Accueil > Actualité > Tamazgha dénonce la répression espagnole en catalogne
Tamazgha dénonce la répression espagnole en catalogne
dimanche 1er octobre 2017
par Masin
Dans une déclaration datée du 1er octobre 2017, Tamazgha dénonce l’attitude de l’Etat espagnole qui use de violence pour empêcher les catalans de participer ce 1er octobre au référendum d’autodétermination de la catalogne.
L’Etat espagnol vient de franchir un pas supplémentaire qui sera lourd de conséquences. Il vient de signer la rupture inéluctable entre l’Espagne et la Catalogne. En effet, dans l’histoire qui lie les deux entités, il y aura, à partir de demain, un AVANT et un APRES 1er octobre.
Nous publions ci-après l’intégralité de la déclaration de Tamazgha.

La Rédaction.


Déclaration de Tamazgha

Halte à la violence de l’Etat espagnol en Catalogne

Ce dimanche 1er octobre, jour du référendum d’autodétermination organisé par les autorités catalanes, les Catalans devaient se prononcer sur l’avenir de leur pays, la Catalogne. Mais voilà que les autorités espagnoles, dans la suite logique de leur folie visant à interdire coûte que coûte un acte pacifique et démocratique, usent de la violence pour empêcher le déroulement du vote.

Les policiers espagnols sont intervenus dans plusieurs bureaux de vote, par la force, et ont saisi les urnes et les bulletins empêchant ainsi les citoyens de voter. Dans certains bureaux de vote, la police a évacué sauvagement des citoyens pacifiques. Des attitudes dignes des polices d’Etats voyous et autres systèmes dictatoriaux. Les médias annoncent en début d’après-midi une centaine de blessés. Les images et les vidéos qui circulent montrent le degré de violence et de « folie » de la police espagnole. Des scènes hallucinantes et inimaginables dans cette partie de l’Europe où l’on pensait que la répression et l’atteinte aux libertés publiques sont révolues.

Tamazgha dénonce l’attitude irresponsable et violente de l’Etat espagnol. Cette attitude est une remise en cause grave de la démocratie et de l’action pacifique. Cette dérive sera, sans doute, lourde de conséquences et seules les autorités espagnoles et le gouvernement de la monarchie espagnole endosseront la responsabilité.

Nous appelons les Etats européens, notamment le voisin français, ainsi que l’Union européenne à sortir de leur silence complice pour rappeler l’Etat espagnol à la raison et dénoncer cette violence injustifiable.

Tamazgha réitère son soutien au peuple catalan et lui témoigne sa totale solidarité dans son combat pour l’accès à sa souveraineté et sa liberté. Nous sommes convaincus, encore une fois, que rien n’arrêtera la volonté du peuple catalan d’accéder à son indépendance pour laquelle il se bat depuis des décennies. Et ce ne sont surtout pas les méthodes espagnoles qui rappellent les heures sombres du règne du franquisme qui faibliront la volonté catalane d’aller vers son indépendance.

Catalunya guanyarà !
Vive la Catalogne libre et indépendante !
Visca Catalunya lliure i independen.


Tamazgha
,
Paris, le 1er octobre 2017


Télécharger la déclaration en format pdf
PDF - 64.9 ko

Lire également :

- Tamazgha solidaire de la Catalogne

Articles dans la rubrique :

Actualité
18/10/17
0
L’Institut Berbère, à Marseille, donne la parole à Hawad, poète, écrivain et artiste touareg, les 20 (...)

Lire l'article

14/10/17
3
Même en France l’Etat algérien agit en vue de récupération de la mémoire Lounès, dans le seul but de (...)

Lire l'article

03/10/17
0
N’en déplaise aux ennemis des libertés et à tous les hypocrites européens qui prétendent défendre (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


1 Message

  • Toute ma solidarité avec le peuple catalan.

    Certains qui croyaient encore à la démocratie espagnole doivent à présent déchanter. il ne fait aucun doute que l’esprit de l’état demeure celui des conquistadors qui ont ruiné plusieurs pays conquis.
    Les états nations bâtis sur le dos des peuples autochtones sont leur aval et contre eux doivent être combattus jusqu’à leur victoire. L’état espagnol vient de montrez son visage fasciste en s’attaquant aux citoyens pacifiques qui ne demandent qu’à glisser un bulletin dans l’urne. Dans les pays qui se respectent et dont la démocratie n’est pas un vain mot,la moindre des choses c’est de faire voter les gens pour départager les pour et les contre. La peur du OUI fait trembler l’état espagnol et certainement et les pays colonisateurs COMME LA FRANCE qui ont fondé leur état nation et CEUX DE LEURS COLONIES sur le dos des indigènes. Si les espagnols qui vivaient sous un régime DIT démocratie jusque-là,à présent ,il n y a aucun doute qu’ile ne l’est plus avec ce qui vient de se passer. Que dire des pays comme l’Afrique du nord QUI DOIVENT TOUT FAIRE pour se libérer non pas des arabes imaginaires mais de leurs maîtres occidentaux qui les ont crée et installés pour les dominer voire les faire disparaître ? L’histoire ne fait que les rattraper... Soutenons les peuples opprimés par l’occident machiavélique !

    Je condamne tous les états nations à l’origine de plusieurs crimes contre l’humanité.

    VIVE LA CATALOGNE ET LES PEUPLES PREMIERS RUINES, NOTAMMENT CEUX SOUS LA CRÉATION DITE ARABE.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.