Accueil > Actualité > Matoub : nous défendrons ta mémoire !
Matoub : nous défendrons ta mémoire !
dimanche 11 novembre 2018
par Masin
Vingt ans après son assassinat, fort probablement par l’Etat algérien, Lounès Matoub fait l’objet de tentatives d’instrumentalisation par ce même Etat algérien. Plus précisément, c’est sa mémoire qui est visée dans le but de la souiller. Suite à plusieurs défilés de représentants de cet Etat (préfet, ministre et autres supplétifs), il a été décidé par décret "présidentiel" la mise en place d’un musée Matoub Lounès à Taourirt Moussa intégrant la demeure de Lounès. Meilleur moyen pour pervertir le combat de Lounès et l’enterrer définitivement.


Peut-on accepter aujourd’hui que l’Etat algérien vienne piétiner la mémoire de celui qui l’a toujours combattu. Oui, Lounès Matoub a toujours combattu cet Etat,d’essence anti-amazigh, un Etat qui a fait couler le sang en Kabylie, qui a torturé, qui a violé, qui a humilié et continue d’humilier au quotidien ?
De toute évidence, NON.
C’est pourquoi, des militants à travers l’ensemble de Tamazgha sont sortis du silence et ont décidé de dénoncer cette instrumentalisation dans une déclaration intitulée "La mémoire de Lounès Matoub appartient au peuple kabyle et amazigh !". Lancée par une vingtaine de militant(e)s amazighs, le 19 septembre 2018,ayant atteint aujourd’hui près de quatre-cents signatures, la déclaration est toujours ouverte à signature. Il est fait appel à toutes celles et à tous ceux qui adhèrent à cette démarche d’agir pour que soit dénoncée la tentative d’instrumentalisation de la mémoire de Lounès Matoub par l’Etat algérien et afin qu’une véritable mobilisation s’organise pour protéger la mémoire de Lounès Matoub et réagir à cette humiliation que l’Etat algérien ente de faire subir à la Kabylie et à l’ensemble des Amazighs.
Les signataires de cette déclaration, que nous publions dans son intégralité, refusent fermement que ceux qui auraient tué Lounès Matoub "s’octroient à titre posthume son souffle et son combat".
Deux réunions ont eu lieu à Paris (29 septembre et 10 novembre) dans le but de contrer ces attaques de l’Etat algérien et réfléchir sur les actions à mener afin de défendre la mémoire de Lounès Matoub.
La question concernant l’ensemble des Kabyles et des Amazighs – l’Etat algérien s’attaque à un des symboles du combat amazigh –, la mobilisation doit gagner toutes celles et tous ceux qui ne sont pas prêts de voir l’Etat algérien piétiner le symbole qu’est Lounès Matoub.

Ci-après la déclaration du 19 septembre.

La Rédaction.


Déclaration


La mémoire de Lounès Matoub appartient au peuple kabyle et amazigh !

Le pouvoir d’Alger prévoit de récupérer la mémoire de Matoub Lounès en sponsorisant un musée qui lui serait dédié dans son propre village en Kabylie, et de surcroît dans sa maison qui serait annexée à ce projet.
Voilà vingt ans qu’il a été assassiné, certainement parce qu’il dérangeait les fondements du régime. Ce même pouvoir lui a tiré dessus dix ans auparavant par une arme de guerre et ce n’est que miraculeusement qu’il avait alors échappé à la mort. Lounès qui dénonçait poétiquement les graves dérives fascisantes et anti-amazighes du système en place, est ainsi aujourd’hui l’objet d’instrumentalisation de ce même régime dont l’objectif est de pervertir le combat de celui qui est un symbole pour l’ensemble des Kabyles et des Amazighs de manière générale. Aussi, le musée annoncé par les autorités algériennes est une insulte à la mémoire de Lounès, à la Kabylie et au monde Amazigh.
Des représentants de l’Etat algérien ont même osé se rendre dans la maison de celui qui les a combattus durant toute sa vie. Pensent-ils que les Kabyles ont baissé la garde ? Cette intrusion ne saurait durer et nous nous devons de réagir ! Pour nous-mêmes et pour Lounès !
La mémoire de Lounès nous appartient à toutes et à tous. Elle dépasse sa famille puisqu’elle est kabyle, amazighe et universelle.

