Accueil > Actualité > Libye : massacre à huis clos.
Libye : massacre à huis clos.
dimanche 20 février 2011
par Masin

Nettoyage :
Des médias rapportent ce dimanche 20 février que plus de 200 manifestants qui exigent la démission de Kadhafi ont été tués samedi à Benghazi (Est), une ville qui serait sous contrôle total des manifestants.
Des hélicoptères de l’armée ont ouvert le feu sur les protestataires, provoquant plusieurs dizaines de morts. Certaines sources parlent de plus de 900 blessés. Le nombre de victimes serait supérieur à tous les chiffres avancés. Il semblerait que l’ampleur des massacres est sans précédent dans ce pays fermé depuis des années aux médias internationaux. 
Le compte macabre continue de s’alourdir depuis le début de la contestation. Les spéculations sur le nombre de morts ne cessent de grandir. Dans ce pays, gouverné d’une main de fer depuis quarante ans par un régime voyou et infréquentable, les « comités révolutionnaires » soutenus par des mercenaires des pays africains voisins ont entamé un nettoyage systématique.

Le massacre est une habitude pour ce régime impliqué dans des actions terroristes internationales et dans des crimes immondes. Habile, ce régime, dont les mains sont toujours entachées du sang, a réussi après des décennies d’« isolement » international à survivre politiquement et à passer du statut de voyou à celui d’un régime fréquentable et « protégé » par l’Occident.


Les raisons du silence de l’Occident :
Contrairement à la Tunisie et à l’Egypte, la communauté internationale semble tourner le dos à la situation chaotique qui prévaut en Libye. Les pays occidentaux ne disposent-t-ils pas de moyens de pression pour amener ce régime à cesser les massacres des civils ? Tout laisse à croire que l’Occident traitera Tripoli différemment pour plusieurs raisons. D’abord, le sous-sol libyen regorge de ressources considérables en hydrocarbures. Elles sont estimées à plus de 40 milliards de barils. Certaines sources avancent que 85 % de ce pétrole est acheté par des pays européens.

Deuxième raison, la Libye compte dépenser 30 milliards de dollars dans les prochaines années pour moderniser ses infrastructures de base. Les multinationales occidentales ne comptent pas laisser ce marché très juteux leur passer sous le nez. Il est clair qu’aucun pays ne s’aventurera pas à critiquer le régime libyen tant que ses intérêts viraux seraient « menacés ».
Troisième raison et non des moindres, la Libye collabore avec les pays occidentaux dans la traque des groupes terroristes, notamment d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) ainsi que dans le dossier de l’immigration clandestine. L’Occident a énormément besoin de la coopération du régime libyen dans la lutte anti-terroriste (que ce régime même encourage et finance). Rappelons que Kadhafi avait signé un accord en 2003 avec Washington en vertu duquel il s’engage à cesser tout soutien au terrorisme international, dont il était l’un des financiers. En contrepartie de cet engagement, les Etats-Unis n’appelleraient pas à un changement de régime en Libye.


Le combat continue :
Les Libyens sont déterminés à en découdre avec le régime voyou qui les opprime depuis des décennies. Ils l’ont prouvé en se sacrifiant pour leur liberté. En tant qu’Amazighs, il est de notre devoir de soutenir les Libyens afin qu’ils puissent se débarrasser de ce régime arabo-islamiste implanté sur cette partie de Tamazgha. Ce régime qui interdit jusqu’à l’usage de la langue amazighe et qui, à plusieurs reprises par le passé a usé de méthodes sanginiares avec Imazighen, doit disparaître une bonne fois pour toute.
Si l’Occident n’a pas compris que sa stabilité dépend d’une Libye démocratique et débarrassée de Kadhafi, alors … TANT PIS POUR LUI. L’histoire s’en souviendra.


Lhoussain Azergui

Fil de l’actualité sur Tamazgha.fr


Chantons avec Achini pour accompagner notre Révolution...
MP3 - 7.3 Mo

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

  • Libye : massacre à huis clos. 20 février 2011 20:08, par La Mécréante !

    Le terroriste Kadafi se permet de menacer l’UE !


    Manifestation : la Libye menace l’UE
    AFP-20/02/2011 - 17:21
    Les autorités libyennes ont convoqué un représentant de l’Union Européenne à Tripoli pour menacer de cesser de coopérer dans la lutte contre l’immigration si l’UE continue à "encourager" les manifestations dans le pays, a annoncé aujourd’hui la présidence hongroise de l’UE.

    "Jeudi, l’ambassadeur de Hongrie a été convoqué à Tripoli. Il lui a été signifié que si l’Union européenne continuait d’encourager les manifestations, la Libye suspendrait sa coopération en matière de lutte contre l’immigration illégale avec l’UE", a déclaré à l’AFP le porte-parole de la présidence hongroise de l’Union européenne, Gergely Polner. La Hongrie assure depuis le début de cette année et jusqu’à fin juin la présidence semestrielle tournante des 27.

    Après la convocation de l’ambassadeur hongrois, "les autres représentants européens à Tripoli ont reçu le même message", a-t-il ajouté. Il confirmait ainsi des informations du quotidien français Le Monde sur son site internet.

    Les autorités libyennes entendaient exprimer "leur mécontentement" à la suite d’un appel lancé mercredi par la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, au respect de "l’expression libre" dans le pays, confronté à une vague de contestation sans précédent depuis l’arrivée au pouvoir de Mouammar Kadhafi. Mme Ashton, par le biais de sa porte-parole, avait appelé aussi Tripoli à "écouter" les manifestants et à éviter "toute violence".


    il faut terrasser cet effroyable meurtrier !

    - où êtes-vous chialeuses droit-de-l’hommistes !?

    - où êtes-vous les politiques, toujours prêts à nous chanter votre ritournelle
    "démocratie-droits de l’homme" pour des mièvreries électoralistes !?

    ce sont "les avions de Ronald Reagan", qu’il faut maintenant !

    Et qu’on ne me parle plus jamais de DÉMOCRATIE ! votre démokhratie ! et plus jamais de "vos droit-de l"homme" !

    bande de LÂCHES ! et MENTEURS !