Accueil > Actualité > Le Congrès national amazigh libyen dénonce le gouvernement
Le Congrès national amazigh libyen dénonce le gouvernement du CNT
samedi 26 novembre 2011
par Masin
Dans un communiqué rendu public le 24 novembre à Tripoli, le Congrès national amazigh libyen (CNAL), qui représente l’ensemble des Imazighen de Libye et dont se reconnaissent l’ensemble des Conseils locaux, dénonce l’attitude discriminatoire du CNT et de son nouveau gouvernement provisoire.

Le communiqué du CNAL vient donner écho au sentiments de l’ensemble des Imazighen de Libye qui se sentent marginalisés par l’annonce du nouveau gouvernement provisoire du CNT. Ainsi Imazighen rejettent le gouvernement provisoire du CNT et retirent leur représentants de ce dernier et entendent poursuivre leur combat pour que cesse l’injustice en terre amazighe.

Nous publions ci-après le communiqué du Congrès national amazigh libyen.

La Rédaction.





Communiqué du Congrès national amazigh libyen

- Considérant que la composition du nouveau gouvernement provisoire annoncé, le 22 novembre 2011, par le chef du gouvernement libyen de transition, Abdel Rahim al-Kib, a été faite sur une base discriminatoire, excluant de façon délibérée tous les Amazighs de Libye des régions de Adrar n Infusen, Zouara, Ghadamès, Oubari, Ghat, Oujila ainsi que les Amazighs du Sud (Touaregs), lesquels Amazighs forment la composante essentielle de l’identité libyenne [Ndlr : les Amazighs sont les premiers habitants connus de la l’Afrique du nord] ,

- considérant également l’échec de la réunion, organisée mercredi 23 novembre 2011, entre une délégation représentant l’ensemble des Amazighs de Libye et Mustapha Abdeljalil, président du CNT, réunion qui s’est soldée par le rejet des demandes légitimes de la délégation,

le Congrès national amazigh libyen (regroupant tous les Conseils amazighs locaux du CNT), considéré comme l’unique représentant légitime de l’ensemble des Amazighs de Libye, déclare le gel de tout contact avec le CNT jusqu’à satisfaction des revendications légitimes des Amazighs qui se résument à :
1- la formation d’un nouveau gouvernement provisoire dans lequel deux ministères régaliens seront attribués à des Amazighs ;
2- la répartition équitable des portefeuilles ministériels entre les Amazighs et les autres régions libyennes ;
3- l’abrogation de l’article 1 de la déclaration constitutionnelle rendue publique le 3 août 2011 et la consécration de la langue amazighe comme langue officielle aux côtés de la langue arabe.

Par ailleurs, le Congrès national amazigh libyen décide ce qui suit :
1- le retrait de tous les représentants des Conseils locaux amazighs du CNT ;
2- la non-reconnaissance et le boycott du gouvernement Abdel Rahim al-Kib, illégitime et contraire aux déclarations même, de M. al-Kib avant sa formation, ainsi qu’aux principes de la révolution du 17 février ;
3- la poursuite des manifestations et des rassemblements pacifiques et démocratiques jusqu’à satisfaction des revendications légitimes des Amazighs ;

Enfin, le Congrès national amazigh libyen tient pour responsables devant l’Histoire, le CNT et M. Abdel Rahim al-Kib, quant aux conséquences que pourrait causer cette marginalisation qui vise les Amazighs.


Tripoli, le 24 novembre 2011.

Version anglaise du communiqué


Lire l’interview du Président du CNAL (octobre 2011) :

- Libye : Tamazight n’est pas négociable !

P.-S.

Le communiqué est traduit de l’arabe.

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

  • Le Congrès national amazigh libyen dénonce le gouvernement du CNT 26 novembre 2011 17:07, par La Mécréante !

    seule et unique solution : PAR-TI-TION !

    Imazighen + aaraven = une sauce qui ne prendra JA-MAIS ! cela n’existe pas et n’a jamais existé ! Nulle part dans l’univers !

    • S.O.S, un Etat fédéral !! 26 novembre 2011 19:25, par Yuba Amzwaru

      Normalement, et ce que j’ai cru depuis la révolution du 17, les Imazighn de Libye ont du recommander l’instauration d’un système fédéral à l’instar de l’Allemagne. Sous ce système, une coexistence entre deux Etats fédérés aura lieu. Mais se contenter d’un régime qui va donner aux Imazighn leurs droits dans un contexte pareille est de mystère.

      Les Imazighn eux seuls méritent un Etat démocratique où il se respectent les droits de l’Homme, notamment le droit à la diversité, la liberté et la dignité. Les HOMMES LIBRES n’ont pas plus, comme il ne l’ont jamais, besoin de tutoriel. Ils sont majeurs et ils doivent gérer leurs affaires comme ils veulent. Il est temps que jamais de s’occuper de soi-même.

      Le problème de ces pays, ou plutôt des présidents de post-révolution à Tammazgha est que ils gardent toujours la mentalité de leurs "ancêtres" de pouvoir. Qaddafi est parti mais sa pensée et sa manière de faire sont toujours là, avec les membre de CNT. Il ne faut pas seulement se débarrasser du Qaddafi, mais surtout de sa mentalité, de ses idées et de son époque !!

      Alors Libyens, soyons intelligents, et faisons de notre pays un exemple !!