Nous, signataires de ce texte, refusons fermement que ceux qui l’auraient tué s’octroient à titre posthume son souffle et son combat. Nous dénonçons les tentatives d’instrumentalisation auxquelles s’adonnent les autorités algériennes et affirmons notre détermination à défendre la mémoire de Lounès et à combattre ceux-là qui pensent pouvoir la souiller et pervertir son combat.
Quelles que soient les difficultés du moment auxquelles la Kabylie est confrontée, elle saura toujours défendre sa dignité.

Le 19 septembre 2018.

Contact : defense.memoire.matoub gmail.com

Page Facebook "Défendons la mémoire de Lounès Matoub"

Pour signer la déclaration en ligne



- Signataires : mise à jour au 15 novembre 2018.
Gérard Lamari, Enseignant (Toulouse, Occitanie),
Masin Ferkal, Enseignant (Paris, France),
Salem Zénia, Ecrivain amazigh d’expression amazighe (Girona, Catalogne),
Kameleddine Fekhar, Médecin (Ghardaïa, Mzab),
Manuel Suáres Rosales, Dessinateur-bâtiment (Tenerife, Taknara),
Mestafa G’idir, Enseignant-chercheur (Aix-en-Provence, Occitanie),
Pablo Deluca, Enseignant (Tenerife, Taknara),
Hsen Larbi, Ingénieur (Philadelphie, USA),
Ali Harcherras, Enseignant (Goulmima, Maroc),
Youcef Zirem, Ecrivain (Paris, France),
Boumediene Sid Lakhdar, Enseignant (Paris, France),
Luis Falcón, Enseignant en retraite (Gran-Canaria, Taknara),
Aksil Azergui, Consultant (Lille, France),
Salah Dabouz, Avocat et activiste humanitaire (Alger),
Bouaziz Aït-Chebib, souverainiste kabyle, diplômé en sciences politiques (Kabylie),
Nacira Hadouche, Avocate (Kabylie),
Omar Derouiche, Poète amazigh (Igoulmimen, Maroc),
Hocine Redjala, Réalisateur documentariste (Iwaḍiyen, Kabylie),
Yasmina Oubouzar, Data Manager (Paris, France),
Karim OSM, Artiste kabyle (Paris, France).
Tamilla Aït Ali, Socioanthropologue (Paris, France)
Lagha Chegrouche, Enseignant (Paris, France)
Fathi Ben Khalifa, Homme politique (Zwara, Libya)
Akli Azwaw, Ecrivain et politologue (Frankfürt, Allemagne)
Madghis Fathi Bouzakhar, Ingénieur – amesuggur g yiger n tamaziɣt (Tripoli, Infusen)
Ali Guenoun, Historien (Paris, France)
Ali Yatsou, Ingénieur aéronautique (Les Pennes Mirabeau, France)
Younes Yahou, Militant du MAK (Montréal)
Fadila Guedache, Profession libérale (Toulouse, Occitanie)
Salem Nassah, Comptable administratif (Alger)
Hamou Ait Ouali, Opticien (Alger)
Yamina Amzal, Enseignante (Paris, France)
Lounis Amzal, Technicien (Paris, France)
Khaled Ath Youcef, Régisseur-son (Belgique)
Younes At Lahviv, Souverainiste kabyle (Kabylie)
Lounis Chemli, Manager Q-HSE (M’chedallah, Bouira, Kabylie)
Malek Houd, Enseignant de tamazight, poète et nouvelliste (Tazmalt, Bgayet, Kabylie)
Ouramdane Bouakiz, Ingénieur en informatique (France)
Ferkane Axel, Agent territorial (Val-de-Marne, France)
Halim aweghlis, Indépendant (Paris, France)
Dalil Makhloufi, journaliste (Lyon, France)
Ghozali Nait Saada, Biologiste (Kabylie)
Rhoumour Tchilouta, Géographe-Aménagiste (Grenoble, France)
Akli Mouloua, Enseignant (Tizi Ouzou, Kabylie)
