Accueil > Actualité > Kabylie : l’injonction de disparaître
Kabylie : l'injonction de disparaître
lundi 20 août 2012
par Tamilla
Alors que de nombreux feux finissent de consumer ce qui reste de la couverture végétale en Kabylie, les populations, poussées à bout, semblent plus que jamais "perdues", fonçant tête baissée dans un quotidien pourtant rendu invivable.



En effet, ceux qui habitent les villages perchés sur les hauteurs de la Kabylie semblent peu à peu s’habituer à ce qui est, désormais, devenu une tradition depuis plusieurs décennies : les feux saisonniers et les paysages apocalyptiques et cendrés qui les accompagnent.

Cette année encore, de géants feux dévorent depuis plusieurs semaines l’ensemble de la Kabylie. Pas un seul jour de cet été n’a connu un semblant de répit, pas un seul village n’est épargné. Les populations subissent de plein fouet à la fois l’enfer météorologique de l’épisode caniculaire traversant la méditerranée, et celui, encore moins clément, des incendies encerclant jusqu’aux habitations dans certains villages.

L’été 2012 n’a pas dérogé à la règle incendiaire. Il aura tristement ressemblé aux étés qui l’ont précédé ces derniers temps. On ne peut même pas le soupçonner d’originalité, puisque cela fait quelques années, déjà, que les flammes dévorent aussi les arbres fruitiers, notamment les oliviers. Des milliers d’arbres, véritables poumons écologiques et économiques en Kabylie, sont réduits en cendres.
Des familles entières devront prévoir un moyen de remplacer les modestes revenus que leur assuraient habituellement leurs oliviers… Sans compter toutes celles qui devront se saigner pour se chauffer cet hiver, car oui tout a brûlé.
On l’aura compris, en Kabylie, été rime avec incendies. S’il est coutumier de voir des feux de forêts se déclarer partout dans le monde en pareille période de températures élevées et d’absence de pluies, on ne peut croire à un effet de statistiques _ et encore moins de hasard_ concernant les montagnes kabyles. La périodicité, la circonscription géographique et le caractère systématique de ces foyers incendiaires, depuis maintenant près d’une vingtaine d’années, font naître de sérieux doutes sur leur origine.

Une vidéo diffusée sur Internet



En 1994, les incendies ravageant la Kabylie avaient fait des dizaines de morts par brûlures graves. On ignore le nombre de personnes qui ont péri des conséquences indirectes de ces feux (Asthme, suffocation, …).
En ces temps-là, on se souvient que des restes de bombes incendiaires avaient été récupérés par des villageois à Ait Yahia (une des localités ayant connu le plus grand nombre de morts dans les incendies). Des preuves matérielles appuyant l’hypothèse de l’origine criminelle de ces incendies. Au plus fort de la terreur islamiste, on faisait croire à l’opinion qu’il était "normal" de brûler les forêts pour en déloger les hordes de terroristes susceptibles d’y trouver refuge.

Force est de constater que vingt ans après, les services de l’Etat algérien ne sont toujours pas arrivés à bout de leur mission, à savoir brûler les terroristes en brûlant la Kabylie… C’est pourquoi, dit-on, cette année, tous les lieux de départs des feux sont mitoyens des installations et des campements militaires. C’est pourquoi aussi, lorsque des jeunes ont tenté de manifester leur mécontentement vis-à-vis de ces militaires [1], des "sages" de village leur ont demandé de rentrer chez eux et de prendre leur mal en patience.

Pourtant ce n’est pas par manque de sagesse que les jeunes s’en sont pris aux militaires. Ils l’ont fait suite à plusieurs témoignages affirmant que ce sont effectivement les militaires [2] qui sont à l’origine des départs de feux dans cette région. Ces militaires feraient glisser le long du périmètre voulu un pneu en feu aspergé d’essence au préalable ! Un maximum de dégâts, un minimum de temps, d’effort, et le tout au moindre coût !

Après avoir avalé, jusqu’au vomissement, la couleuvre de la ″lutte anti-terroriste″, afin de se consoler en assistant passivement aux tristes spectacles de consumation de leurs maquis, les kabyles sont sommés de se trouver de nouvelles "bonnes raisons" pour continuer à justifier le fait qu’on brûle leurs terres.
En fait, ils ont injonction de disparaître ! Y obéiront-ils ?

