Accueil > Culture > Musique - Poésie > "Yemma" : une chanson engagée d’Ali Fettis
"Yemma" : une chanson engagée d'Ali Fettis
Un chanteur amzigh engagé
samedi 12 mars 2011
par Masin

En 1985, en évoquant Imazighen (les Berbères), le minable de Tripoli a osé faire croire qu’une femme qui parle à son enfant en Tamazight, c’est comme si elle l’empoisonnait. Il aurait dit, en arabe, quelque chose comme ceci :
"Si ta mère t’allaite Tamazight, elle t’alaite du poison".

Ali Fettis, un chanteur amazigh engagé répond à l’énergumène par cette chanson intitulée "Yemma" en lui disant, entre autre :
C’est plutôt ta mère qui t’allaite de mensonges, nos mères quant à elles nous allaitent le courage et la dignité.

Découvrez la chanson...

MP3 - 3.3 Mo
Kassas
Une chanson de Ali fettis

Articles dans la rubrique :

Musique - Poésie
09/07/12
3
Nesfeḍ imeṭṭi d igulaz n tagwda Nesbedd iẓẓaf d tawezɣi, turda Amlayem n ussan d iddjet tagrawla (...)

Lire l'article

19/05/12
4
Nous n’irons pas, ce dimanche printanier en randonnée comme à l’accoutumée, sur les crêtes de la (...)

Lire l'article

28/04/12
2
C’est tout à fait par hasard que j’ai eu à découvrir l’artiste Amar Amarni, et je n’ai pas regretté (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

  • "Yemma" : une chanson engagée d’Ali Fettis 13 mars 2011 09:57, par La Mécréante !

    cet immonde tueur-égorgeur mahométan n’a cependant rien à envier à l’Algérien, au Marocain, à l’Egyptien, tous adeptes du chamelier-égorgeur qui les nourrit depuis 1432 ans du sang des suppliciés par leurs"cif-el-islam" respectifs.

    et leurs populaces respectives, qui ont échangé leur ADN avec Okba, acquiescent en plantant leur nez au sol cul vers le ciel (vers leur allah ?) 5 fois par jour pour ne jamais oublier la mission d’égorgeurs dont elles sont investies.

    c’est brutalement dit mais c’est la réalité !

    Alors, qui doit "dégager" en priorité pour desempester le monde ?...

    • "Yemma" : une chanson engagée d’Ali Fettis 9 octobre 2011 19:22, par Azerzour
      Merci pour ce commentaire. Les dictateurs d’Afrique du Nord qui ont bradé leur dignité des siècles durant et qui ont renié leur existence même le paieront cher quand le peuple amazigh recouvrira son territoire. La grande supercherie dans laquelle l’Afrique du Nord a été soumise sera alors mise au grand jour