Mouloud Ubizar, Chef d’entreprise en Menuiserie (France)
Zahir Mendi, Retraité du bâtiment (Village Tahanout, Tala Hamza - Bgayet / Tamazgha)
Karima Belkacemi, Éducatrice spécialisée (Moselle)
Meryam Demnati, Chercheuse en pédagogie de la langue amazighe (Marrakech)
Ahmed Aassid, Chercheur dans le domaine de la culture amazighe (Rabat)
Mohand Sebti, Enseignant (Montréal Canada)
Farida At Vuderham, professeure de Langue (Canada)
Karima Battou, Clinical data manager (USA)
Slimane Yahi, Comptable (Hillsborough, USA)
Adel Haddad, Consultant chef de projet (Paris, France)
Hanine Zenati, Ingénieur (Moselle, France)
Ismaïl Ahrouy, Technicien COBO (France)
Irij Maouche, cheminot SNCF (Athis-Mons, France)
Carmen Chayrigues, retraitée (Hourtin-33990, France)
Brahim Bekkouche, Manouvrier (Ghardaia, Mzab)
Amor Nouri, Business (Philadelphia, USA)
Douadi Djoudi, Consultant (Paris, France)
Tassadit Ghilas, retraitée (France)
Farid Alem, Localisateur Kabyle - Logiciels libres et Applications Kabylisées (Marolles en Brie, France)
Stéphane Arrami, Consultant formateur (Lyon, France)
Yacine Khimoun, peintre-bâtiment (Bordeaux, France)
Taous Mezyan, Enseignante-universitaire (France)
Nordine Goudjil, Ingenieur (USA)
Samir Azouz, Ingénieur d’études (Lyon)
Renai Adel, Plombier (Takoucht)
Yasmina Igoussimene, Auxiliaire de vie (France)
Rachid Diri, Magasinier (Vaulx-en-Velin LYON, France)
Hocine Touat, cadre (Canada)
Jugurtha Kanoun, Entrepreneur (Stockholm, Suède)
Abdenour Kadi, Étudiant (Tichy, Kabylie)
Youssef Kabba, Employé Ville de Québec (Québec, Canada)
Moumouh Negri, Gérant (France)
Farida Iberoualene, Enseignante (Paris, France)
Achour Ath Waali, Militant Souverainiste Kabyle (Akbou, Kabylie)
Idir Meftah, Conseiller de vente (Île de France)
Nourredine Benseghir, Informaticien (France)
Gwendy Aslanian, assistance maternelle (France)
Mikael Aslanian, informaticien(France)
Nelly Aslanian, femme de ménage (63100, France)
Yacine Cheraiou, Fonctionnaire Ville de Paris (Paris, France)
Fatiha Sadi, Technicienne de laboratoire de microbiologie (Paris, France)
Nadia Izourari, Enseignante (Paris, France)
Menzou Mohamed, retraité (Ghazaouet)
Alilu At Meziane, Directeur Financial services (Paris, France)
Hakym Khobzaoui, Commercial (Bordj Mira, Kabylie)
Ndjima plantade, Anthropologue (Région parisienne, France)
Eeddi Ahidi, Informaticien (Nice)
Achiche Tahar, Auto-école (Tizi-Ouzou, Kabylie)
Youghourta Bellache, Universitaire (Bejaia, Kabylie)
Azzedine Amer, Energie et maintenance (Paris, France)
Meziane Azem, Salarié (Paris, France)
Antar Aït Saï, Fonctionnaire de Banque (Montréal, Canada)
Mohamed Heddadi, Médecin Radiologue (Aix en Provence, France)
Bertrand Deléon, Enseignant (Vannes, Bretagne)
Ifwin Nath Ouhoudha, Salarié (Ath Ouaghlis, Kabylie)
Huguette Chomski Magnis, Retraitée (Fontenay/Bois, France)
Mohamed Oumouloud Abbazi, Film-maker (Marrakech et Tizi n Tichka)
Philippe Argouarch, Directeur de webmédia (Les Sables d’Olonne, Bretagne)

