Accueil > Actualité > Rachid Ali-Yahia s’exprime au sujet des émeutes...
Rachid Ali-Yahia s'exprime au sujet des émeutes...
mardi 11 janvier 2011
par Masin

Rachid Ali-Yahia qui est rentré au pays le 27 novembre 2010, après un exil de trente-six ans, s’est exprimé par rapport aux manifestations réprimées dans le sang par les autorités algériennes.

Dans un communiqué, daté du 9 janvier, Rachid Ali-Yahia s’est posé des questions quant à l’origine de ces manifestations. En effet, avec un système aussi machiavélique que le système algérien, il est difficile de ne pas imaginer une énième manipulation des clans du système en vue d’un nouveau rééquilibrage des pouvoirs au sein de l’appareil ?!
Dans ce communiqué, Rachid Ali-Yahia revient sur la nature arabiste du régime algérien.

Ci-après l’intégralité du communiqué de Rachid Ali-Yahia.

La Rédaction.





Communiqué de Rachid Ali-Yahia



Depuis bientôt une semaine, des manifestations de mécontentement prenant
des allures violentes se sont étendues à travers pratiquement toute l’étendue du territoire.

Le prétexte, la raison apparente, réside dans une augmentation importante de produits de large consommation.

Mais la raison profonde, celle qui est largement déterminante, réside en vérité dans la crise globale qui touche tous les aspects de la vie du pays. Il suffisait donc d’une étincelle pour mettre le feu aux poudres.

Cela étant, ces manifestations à la générosité évidente ont-elles réellement un caractère spontané pour ensuite se structurer à l’avenant et prendre
suffisamment d’ampleur et de profondeur pour mettre en danger le régime en place et l’ensemble de sa politique à l’origine de cette crise profonde ? Ou ne sont-elles provoquées et organisées, comme on est en droit de le craindre, que pour une brève durée avec des objectifs étroitement limités, en vue en réalité d’une évolution du rapport des forces au sein d’un système rongé en haut lieu par de graves contradictions mais soucieux de son maintien dans ce qu’il a d’essentiel ? Ces questions méritent d’être posées.

La cause fondamentale dont souffre le pays se trouve dans l’instauration et le
maintien d’un pouvoir autoritaire jacobin peu soucieux, c’est le moins qu’on
puisse dire, des intérêts du peuple.

Au plan national, il a fait le choix d’une politique arabe et d’arabisation qui nie ou restreint la véritable identité du pays, l’existence de ses composantes nationales et régionales, sa véritable culture, ses véritables langues nationales, la langue berbère et l’arabe algérien, au profit d’une identité arabe, d’une culture arabe, d’une langue arabe classique, langue élitiste étrangère au peuple, inventée par l’aristocratie mecquoise pour maintenir ce dernier dans l’ignorance, dans la médiocrité dans la dépendance, dans la soumission.

Il s’agit là d’une politique antinationale aux conséquences politiques et sociales désastreuses, pas seulement, les domaines étant interdépendants, au niveau de l’instruction, de l’éducation et de la culture.

Plus précisément dans le domaine du régime politique et social, le pouvoir
autoritaire jacobin en place foule aux pieds les libertés démocratiques et les
droits de l’homme. Il ignore l’État de droit. Il a organisé sans retenue et sans état d’âme la vie du pays dans l’intérêt d’une minorité de privilégiés et au détriment notamment des larges masses populaires délaissées.

C’est donc contre ce pouvoir autoritaire jacobin, antinational et antisocial, et pour une Algérie algérienne fédérale, démocratique et sociale qu’il importe de se rassembler et de se mobiliser en recourant à des voies démocratiques
pacifiques.

Les manifestations en cours s’inscriront-elles dans leurs développements dans cette perspective ?

Rachid Ali Yahia

Alger, le 9 janvier 2011


A lire également :

- Rachid Ali-Yahia de retour au pays

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
0
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous