Accueil > Actualité > Libération d’un détenu politique amazigh
Libération d'un détenu politique amazigh
dimanche 28 septembre 2008
par Masin

Le détenu politique de la cause amazighe M’hend Outanout a été libéré le 24 septembre 2008 après avoir été condamné par le tribunal de la monarchie marocaine à Imteghren à quatre mois de prison ferme.
Par ailleurs, le mouvement amazigh a affirmé dans un communiqué que le détenu politique Mohand Sekkou, condamné en appel à trois ans de prison ferme, a entamé une grève de faim illimitée depuis le 24 septembre 2008 pour protester contre son transfert forcé de la prison d’Imteghren au pénitentiaire de Warzazat. Pour rappel, ce transfert avait également concerné Slimane Oualy, un autre militant du MCA condamné lui aussi à trois ans de prison ferme.

Cette mesure vise à éloigner les détenus politiques de la cause amazighe de l’université Mouloud Mammeri [1] et de leurs familles et à les disperser afin de casser le mouvement de solidarité tissé autour d’eux.

La Rédaction.

Notes

[1En effet, les détenus, tous étudiants à l’Université Mouloud Mammeri d’Imteghren, bénéficient d’une système qui leur permet de recevoir les cours en prisons et passer les examens. Avec leur transfert à Warzazat, il leur sera difficile de recevoir les cours régulièrement ce qui réduira leur chance de réussite aux examens.

Articles dans la rubrique :

Actualité
13/12/17
0
L’Institut Berbère à Marseille organise une conférence-débat sur intitulée "L’Etat algérien devant (...)

Lire l'article

10/12/17
0
Le Centre de recherche berbère (Lacnad, l’Inaclo) organise une journée d’étude sur le théâtre (...)

Lire l'article

10/12/17
0
C’est tellement incroyable comme on peut mentir avec autant d’assurance culottée ! à l’entendre, (...)

Lire l'article


Rejoignez nous