Mohand Salah Tahi, Politologue, journaliste à la BBC (Grande Bretagne) ;
Rachid Raha, Journaliste et éditeur (Rabat) ;
Hamidouche Cyprien, Retraité (France) ;
Mohamed Haddad, Écrivain (Paris, France) ;
Libuše Addarová, Auteur du Projet tchéco-franco-berbère (Prague, République Tchèque) ;
Mohand Naït Mouloud, Cadre supérieur dans la fonction publique (Chaville, France) ;
Iflis Hannibal, Lutteur (Paris, France) ;
Mass Amislayene, Magasinier (Akbils, Kabylie) ;
Chebri Mahmoud, Financier, étudiant à HEC Montréal (Montréal, Canada) ;
Moumouh Rek, Pharmacien (Tizi-Ouzou, France) ;
Mohand Slimane, Commerçant (France) ;
Nadia Moussaoui, Auxiliaire parentale (Paris, France) ;
Noureddine TALEB, Maçon (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Sonia Amichi, Hôtelier (Setif) ;
Ahcène Amrouche, Salarié (Paris, France) ;
Makhlouf Boucheneb, Maintenance (USA) ;
Tahar Kaci, Artisan (Tazmalt - Bejaia, Kabylie) ;
Ouyahia Ouahcene, Homme politique (Ouacif, Kabylie) ;
Sonny Kichane, Professional (Canada) ;
Hocine Moussaoui, Vendeur en pharmacie (Alger) ;
Moussa Ziada, Chef d’équipe (Villepinte, France) ;
Omar Tiab, Cadre de santé en retraité (Béjaïa, Kabylie) ;
Linda Ghezzou, Salariée foyer handicapés (Nancy, France) ;
Brahim At Sâid, Fonctionnaire (Tizi-ouzou, Kabylie) ;
Youcef Guedache, Agriculteur (Kabylie) ;
Smail At Umghar, Prof de physique (Ait Mislayen, Kabylie) ;
Lynda Ouamrouche, Étudiante (France) ;
Ferhat Bouda, Photographe (Allemagne) ;
Younès Bouarour, Etudiant (Tigzirt, Kabylie) ;
Zakia Chader, Responsable de formation (Paris, France) ;
Samia Tilleli, Employée agence de voyage (Maatkas, Kabylie) ;
Aoudjit Katia, Guide touristique (Bordeaux, France) ;
Makhlouf Hammiche, Étudiant (Lyon, France) ;
Ennaanaa Mustapha, Entrepreneur (Amsterdam, Holland) ;
Zeggaoui Djamel, Employé (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Olivier Branis, Fonctionnaire (Paris, France) ;
Francis Dalschaert, Artiste (France) ;
Chavha Mellab, Educatrice (Tafsa Boumad) ;
Ben Aissou Aomar, Retraité (Tirourda-Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Bekdache Mourad, Frigoriste (Montréal, Canada) ;
Madjid n At Yidir, Consultant réseaux informatiques (At Bugherdan, Kabylie) ;
Yacoub Le, Informaticien (Paris, France) ;
Jean Jarry, Enseignant (France) ;
Boussad Berrichi, Universitaire (Canada) ;
Boussad Becha, Artisan Soudeur (Aguemoun Ath Aissi Ath Dwala, Kabylie) ;
Kamilia Bouchene, Bibliothécaire (Picardie, France) ;
Boucif Thalsa, Étudiante (Bgayet, Kabylie) ;
Ali Khadaoui, Retraité (Kénitra) ;
Naraoui Chafaa, Étudiant (Paris, France) ;
Aseloua Hassan, Fonctionnaire (Lille, France) ;
Sonia Aït Ahmed, Fondactrice Radio Numidya (Columbus Ohio, USA) ;
Ouali Alain, Professeur de karaté (France) ;
Nacira Talsa Abrous, Chercheur (Marseille) ;
Abdellah Gherab, Retraité (Ath Yanni, Kabylie) ;
Said Ibouchoukene, Insurance Agent (USA) ;
Younes Afraniman, Artiste (Igawawen, Kabylie) ;
Masiva At Vuzid, Militante Kabyle (Canada) ;
Samir Harhad, Chauffeur (Quebec, Canada) ;
Hamid Slimani, Enseignant (France) ;
Maklouf Ouari, Administrateur d’entreprise (Michlet, Kabylie) ;
Brahim Hamache, Educateur (France) ;
Amar Djeddi, Consultant Forage (Bounouh, Kabylie) ;
Yaniss Mouloudi, Étudiant (Paris, France) ;
Ahmed Ouamrouche, Enseignant (Saint-Étienne, France) ;
Ali Amokrane, Ingénieur (Londres, Royaume-Uni) ;
Milina Matoub, Psychologie (Ait Yahia, Kabylie)  ;