La Rédaction

A lire également :

- L’armée algérienne met le feu en Kabylie
- Un, deux, trois, feu...
- Kabylie : l’enfer de l’éte 2009
- La Kabylie proie à la junte algérienne
- Algérie, un Etat criminel

Articles dans la rubrique :

Actualité
09/12/16
0
Le Centre international des cultures populaires (CICP) abritera une journée de solidarité avec (...)

Lire l'article

02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


17 Messages

  • Kabylie : l’injonction de disparaître 21 août 2012 02:20, par La Mecreante !

    « En fait, ils ont injonction de disparaître ! Y obéiront-ils ? »

    OUI.

    repondre message

    • oh ! que non !!! on va pas capituler depuis toujours on a subit les pires horreurs. C’est sûr que le pouvoir en place est des plus pervers et ils ont beaucoup de moyens mais rien ne peut arrêter la marche de l’histoire...et l’histoire de Tamazgha est en route. Tanemmirt à tamazgha.fr qui y participe d’ailleurs !

      repondre message

    • Kabylie : l’injonction de disparaître 21 août 2012 21:18, par Timunent i Tmurt-iw
      L’INDÉPENDANCE TOTALE DE LA KABYLIE EST POUR BIENTÔT, MÊME SI ALLAH LE COLONIALISTE BARBARE ET SANGUINAIRE NE VEUT PAS !!!!

      repondre message

  • Kabylie : l’injonction de disparaître 22 août 2012 10:22, par Saga des Gémeaux

    La disparition de notre patrie arrangerait bien du monde à commencer par cet autre ennemie de Tamazgha qu’est la France qui continue encore et toujours à rester fidèle à l’alliance qu’elle a contractée avec le sultan turc au XVIe siècle. En ce qui concerne les incendies qui ravagent nos forêts, il faudra songer à brûler les militaires algérois.

    Saga des Gémeaux

    repondre message

  • Kabylie : l’injonction de disparaître 22 août 2012 14:40, par ulaxart

    je vien ici pour recrire a peut pres le commentaire dans j ai ete sensurer sur le site T,info. le commentaire ete une repense a un certein commentateur voulont accuser la population de non debrouseillage et au meme temps une simple analyse d evenements enchaines.

    le jour ou ils aurons l envis de bruler les maisons, ils neron pas besoin de bruler les oliverie, sais tu qu un olivier ne pouse pas tous seul, la plus part des champs kabyle sont couvers d oliviers et plus au moin d efrechis a cause du monque d une politique de gestion et la plus part des olivier ont etes plantes par des mains qui sont sous terre il ya plus de mille ans.

    jai dit : un seul arbre peut fermer plusieur tones d eau, en effet avec les changement climatique je suspecte une politique du feux sur tout au niveau sude de la mediterrane pour enpecher les courants de chaleur venu du sahara pour atteindre l europe, je pense sincairement que si des temperatures de plus de 40 degrets toucheron l europe pour une dizaine de jous causerons des pertes enorme en economie surtout baser sur le climat agreable, alor dans ce ca la les chevres frocoarabo islamist sont la pour le sale boulo des euro satnique.

    repondre message

    • Kabylie : l’injonction de disparaître 23 août 2012 15:07, par La Mecreante !

      salut ulaxart,

      si j’ai à peu près compris ce que vous dites avec difficulté, vous parlez comme la trotsikiste-FLNiste Louiza Hanoun : " c’est la main de l’étranger" qui brûle les arbres kabyles pour protéger l’Europe de la canicule qui vient du Sahara...

