Accueil > Actualité > Combats violents à In-Khalil près de la frontière (...)
Combats violents à In-Khalil près de la frontière algérienne
samedi 23 février 2013
par Masin
Depuis 6h30 ce samedi 23 février, des combats violents ont lieu entre des combattants du MNLA et des groupes islamistes armés à In-Khalil, près de la frontière algérienne. Aucun soutien n’a été assuré par l’armée française aux combattants du MNLA qui se battent tous seuls sur trois fronts contre une armada d’islamistes venus en découdre avec les combattants du MNLA et s’emparer de la ville d’In-Khalil.



Vendredi 22 février à 8h du matin, ce sont deux attentats kamikazes qui ont été perpétrés par des islamistes dans cette ville contrôlée par le MNLA. Un attentat n’a fait aucun dégât si ce n’est la mort du kamikaze, le deuxième attentat a fait exploser une voiture du MLNLA et a fait trois morts et trois blessés. Les trois morts sont Barka ag Acheikh, Rhissa ag Dawa et Wamallan ag Mohamed, tous combattants du MNLA.

Les islamistes qui, selon toute vraisemblance, seraient venus du territoire algérien sont lourdement armés et sont décidés à venir à bout de l’unité du MNLA qui ne compte pas plus de cinquante soldats et qui contrôle la petite bourgade d’In-Khalil qui se trouve à seulement 18 kilomètres de Bordja Moktar, une ville qui se trouve sur le territoire algérien.

C’est depuis quatre jours que les responsables militaires du MNLA avaient eu des informations sur une éventuelle attaque terroriste qui se préparait de la part d’islamistes. L’armée française a été informée mais n’a toujours pas agi même après les attentats kamikazes du vendredi 22 février.

Selon notre source, les combattants du MNLA font face à ces hordes islamistes qui les attaquent de trois différents points : du nord (côté algérien), de l’ouest et du sud-ouest.

Comment expliquer cette situation si ce n’est par une volonté de laisser le MNLA tout seul face à des islamistes lourdement armés. Kidal d’où des renforts du MNLA pourraient se rendre à In-Khalil se trouve à 400 km, alors que les forces françaises disposent de moyens aériens qui leur permettent de se rendre rapidement à In-Khalil et prêter main forte aux combattants du MNLA qui en ont besoin. Et que dire de l’armée algérienne qui se trouve à 18 kilomètres seulement et qui est censée surveiller ses frontières qui sont, par ailleurs, supposées être fermées notamment à des endroits pareils ?

Si In Khalil venait à être prise par les islamistes, un carnage au sein des populations civiles acquises au MNLA aura sans doute lieu, et la France sera tenue pour responsable. Elle aura, une énième fois, démontré que son intervention dans le Sahel n’est nullement animé par une volonté de protéger les populations civiles ni de lutter contre les terroristes. La France aura ainsi fait preuve lâcheté face à ceux qui lui ont été loyaux !

Quant aux algériens, leur comportement n’est guère étonnant. Si nous disons depuis le début du conflit de l’Azawad qu’ils sont derrière les groupes islamistes qui agissent sur ce territoire, il paraît évident que cette attaque terroriste sur une ville touarègue à 18 km de leur frontière a tout d’une opération préparée et menée depuis les Quartiers généraux du DRS à Bordj Moktar !

La Rédaction.





Solidarité avec les Touaregs de l’Azawad...

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
0
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


8 Messages

  • Le MNLA NE DOIT COMPTER QUE SUR LUI-MEME. EVIDEMMENT, AVEC LA COMPLICITE DE TOUTES PARTS,DONT LE QATAR ET AUTRES PAYS DU GOLF PAR LE BIAIS DES COPAINS DE L’AFRIQUE DU NORD(DONT L’ALGERIE EN PARTICULIER) , ON CHERCHE AVEC L’AIDE DE DIEU ET DU PETROLE, A AFFAIBLIR LES COMBATTANTS DU MNLA, POUR INSTAURER UNE REPUBLIQUE ISLAMIQUE,AINSI, POUR PRETENDRE A UNE PART DU TRESOR QUE RECELLE LE SOUS-SOL DE L’AZAWAD ET LE SAHEL EN GENERAL. A VOIR CE QUI SE PASSE EN LIBYE,EN TUNISIE,EN SYRIE,EN EGYPTE, ....IL EST DIFFICILE DE CROIRE A UNE FRANCE NEUTRE ET INNOCENTE, A MOINS QUE ????????