Said Lamrani, Restaurateur (Evian, France) ;
Said Belgacem, Adjoint d’éducation (Boghni, Kabylie) ;
Djill Saidoune, Commerçant (Paris, France) ;
Sabrina Ould Braham, Vendeuse (Créteil, France) ;
Yidir Rachid, Invalide (Belgique) ;
Mhana Mekdam, Ingénieur civil (Kabylie) ;
Autour Mehab, Mécanique de précision (LNI, Kabylie) ;
Moussa Lafdal, Ingénieur laboratoire et doctorant en littérature Amazigh (Tubiret, Kabylie)  ;
Rezki Ouabri, Cuisinier (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Karim Khelf, Artiste (Rouen, France) ;
Abderrahmane Zidani, Formateur Professionnel (Île de France) ;
Sid Ali Amrouze, Chef de Brigade Topographie (Bounouh-Boghni, Kabylie) ;
Nadia Ould Said, Enseignante (Paris, France)  ;
Ali Mekaoui, Retraité (Tizi-Ghenif, Kabylie)  ;
Kahina Baloul, Educatrice (Canada)  ;
Sofiane Bouberka, Etudiant (Paris, France) ;
Mouloud Yeddou, Chauffeur (France)  ;
Kamel Chetti, Promoteur (Mekla , Kabylie)  ;
Laetitia Bouhanik, Eudiante (Taguemount-Azouz/At-Dwala, Kabylie) ;
Ahmed Seghar, Technicien telecom (Paris, France) ;
Said Aït Saï, Artisan (France)  ;
Chérif Kasdi, Ingénieur (Yverdon-les-Bains, Suisse) ;
Rabah Challal, Fonctionnaire (Azazga, Kabylie) ;
Ahmed Amrioui, Ingenieur (Kabylie) ;
Mohamed Benarous, Restauration hôtellerie (Raffour/M’chedallah, Kabylie) ;
Arezki Nait Benali, Journaliste (Iheddadène/ Illilten, Kabylie) ;
Marksen Harouz, Contractor (USA) ;
Lwenas At Aemar, Chômeur (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Djamal Benyahia, Expert en bateaux de plaisance (Canada) ;
Mathieu Mieleszko Bahloul, Assistant galeriste (France)  ;
Lyes Belabed, Maintenance informatique (Mekla, Kabylie)  ;
Said Bellalem, Artisan (Canada) ;
Mohand Ameziane Mohellebi, Retraité (Bejaia, Kabylie) ;
Leila Red, Chargée de gestion locative (Paris, France) ;
Tazaghart Abdenour, Juriste (Tazmalt/Bejaia, Kabylie) ;
Tarik Bounoua, Enseignant (Souk El Hed, Kabylie) ;
Aazzedine Mebarek, Retraité (Kabylie) ;
Masin Ammour, Specialiste de l’Audition (Allemagne) ;
Said Brahimi, Chômeur (Tizi-Ouzou, Kabylie)  ;
Zaher Boukhelifa, (Kabylie) ;
Didine Hadjour, Gestionnaire des stocks (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Mouloud Hamraoui, Ingénieur (France)  ;
Abderzak Aissat, Paysan (Tazmalt, Kabylie) ;
Hmimiche Ait Mouloud, Prof de Langues et Cultures (USA) ;
Boukhalfa Bouzegzi, Étudiant (France) ;
Abdellah Boucif, Étudiant (France) ;
Hamid Kassous, Salarié (Canada) ;
Lounis Ourkhou, Electronics Engineering (Muscatine/IOWA, USA) ;
Hmimi O’Vrahem (Wizran - Ait R’Zine – Bejaia, Kabylie) ;
Azal Belkadi, Artiste kabyle (Paris, France) ;
Patrice Lounas, Mondial Assistance (Lyon, France) ;
Hassen Yahi, Chomeur (Roraume-Uni) ;
Lounis Massi, Agent de sécurité (Nîmes, France) ;
Amirouche Ameziane, Enseignant (Seine Saint Denis, France)  ;
Farid Hachemi, Responsable des Achats (At Mesvah-At Dwala-Tizi Wezzu, Kabylie) ;
Allas Di Tlelli, Auteur (Kabylie) ;
Arezki Abboute, Retraité (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Makhlouf Saïdoune, Peintre bâtiment (Région parisienne, France) ;
Azar At Musa, Coach sportif (Paris, France) ;
Samia Bensalem Ould Amara, Médiatrice sociale (Saint Denis, France) ;
Rukaden Arehukas Teguise, Profesor Universitario de Psicología (Tenerife. Taknara) ;
Ziri Ait Maamar, Amedyaz/Poète (Allemagne) ;
Rafik Becha, Directeur commercial (Nantes, France) ;
Amar Hechiche, Artiste (Hiouston-Tx , Etats Unis) ;