      Il faut vous soigner la tête, l’ami ! Vous êtes gravement atteint.

      vos arabo-islamistes sont des algériens, des égorgeurs algériens, des militaires criminels algériens, des lèche-cul algériens. Vous avez inventé AQMI qui finira par vous bouffer en broche.

      repondre message

      • Kabylie : l’injonction de disparaître 23 août 2012 17:38, par ulaxart

        chere mecreante

        si tu passe votre temps a essaye de comprendre le langage de la poule wiza hanoun, il n est pas de mon ca. par contre j ai toujour preffere d ecouter les fous de kabylie.

        pour moi je begne pas dans la real politique, je n ai jamais crus une seul foix que le monde arrab existe et l algerie en premier lieu, rien ne peux se faire sans l avale des cretiens et juifs d europ et d amerique et j ai jamais parle de main etrangere , je dirais c est plus que ce qu ont croix.il ya tout simplement des regime sous-tretants de la colonisation.

        les feux en kabylie ,j en es vu plus un et j ai suer dedant la sueur noir, souvent c est les plus demuni du village qui avance vers les feux, dans leur mains des branche de figier ou d olivier.avant les anne 80 je n est j amais asister a des feux de grande empleur, le plus ravageur et celui de lete 1986 sous la force du vent venu du sud west baleyant la plaine au pied du djurdjura accelerrer par le couloir ,le feu a ravager les plus vieux oliviers entre wadia et ait aissi et puis le lieu s est regenerer d une flore plus condenser et 94 le meme enfer qui a fait plusieur victims hummaine.

        comme aderant a green pace depuis des annee , j ai meme poster des photo que j ai prise moi meme ou j ai denencer la politique de la terre bruler engager en kabylie par la gunte au pouvoir en algerie.et sans repense !

        toi tu vie dans le monde ordinaire et moi je vie entre les deux, le cri du hibou peux denencer le lieu du crime.

        repondre message

      • Kabylie : l’injonction de disparaître 23 août 2012 17:52, par ulaxart
        encore , des progects ameriqueen et europeen qui consiste a projeter de l eau de mer pour former des nuage ou faire rejeter des pousieres de soufre a une certaine altitude pour empecher les rayons du soleil et refroidir l a planette et meme un griyage de vere reftetant les rayons solaire en d hor de la terre, ce n est pas parcequ il n y a pas d aeu en contiter dans la sphere du nord.c est dit par les specialiste ameriqueens, le system sur le qu elle est basee le monde kapitaliste est tres fragile et son declin est ireversible voila pouquoi la politique du sacrifice est declancher pour gagner du temps pour au moin eviter le pire.

        repondre message

  • Encore une fois : UN CONSTAT

    Les Kabyles ont combattu une des plus grandes puissances militaire, mais baissent leur froc (enfin leur kami) devant la religion la plus arriérée du 21ème siècle.

    repondre message

    • Kabylie : l’injonction de disparaître 24 août 2012 04:21, par La Mecreante !

      bonjour,

      « Les Kabyles ont combattu une des plus grandes puissances militaire »

      il faut arrêter avec ce mythe iZlamo-FLNiste. les kabyles ont "combattu" que dalle. Ils ont participé à une guérilla en vue d’instaurer une république arabo-islamique, soutenus en cela par l’Amérique-socialo et la Russie-KGB C’est réussi. Cela s’appelle "une victoire politique".

      Quant à la "victoire militaire" : revoir l’épisode de Gaulle et son plan Challes, l’ALN écrabouillée en moins de deux, et tous les crétins de kabyles estoufadés où qu’ils se planquaient, en commençant par Abane.

      c’est ça "les principes de l’islam" pour lesquels ils ont voulu crever : c’est réussi, aussi !

      PS : par pitié, ne nous re-gavez pas avec le coup de " un million et 1/2 de morts" ! c’est aussi ce qui s’enseigne dans les madrasas.

      repondre message

  • Kabylie : l’injonction de disparaître 26 août 2012 17:31, par Timunent i Tmurt-iw

    L’écrasante majorité des familles kabyles (familles de combattants de liberté et contre toute forme de tyrannie depuis l’age de la pierre a ce jour) ont partagé le même destin que ce soit en temps de guerre, de résistance et en temps de paix.

    Mais une chose aussi est sure, les KDS (les traitres) ont de tout temps existés, comme chez tous les peuples du monde. La preuve chez le peuple kabyle ? Il y a Nordine Ait Hamouda, Ait Ahmed, Said Saidi etc., tout le monde connait très bien leur liste !

    A bas le colonialisme barbare franco-arabo-islamo-terroriste !

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.