’hésitent pas à jouer avec la santé d’enfants. Alors que leur Terre, avec ses mines d’argent, est l’une des sources de richesses de la monarchie allaouite, cette dernière n’est même pas foutue leur assurer des conditions humaines pour poursuivre leurs études. Peut-on qualifier cela par autre chose que "colonialisme". Et jusqu’à quant, en Afrique du Nord, nous accepterons ces humiliations qui nous sont imposées par des États anti-amazighs ? Quand-est-ce qu’allons-nous nous soulever pour en finir avec ces gouvernent et qui s’accaparent les richesses de notre pays ?

Ci-après la déclaration du Mouvement sur la voie de 96 à Imider rendue publique suite à la manifestation des élèves des villages d’Imider le 23 septembre et qui ont convergé vers le mont Alebban où se tient un sit-il depuis août 2011.

La Rédaction.





Déclaration



Ce sont, environ huit cents élèves qui ont pris part à une manifestation de protestation et de solidarité sur le mont Alebban où leurs parents tiennent depuis le mois d’août 2011 un sit-in de protestation regroupant des représentants des sept villages de la commune rurale d’Imider. Menée en bon ordre, sur une distance de quatre kilomètres, la marche qui concernait l’ensemble des collèges et du primaire est partie du centre de la commune pour rejoindre la route nationale n° 10 où s’est opérée la jonction avec les élèves venant des autres villages entourant la mine. Les élèves ont escaladé les hauteurs du Mont Alebban, devenu un symbole de la lutte pour la dignité, en scandant des slogans, entonnant des chants berbères et portant des affiches dénonçant la misère et les problèmes liés à l’enseignement après que la délégation provinciale de l’éducation nationale ait décrété la saison 2011/2012 "année blanche".
 
Après l’espoir né des promesses du délégué provincial de l’éducation nationale et du gouverneur lors d’une réunion qui a eu lieu le 31 août 2012 avec le comité de dialogue, représentant légitime de la population, les parents d’élèves ont autorisé les élèves à reprendre leurs études en signe de bonne volonté. Mais la réalité et l’entêtement des responsables ont achevé de briser les rêves de ceux qui pensaient enfin voir se dissiper les nuages obscurcissant l’avenir de la région. Malgré la richesse de celle-ci en ressources minérales, l’absence de transports scolaires inflige aux enfants du village d’Ikis, des marches harassantes de plus de deux heures, sur des chemins escarpées, pour se rendre à l’école. La pénurie de fournitures scolaires, la vétusté des infrastructures, le manque d’équipements, la faiblesse des effectifs des enseignants, la surpopulation des salles de classe (trois élèves par table) et son corollaire, la promiscuité des niveaux et des programmes enseignés et les qualifications professionnelles misérables des enseignants, sont autant d’insultes, de violences et d’injustices insupportables faites à nos enfants et, à travers eux, à toute la région pour ce qu’elle représente à nos yeux. C’est pour toutes ces raisons et pour d’autres, comme la solidarité avec les militants du Mont Alebban, injustement condamnés, qu’a été organisée cette marche. Les jeunes manifestants affirment leur détermination de mener aux côtés de leurs parents la lutte et ont menacé de boycotter l’année scolaire si la situation du système éducatif ne s’améliorait pas et si "l’accompagnement des élèves" pour une meilleure réinsertion ne se faisait pas conformément aux promesses qui leur ont été faites lors de la rencontre avec les responsables. Après avoir mené des ateliers de discussions pacifiques à ciel ouvert sur le mont Alebban, les élèves ont repris le chemin du retour accompagnés de leurs parents en confiant à leurs frères aînés le soin de poursuivre la lutte entamée voilà plus de treize mois, par ceux d’Imider.


 
Imider, Alebban, le 24 Septembre 2012.

Mouvement Sur la Voie de 96 - Imider

Vidéo de la manifestation :




photos de la manifestation












Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


6 Messages

  • Imider : même les enfants se mobilisent ! 29 septembre 2012 13:31, par Aylan
    On est de tout coeur avec vous !! Les régimes arabo islamiques d’Afrique du nord sont les plus bêtes et les plus sadiques de toutes les dictatures que la terre ait connues !!

    repondre message

  • Imider : même les enfants se mobilisent ! 2 octobre 2012 19:43, par Aksil
    Imazighen = Akal ( la terre) + Awal ( la langue) + UZZZZZZZZAL (les armes)

    repondre message

  • Imider : même les enfants se mobilisent ! 10 octobre 2012 14:51, par staicka
    Je ne comprends pas pourquoi on implique les enfants dans ce conflit ??

    repondre message

    • Imider : même les enfants se mobilisent ! 17 janvier 2013 09:19, par Hammou Outmazirte
      dans nôtre société amazigh les enfants ne se gardent pas loin des problèmes de leurs parents, familles et villages car la conscience et la responsabilité s’apprennent et s’exerce à l’enfance. On ne veut pas des enfants et adolescents maintenus loin de la responsabilité comme on est habitué dans les sociétés occidentales. Nos enfants vivent et jouissent pleinement de leur enfance et, au même temps, ils s’entrainent au compromi personnel comme hommes et femmes du futur.

      repondre message

  • Imider : même les enfants se mobilisent ! 10 octobre 2012 20:06, par lurcher
    C’est tout a fait normal et logique que les enfants soient impliques dans tout ce qui touche leurs parents et leurs aines. Ces enfants dependent de la situation financiale de leurs parents.Tout ce qui touche a leurs parents, les touche eux aussi. Si leurs parents mangent que de l’eau et du pain, les enfants mangeront pareil. Si les parents habitent dans des bidonvilles et souffrent de froid, les enfants partageront la meme souffrance que leurs parents. Donc voila a qu’el point c’est logique que ces enfants se trouvent impliques dans ces evenements. C’est le devoir et le concerne de tous les marocains pas que celui des enfants de Imider. Bravo les enfants, bon courage c’est le present de vos parents et le votre qui est touche et pire encore c’est votre education et future les enfants.

    Voir en ligne : meme les enfants se mobilisent

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.