Uli Rohde, Enseignante (Paris, France) ;
Mohand Amalloul, Journaliste (Lyon, France)
Anne-Sophie Geneau, Auxiliaire de vie (France) ;
Djamal Yahiaoui, Entrepreneur (Angers, France) ;
Hammoud Dahdouh, Administrateur (Dellys, Kabylie) ;
Amirouche Ikhou, Technicien de laboratoire (France) ;
Ali Gahrar, Retraité de la fonction publique (Algerie) ;
Toufik Khiar, Acteur de la vie associative rennaise (Rennes, Bretagne) ;
Belaid Saif, Paysagiste (France) ;
Nadia Charmasson, Vigneronne (Tavel, Occitanie) ;
Aatman Trisiti, Technicien (Paris, France) ;
Slimane Kadi, Freelancer (Paris, France) ;
Arezki Raid, Conducteur de bus (France) ;
Arezki Oulhadj, Administrateur (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Salah Abbouna, Activiste des droits humains (Ghardaya, Algérie) ;
Thibaut Le Pape, Ingénieur en informatique (Yvelines , France) ;
Maya Belkacemi, Étudiante (Grenoble, France) ;
Nadia Ait menguellet, co-Gérante (Tizi Ouzou, Kabylie) ;
Rumén Sosa, Chercheur (Las Palmas, Canaries) ;
Madjid Slimani, Ingénieur agronome (Amechras/Tizi-Ouzouuzou, Kabylie) ;
Mohammed Dabouz, Militant Mzab pour les droits humains (France) ;
Fetta Belgacem, Doctorante (France) ;
Madjid Amimer, Service auxiliaire (Montreal/Quebec, Canada) ;
Ali Hadjeras, Gérant de société (Toulouse, France) ;
Omar Zeboudj, Naturaliste (Bruxelles, Belgique) ;
Noura Amara, Agent d’accueil (Marseille, France) ;
Lazhar Bessadi, Universitaire (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Massissilia Soualah, Lectrice de berbère (Aix-en-Provence, France) ;
Habaye Ansari, Consultant (Nouakchott)
Zakia At Belqasem, Enseignante (paris, France)
Ould Braham El Kaissa, Enseignante (Olot/Girone, Catalogne) ;
Samir Benmouffok, Peintre (Akbou, Kabylie) ;
Amar Ait Youcef, Chef d’entreprise (Ris-Orangis, France) ;
Samia Feniche, Assistante maternelle (Villeurbanne, France) ;
Ouzna Ouaksel, Salarié (France) ;
Yidir At Ali, Conseiller Commercial (Paris, France) ;
Hassan Khalef, Commerçant (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Laziz Ghouat, Professeur (Alès, France) ;
Aziz ait Ichou, Embolie (France) ;
Kacel Omar, Chef d’entreprise (Fontainebleau/Seine-et-Marne, France) ;
Bassou Oulaali, Cadre administratif S.M.I (Tinghir) ;
Bianca Elena Grimaldi, Étudiante (Italie) ;
Farid Hassanine, Gestionnaire de stocks (Bagneux, France) ;
Daoud Rouyer, Couturière (Azazga, Kabylie) ;
Samir Oukaci, Étudiant (Paris, France) ;
Said Kessas, Artiste (Boumerdès, Kabylie) ;
Makhlouf Kaci, Enseignant (Bouira, Kabylie) ;
Yahia Akarkar, Ex-Enseignant de tamazight, étudiant chercheur libre (United States) ;
Ben Gana, Enseignante (Ain el Hemmam, Kabylie) ;
Slimane Djelid, Routier (Algérie) ;
Chikh Hanine, Apiculteur (Tizi Wzeka, Kabylie) ;
Younes Adli, Chercheur (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Mustapha Berkani, Retarité (Algérie) ;
Tassadit Ferrani, Retraitée (Paris, France) ;
khelifa Kebir, Retraité (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Belkacem Nechab, Formateur (Paris, France) ;
Youcef Halil, Géologue (Tizi n Tleta/Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Faouzi Arache, Enseignant (Paris, France) ;
Amir Barache, Étudiant (Paris, France) ;
Nabil Makhloufi, Directeur administratif et financier de groupe privé (Paris, France) ;
Ramdane Lasheb, Enseignant-auteur (Algérie) ;
Makhlouf Kaïs, Agent de sécurité (Paris, France) ;
