Accueil > Culture > Musique - Poésie > Quelques chansons de l’artiste Achini
Quelques chansons de l'artiste Achini
dimanche 20 février 2011
par Masin
Abdellah Achini : un artiste amazigh engagé condamané à cinq ans de prison

Artiste chanteur, Abdellah Achini est connu au sein de la population amazighe de Libye pour son engagement dans le combat pour la
reconnaissance des langue et culture amazighes. Il a à son actif plusieurs albums dont les textes célèbrent la civilisation amazighe à travers l’Afrique du Nord. C’est à ce titre qu’il a participé, en avril 2006, au Festival de la musique amazighe organisé à Las Palamas, aux Iles Canaries.

Il fut arrêté et interrogé immédiatement à son retour des Iles Canaries par la police libyenne.

Un an plus tard (en 2007), son passeport lui fut retiré et l’artiste frappé d’une interdiction de quitter le territoire libyen.

Jugé ad oc par les tribunaux libyens, il est condamné à cinq ans de prison ferme en mai 2009. Les chefs d’accusation sont, pour le moins, flous et non avérés. Ne supportant plus cette injustice et sans doute les conditions de
sa détention, l’artiste a, depuis le début janvier 2011, entamé une grève de la faim...

Cette condamnation arbitraire d’un artiste amazigh engagé illustre la politique de Kadhafi qui vise à museler toute expression libre en faveur de l’amazighité.

Tamilla Aït-Ali & Masin Ferkal.



Écouter des chansons d’Achini :

Chanson 1

MP3 - 6.9 Mo

Chanson 2

MP3 - 6.7 Mo

Chanson 3

MP3 - 6.6 Mo

Chanson 4

MP3 - 6.7 Mo

Chanson 5

MP3 - 5.9 Mo

Chanson 6

MP3 - 7.3 Mo

Chanson 7

MP3 - 6.4 Mo

Chanson 8

MP3 - 6.1 Mo

Chanson 9

MP3 - 6.6 Mo

Chanson 10

MP3 - 7.1 Mo

Articles dans la rubrique :

Musique - Poésie
09/07/12
3
Nesfeḍ imeṭṭi d igulaz n tagwda Nesbedd iẓẓaf d tawezɣi, turda Amlayem n ussan d iddjet tagrawla (...)

Lire l'article

19/05/12
4
Nous n’irons pas, ce dimanche printanier en randonnée comme à l’accoutumée, sur les crêtes de la (...)

Lire l'article

28/04/12
2
C’est tout à fait par hasard que j’ai eu à découvrir l’artiste Amar Amarni, et je n’ai pas regretté (...)

Lire l'article


Rejoignez nous