    repondre message

    • Combats vilolents à In-Khalil près de la frontière algérienne 23 février 2013 18:05, par La Mecreante !

      elle n’est ni neutre, ni innocente. Elle est juste à plat ventre aux babouches du qatari, de l’algérien, du saoud, tous bailleurs de fonds ou fournisseurs d’égorgeurs en kamis.

      elle fait son kakou dans son ex-AOF daubée jusqu’à l’os par les kamis.
      elle n’arrivera à rien parce que le "programme" du saoud et du qatari est différent.

      ce sont le saoud et le qatari qui ont fomenté de longue date les zaama "printemps". Toutes les chancelleries le savent.

      ce n’est pas pour rien que l’algérien a peur...

      repondre message

  • Combats vilolents à In-Khalil près de la frontière algérienne 23 février 2013 13:01, par La Mecreante !

    regardez comment et pourquoi les touaregs ne seront jamais soutenus.

    c’est un ancien colonisé qui le dit :

    http://www.france24.com/fr/20121020-entretien-abdelkader-messahel-mali-crise-rebels-touareg-mnla-terrorisme-france-armee-francaise

    repondre message

    • Oui ce Ministre a un faible pour Ansar Eddine, que l’Algérie soutient avec fermeté et d’ailleurs le MNLA n’a pas été réellement invité par l’Algérie comme le groupe d’Asar Eddine. Mais le problème c’est que le Groupe d’Ansar Eddine est mêlé aux autres groupes terroristes Mujao et Aqmi ; Il va falloir qu’il cherche une bénédiction du Pape Benoît XVI, avant son départ à la retraite.L’Islam politique est prépondérant dans les Etats d’Afrique du Nord ou du proche orient, en ce moment car il est bien soutenu par le pétrole. Attendez-vous à un Etat Azawad islamique.L’Algérie ne veut pas entendre du MNLA, un mouvement laïc le dérange étant donné qu’il remet en question toute la base du système étatique établi en Algérie depuis 1962. Et pour comprendre cette attaque à In Khalil, les groupes terroristes bien aguerris et bien armés, ils viennent d’où à votre avis ???????? Et la France qui est sensé pourchasser ces derniers, est-elle à cours de munitions, leurs avions ont tellement bombardé le sable qu’ils ne restent plus de missiles. La suite nous le dira.

      repondre message

      • Combats vilolents à In-Khalil près de la frontière algérienne 23 février 2013 18:12, par La Mecreante !

        ils viennent d’où ?

        le MUJAO revendique mais je n’en crois pas un mot. justement parce qu’il revendique...

        repondre message

      • Laurence d’Arabie continue son petit bonhomme de chemin. Ils (les Qataris et les Saoud avec la bénédiction de la France) ont décidé d’élargir l’ethnicité arabe point barre. Le malheur c’est que cela se passe sous nos yeux. L’islam est une arme atomique pour non seulement anéantir des civilisations, mais surtout s’accaparer des territoires pour le futur Continent Arabe et Musulman. La France le sait et s’essaie d’extirper sa part du gâteau. Et nous sommes toujours là à gigoter.

        repondre message

        • Combats vilolents à In-Khalil près de la frontière algérienne 24 février 2013 09:55, par La Mecreante !

          c’est beaucoup plus simple que ça, l’ami !

          la France n’a rien à "bénir". Personne ne lui demande son avis. Elle subit parce qu’elle est un zéro. Elle n’est plus qu’une province européenne. Elle ne peut même plus décider de son budget, de ses finances, de ses dépenses, de sa politique, de ses lois, etc. Elle n’a même plus de frontières !

          Hollande nullitude ridiculise le peu qui reste...

          repondre message

      • Combats vilolents à In-Khalil près de la frontière algérienne 25 février 2013 05:27, par La Mecreante !

        ben voilà Hmed, on a la preuve de la provenance des égorgeurs de touaregs :http://tamazgha.fr/Les-blesses-d-In-Kahlil-dans-des.html (forum fermé)

        je vais même plus loin : cette colonne de véhicules (qui fuyait vers la frontière algérienne) était une menée par les forces spéciales algériennes.

        les forces spéciales françaises sur place le savaient, c’est pourquoi l’aviation française s’est bien gardée de les canarder.

        Hollande-el-mali, Hollande-el-boutef, est un sans couilles !

        repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.