Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Alger veut asphyxier le MNLA
Alger veut asphyxier le MNLA
lundi 4 juin 2012
par Masin

D’après le quotidien algérien arabophone El Khabar, dans son édition du 1er juin 2012, les autorités algériennes ont décidé d’interdire toute exportation vers l’Azawad ’au moins 20 produits dont les carburants, les ordinateurs, les pièces de rechange, les téléphones portables et tous matériels de communication, certains médicaments et les produits alimentaires. Le journal précise que l’armée a entamé de larges opérations dans les départements (wilayas) de Tamanrasset et d’Adrar pour traquer trafiquants et contrebandiers.

Selon le quotidien arabophone, des instructions précises ont été adressées aux services de polices ainsi qu’aux unités de gendarmerie et de l’armée qui sont déployées aux frontières avec les frontières de l’Azawad afin d’intensifier la surveillance et empêcher tout passage de marchandises notamment une vingtaine de produits répertoriés dans une liste du ministère de l’intérieur algérien.

Aussi, les autorités algériennes auraient interdit le transport de carburant de nuit dans les départements de Tamanrasset, Adrar et Ilizi selon le quotidien arabophone qui rapporte aussi que les préfets et les responsables de différents services de sécurité de Ghardaïa, Ouargla, Adrar, Ilizi et Tamnrasset de veiller à ce que les véhicules transportant du carburant soient accompagnés de véhicules de polices, gendarmerie ou de l’armée.

Cette décision des autorités algériennes montre à quel point Alger est décidé à asphyxier le MNLA et essayer de le priver notamment de carburant combien nécessaire à l’Etat major militaire du MNLA qui doit trouver un moyen d’entretenir ses 6000 soldats et tout son matériel militaire notamment les véhicules. En même temps, Alger envoie des troupes de terroristes islamistes, en l’occurrence Aqmi, dans le territoire de l’Azawad qui ne manquent ni de carburant ni d’argent.

Cette décision de renforcer la surveillance des frontières intervient après l’échec des négociations entre le MNLA et le groupe djihadiste d’Ansar Dine. Ainsi, l’un des plans qu’Alger et ses partenaires dans cette affaire ont mis place pour venir à bout du MNLA et justifier une intervention militaire dans l’Azawad.


La Rédaction.

Solidarité avec les Touaregs de l’Azawad



Articles dans la rubrique :

BIYA
17/08/17
0
Une marche aura lieu à Paris le 20 août 2017 en solidarité avec le mouvement d’Arif et pour exiger (...)

Lire l'article

04/07/17
0
Lundi 3 juillet, le tribunal de Biya (Housayma) a condamné quatre militants rifains à des peines (...)

Lire l'article

29/06/17
0
Les forces de répression marocaines sont intervenues mercredi à Nador pour disperser un (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


1 Message

  • Alger veut asphyxier le MNLA 5 juin 2012 22:27, par hmida la feraille
    Le sud d algerie a ete aggrandi par la france au detriment des touareg ichalhin pour faire des testes radio actives. La france a trahi les natives en les vendant aux arabes nomades de l arabie saudite. vive la kabiliye et un sud touareg riche et libre

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.