Arezki Bouzefrane, Architecte SI (Paris, France) ;
Lounes Aourirt, Agrégé de lettres (France) ;
Aldjia Daoud, Couturière (Paris, France) ;
Llourad Taleb, Couvreur (France) ;
Hamid Annouz, Etudiant (Paris, France) ;
Juba Malla, Gérant (Iâazugen, Kabylie) ;
Aksel Bellabbaci, Président de la fédération kabyle de foot (Paris, France) ;
Ahmed Mallaoui, Chômeur (Kabylie) ;
Massinissa Lakehal, Chômeur (Makouda, Kabylie) ;
Samir Khelil, Artiste dessinateur peintre (Dunkerque, France) ;
Yidir Timsiline, Conseiller commercial (Paris, France) ;
Abes Sonia, Doctorante (Région parisienne, France) ;
Madjid Boumekla, Retraité (Montreuil, France) ;
Nadia Tudert, présidente d’association (Région parisienne, France) ;
Yazid Djebir, Chef d’agence (Paris, France) ;
Hocine Mahmoud, chef de projet (France)
Aber Mehana, Artiste (Paris, France) ;
Amar Inurdditen, Retraité (Melun, France) ;
Mohand At Âuda, Cadre d’entreprise en retraite (Zeralda-Alger) ;
Nassim Messal, souverainiste kabyle militant du MAK (Seddouk, Kabylie) ;
Razik Zouaoui, Enseignant – PPEP- de langue française (Bgaye, Kabylie) ;
Maddi Sadia, PNC (Villejuif, France) ;
Moussa Djellal, Retraité de l’éducation (Vge Tiziṭ/Illilten, Kabylie) ;
Mouad Boukerym, Etudiant (Maroc)
Hocine Boukela, Fonctionnaire (Canada) ;
Nacer Tedjani, Salarié (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Hakim Oukaour, Universitaire (Alger) ;
Salem Hamla, président de l’association Iwaḍiyen de France (Faris, France) ;
Lyès N Ath Mussa, Informaticien (Zürich, Suisse) ;
Maksen Djemaoui, Enseignant (Ottawa, Canada) ;
Abdelkarim Ayadi, Magasinier (France),
Abderrahmane Adjtoutah, Architecte (Takorabt - Ighil Ali / Bejaia, Kabyle),
Abderrezak Ouaissa, Chômeur (Tazmalt, Kabylie),
Alberto Alcántara Tejederas (France),
Ales Afalkay, Expert en Bateaux de plaisance (Canada),
Alexia Romina Campo (France),
Arezki Hamami, Chef d’entreprise Editeur (Pris, France)
Arezki Sahali, Patron (France)
Bismarck Pacheco (France),
Brahmi Amazi, Étudiant (France),
Fares Dahmouche, Ingénieur en Génie civil (Montréal, Canada),
Fatah Rezki, Retraité (Algérie),
Hakima Mahdi, Conseillère formation (Digne / Alpes de Hte Provence)
Jésus Blanco, Travailleurs social (France),
Julie Veau (France),
Kaci Hamadi (Oslo, Norvège)
Kamel Djabali, Ingénieur (Tizi Ouzou, Kabylie),
Karima Chaibet, Docteur en Pharmacie (France),
Laura Calandin Soler (France),
Lidia Esther Benítez Ojeda (Madrid, Espagne),
Madjid Guitoune, Fonctionnaire ministère de la culture (Paris, France),
Maria Angeles Del Toro Montesdeoca (Telde/Gran Canaria, Taknara)
Nacer Tighilt, Enseignant (Illilten, Kabylie),
Nicolau Fernàndez Hernàndez (France),
Pedro J. Brissón, (Madrid, Espagne)
Rachid At Muḥend, Enseignant (Calgary, Canada),
Rida Amrani, Réalisateur (Montréal, Canada),
Gérard Pierre Roman (France),
Roswitha Marcuzzi (France),
Sajitha Aurélia Lestrade (France),
Salah Ouadahi, Journaliste retraité (Suisse),
Tahar Amazigh, Médecin psychiatre (Tizi-Ouzou, Kabylie),
Takhedmit Yuli-Was, Souverainiste Amazigh (Kabylie),
Tomas Quintana (Iles Canaries),
Victorio Javier Rodríguez Torres (Takroumt Aouana, Taknara)
Wahiba Kaci, Enseignante (Akbou, Kabylie),
Yassine Nouari, Médiateur social (France),
Marie Deschamps, garde-malade (Nogent-52, France) ;
Yves Boureille, Retraité (France) ;
Katia Chibi, médecin (Mont-de-Marsan, France) ;
Takfarinas Boubegtiten, Artiste (Akbou, Kabylie) ;
Alessandro Michelucci, journaliste/traducteur (Florence, Italie) ;
Yazgo Rool, Sans emploi (Marrakech) ;
Fatiha Rahmouni, Avocate (France) ;
Yacine Kerrouche, Travailleur indépendant (Boudjellil, Kabylie) ;
Sahnoune Chekir, Salarié (France),
Razik Yakouben, Cuisinier (Prague, République Thèque) ;
Mohamed Oualli, Technicien (Beauvais, France) ;
Sofiane Adjlane, Gérant auto-école (Tifrit / Akbou, Kabylie) ;
Nait Amer, Salarié (Seine et Marne, France) ;
Idir Denane, Ingénieur (France) ;
Mokrane Chemim, Auteur (Charleroi, Belgique) ;
Halim At Wejâud, Artisan (Paris, France)
Yalla Seddiki, Enseignant/auteur (France) ;
Amirouche Chabane, Chargé d’études de prix (Argenteuil, France) ;
Youcef Ghanine, Hôtelier (Betrouna, kabyle) ;
Arab Ghezali, Salarié (Toulouse, France)  ;
Moussa Hamitouche, Étudiant (Pomponne) ;
Aboubekeur Guerdoud, Bailleur (Montréal, Canada) ;
Amar Boubakour, Cuisinier (Tizi-Ouzou, Kabylie) ;
Mehdi Moulahcène, Étudiant (Larbaa Nath Iraten, Kabylie)  ;
Sofiane Bekdache, Ingénieur en aquaculture (France)  ;
Murad Boussaa, Fonctionnaire (Milan, Italie) ;
Abderrazak Aïnouz, Journaliste (Paris, France) ;
Messy Samah, Fonctionnaire (Paris, France) ;
Rachid Autour, Chauffeur (Montreal, Canada) ;
Anès Kichou, Etudiant (France) ;
Abdelkader Alilat, Fonctionnaire (Paris, France)  ;
Massinissa Galloul, Étudiant (Elkseur, Kabylie) ;
Mouloud Djabri, Employé (Montreal, Canada)  ;
Nadia Ihamouthene, Enseignante (France) ;
Aomar Bounif, Employé (Canada) ;
Kamel Ben Mouhoub, Enseignant (Villeurbanne, France)  ;
Younes Akkache, Fonctionnaire (Kherrata, Kabylie) ;
Aziz Gouali, Traducteur (Autriche)  ;
Chahine Berrich, Cinéaste (Tunis) ;
Leila Boukhima, Formation (Saint-Étienne, France) ;
Farid Madani, Etudiant (Paris, France) ;
Lamine Lagoune, Étudiant (France) ;
Mohend Boularas, Préparateur de commandes (Enghien-Les-Bains, France) ;
Ahmed Ouhsi, Enseignant (Goulmima) ;
Zuziane Henz, Sales Manager (Allemagne) ;
Narimane Zaouche, Etudiante (Kabylie)  ;
Jamal El Atiaoui, Employé (Liège, Belgique) ;
Saliha Hamdous, Enseignante (Kabylie) ;
Brahim Nait Ramdane, Cuisinier (France) ;
Ramdane Zeghdoud, Retraité (Paris) ;
Yazid Meziane, Profession libérale(Kabylie)  ;
Celia Sadi, Actrice (Paris) ;
Ouarda Lahouazi, Étudiante (France) ;
Belkacem Touahri, Employeur (Ifri-Ouzellaguen, Kabylie) ;
Mebarek Abes, Réceptionniste-hôtel (France) ;
Oualid Saaoui, Étudiant (Orléans, France) ;
Moha Tair, Employé (Tinjdad, Tamazgha occidentale) ;
Brahim Saci, Artiste (Paris, France) ;
Taous Rahmoune, Secrétaire (Marseille, France) ;
Yazid Aguenihanai, Chauffeur routier (Val de Fontenay) ;
Cécile Barache, Artiste - ingénieur en génie civil - ingénieur d’affaires (Neuilly Plaisance, France) ;
Hamoud M-dan, Artiste plasticien (Rouen, France) ;
Mustapha Hadjout, Gérant d’entreprise (Houilles-Yvelines, France) ;

[423 signatures]

Pour signer la déclaration en ligne

A lire également :

- Défendons la mémoire de Lounès Matoub.
- Pour que nul n’oublie !

Articles dans la rubrique :

Actualité
24/12/19
0
"Agraw i Tmurt n Leqbayel" isuffɣ-d alɣu deg waydeg d-yessawel i wakken Leqbayel ur ɣellin ara di (...)

Lire l'article

17/12/19
0
Le Rif a besoin de liberté après un demi siècles de souffrance, de répression et de (...)

Lire l'article

09/12/19
0
C’est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons la disparition, jeudi, à Rabat, du docteur (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.